Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/04/2018

Remarquable

balade,parc josaphat,schaerbeek,avril,printemps,jaune,fleurs,arbres,culture,espace vertAu début du XXe siècle, la commune de Schaerbeek, dans le but de créer un parc dans cette vallée où les citadins aimaient se promener, y rachète près de deux cents parcelles. Mais la veuve Martha, qui possède la plus importante et de superbes arbres, trouve la somme proposée insuffisante et met en vente « un lot d’arbres avec obligation de les abattre ». Le roi Léopold II, soucieux de l’embellissement de Bruxelles et de ses environs, a fait acheter les arbres, mais la propriétaire exigeait malgré tout l’application de la clause d’abattage. « Seule une procédure d’expropriation vint à bout de sa résistance. » (d’après Wikipedia). Ainsi a survécu ce remarquable platane à feuille d’érable, à l’inventaire du patrimoine naturel en région bruxelloise.

09/04/2018

Jaunes d'avril

En quelques jours, le parc Josaphat a repris des couleurs. Profitant d’une éclaircie, le mardi de Pâques, j’ai pris l’appareil photo pour capturer quelques signes printaniers. Cette fois, nous y entrons par le bout du parc, chaussée de Haecht : une allée longe la plaine de jeux du « parc de la jeunesse », anciennement « plage de Schaerbeek », et ses jolis abris aux toits pointus, à côté du stade du Crossing.

Josaphat (1).JPGJosaphat (5).JPG

L’avenue Louis Bertrand traversée, le jaune vif des forsythias vient à notre rencontre, si réjouissant à cette période de l’année. Près des étangs, les ouvriers communaux s’activent. Entre les nuages, du ciel bleu aujourd’hui. C’est fou comme tout change avec un peu de soleil ! Un coup d’œil en arrière : deux troncs où grimpe le lierre se dédoublent dans l’eau. Clic.

Josaphat (7).JPGJosaphat (14).JPG

Je pense à Hubert Reeves (J’ai vu une fleur sauvage) en regardant de plus près les petites étoiles jaunes qui tapissent l’herbe ici et là, sous les arbres. Ce sont des ficaires. Je suis surprise d’apprendre qu’elles sont considérées comme des mauvaises herbes envahissantes aux Etats-Unis et au Canada (Wikipedia) – pas chez nous, en tout cas, elles ne figurent pas sur la liste des plantes invasives en Belgique.

Josaphat (15).JPGJosaphat (16).JPG

Et voici un arbuste aux belles fleurs jaunes en grappe : connaissez-vous le mahonia ? C’est la première fois que j’observe ces fleurs si appréciées des abeilles. « Lors de la visite d’insectes, le contact induit un mouvement des étamines qui se détendent et se rabattent alors vers le pistil en environ un dixième de seconde. C'est l’un des mouvements les plus rapides parmi les végétaux, avec ceux du mimosa pudique, de l'épine-vinette, de l’ortie et quelques autres. » (Wikipedia)

Josaphat (18).JPGbalade,parc josaphat,avril,printemps,jaune,fleurs,arbres,culture,espace vert,schaerbeekJosaphat (22).JPG

De gros bourgeons se dressent comme des bougies – sur quel arbre vénérable ? J’aurais dû mieux le regarder*, mais je n’avais d’yeux que pour les jeux de lumière et d’eau sous leurs flammes blanches. Plus loin, des cyclistes semblent ignorer que le vélo n’est pas autorisé dans le parc Josaphat, gare à l’amende. En contrebas du boulevard Lambermont, un massif de forsythias voisine avec un magnolia à la floraison imminente, qui lui volera bientôt la vedette.

Josaphat (24).JPGJosaphat (26).JPG

Contre le « Bollewinkel » (magasin de friandises), on a planté de magnifiques pensées ; on dirait des papillons, vous ne trouvez pas ? Les pigeons picorent ferme près du pigeonnier, un des nombreux éléments en rocaille bien conservés ; une maman le fait remarquer à son gamin en le lui montrant sur une des photos anciennes qui accompagnent un rappel historique à plusieurs endroits du parc Josaphat.

Josaphat (30).JPGJosaphat (31).JPG

J’aime regarder la ramure des arbres dessinée à l’encre de Chine au tout début de la feuillaison, le fin brouillard végétal qui esquisse déjà leur silhouette future. L’Elagueur, une sculpture d’Albert Desenfans, lève les yeux pour examiner les branches, en professionnel. Au bord de l’eau, le saule pleureur a revêtu sa parure printanière, entre le jaune et le vert, tout en finesse. Les habitants du Brusilia, à l’arrière-plan, jouissent d’une belle vue. Si vous fréquentez le parc Josaphat, vous pourrez bientôt vous restaurer dans sa nouvelle « laiterie », je vous en reparlerai.

* Ajout du 9/4/2018 : C’est bien un magnolia, à présent en fleurs - j’intercale une photo prise cette après-midi.

09/05/2017

La langue verte

Verte la mer ! et la peau

Du monde, verte, o jouvence.

Serres communales (88).JPG 

Quand la belle est nue et danse,

Verte laitue au chapeau,

Crache un peu tes escarbilles,

Mon enfant, mon p’tit Jésus,

Pour du baiser qui pétille

De jus verts et de verjus.

 

Verdoyez, verdures drues,

A la dent, au coeur, à l’œil.

Et vertement, cours les rues,

Pullule, vert écureuil.

 

Le profond vert séculaire

Est brouté de chevaux verts.

Le profond vert légendaire

Est gloussé de ramiers verts.

 

Verte la mer et l’envie

D’être groseille ou semence.

Vert, le verbe qui commence

 

Et verte, la langue en vie.

 

Norge

 

Norge, La langue verte. Charabias et verdures in Œuvres poétiques 1923-1973, Seghers, 1978.

Parc Josaphat, Schaerbeek, 7 mai 2017

08/05/2017

Serres communales

Ce dimanche 7 mai, les serres communales de Schaerbeek étaient ouvertes au public. Beaucoup de gens ont profité de l’occasion, souvent en famille, pour découvrir les ateliers des jardiniers communaux, les plantes destinées aux parterres et aux décors publics, ou participer aux animations.

serres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,cultureserres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,culture

On y accède au numéro 411 du boulevard Lambermont, en haut du parc Josaphat. De belles floraisons entourent déjà les serres, comme ces iris blancs – ce week-end, c’était aussi la fête de l’Iris, la fête de la région bruxelloise. De merveilleux pavots fleurissent dans l’allée principale.

serres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,cultureserres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,culture

Les enfants étaient ravis de faire un petit tour tirés par Camille ou sur le dos de Gribouille, les ânes de la commune (vous pouvez lire ici pourquoi Schaerbeek est surnommée la Cité des Anes). Dans la grande serre, un magnifique âne végétal attirait tous les regards.

serres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,cultureserres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,culture

Mais ce sont bien sûr les plantes cultivées ici avant d’être plantées un peu partout dans la commune qui jouaient les vedettes, soigneusement alignées, étiquetées, parfois déjà en fleurs, parfois débutantes : géraniums et pelargoniums, pétunias, surfinias, gazanias, gauras, impatiens, marguerites, bégonias… et j’en passe.

serres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,cultureserres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,culture

Le long de la serre principale, voici des potentilles assorties à la tenue de travail des jardiniers, occupés à garnir un grand bac en pierre. Plus loin, Vouziers, un des deux chevaux de trait ardennais qui participent à l’entretien de l’espace public, regardait calmement passer ceux qui se rendaient au bout de l’allée : là, sensations garanties en montant grâce à l’élévateur jusqu’à la cime des arbres !

serres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,cultureserres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,culture

Derrière le stand d’information sur le compostage, un petit chemin mène à une zone de compost et de paillage, où plusieurs panneaux indiquent les différentes manières naturelles d’entretenir un jardin, d’y attirer les oiseaux, les insectes, de recycler les branches taillées pour créer des barrières naturelles le long des chemins du parc.

serres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,cultureserres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,culture

Même sous les nuages, qu’il est beau, ce parc Josaphat au printemps, avec tous ses verts différents, ce roux indéfinissable des jeunes feuilles de hêtres ! Un couple de bernaches avec leurs sept oisons irrésistibles attiraient tous les regards et les appareils photo, bien sûr.

serres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,cultureserres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,culture

Sous un vénérable marronnier aux grandes chandelles blanches, des moniteurs encadraient les enfants inscrits pour la « grimpe aux arbres » ou plutôt « l’accrobranche » à l’aide de cordes. Plus loin, une sorcière avait aussi un certain succès auprès des plus jeunes.

serres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,cultureserres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,culture

Les tulipes sont pour l’instant les reines des parterres, mais quel plaisir aussi de contempler les arbres aux feuillages encore légers, les vieux troncs noueux, les canards endormis ou en quête de quelque nourriture. On se sent reverdir aussi au contact de tout ce renouveau végétal autour des étangs.

serres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,culture
Détail du panneau à l'entrée des serres communales

« Schaerbeek ou le mariage réussi de la nature et de la ville », titrait le site de la commune. Ce n’est pas encore vrai dans tous les quartiers, mais beaucoup d’efforts sont faits pour embellir et entretenir les espaces verts, et cela de manière écologique.

03/01/2017

Regards

Josaphat déc (29)bis.jpg

 

Que regarde l’ange à la fenêtre bleue

– ou qui ?

Qui regarde l’arbre sous le ciel bleu

– ou quoi ?

Que regarde la maison blanche et bleue

– ou qui ?

02/01/2017

Balade sans paroles

Josaphat déc (5).JPGJosaphat déc (8).JPG

Josaphat déc (11).JPG

Josaphat déc (13).JPGJosaphat déc (16).JPG

Josaphat déc (17).JPGJosaphat déc (18).JPG

parc josaphat,schaerbeek,30 décembre 2016,lumière,hiver,nature,arbres

parc josaphat,schaerbeek,30 décembre 2016,lumière,hiver,nature,arbres

Parc Josaphat, Schaerbeek, 30.XII.2016

16/02/2016

Inattendue

Ornemental.JPG

 

Dans l’avenue Demolder, quasi chaque façade mérite l’attention. Combien de fois ne m’y suis-je pas promenée ? A l’affût d’un détail, d’un ornement original ? 

Et pourtant, c’est seulement aujourd’hui, en revenant du parc Josaphat, que je l’aperçois pour la première fois, inattendue, accrochée dans un angle de pierre entre porte et fenêtre.

15/02/2016

Au parc en février

Du soleil après des jours de pluie et de grisaille, ça se fête ! En route pour une balade au parc Josaphat. Au pied des vieux arbres qui laissent encore passer toute la lumière en ce 12 février, quelques arbustes en fleurs font signe.

parc josaphat,schaerbeek,balade,février,nature

Les bancs sont déjà tous occupés : on écoute de la musique, on regarde passer les gens et les chiens, on papote, le visage offert à la douce caresse d’une après-midi ensoleillée.

parc josaphat,schaerbeek,balade,février,nature

Même en saison de feuilles mortes et d’herbes sèches, le parc centenaire a belle allure. Courbes des sentiers, méandres des canaux, plantations variées d’un jardin public à l’anglaise. C’est vendredi et il y a déjà du monde à la plaine de jeux pour profiter de l’embellie.

parc josaphat,schaerbeek,balade,février,nature

Dans les parterres, ce n’est pas encore le temps des splendeurs, mais les ellébores qui en font le tour offrent de délicates nuances de blanc, de rose, de vert. Bientôt, à voir leurs boutons, les magnolias entreront dans la danse.

parc josaphat,schaerbeek,balade,février,nature

J’ai raté ma photo des cols-verts glissant deux par deux sur l’étang, elle est floue, aussi vais-je tout de même mettre celle-ci, pas tout à fait nette, des mouettes rieuses. Elles ont l’air d’attendre quelque chose, mais quoi ?

parc josaphat,schaerbeek,balade,février,nature

Du côté de l’avenue Louis Bertrand, nous empruntons le trottoir de l’avenue du Suffrage universel, où de jeunes arbres ont été plantés le long des nouvelles tribunes du stade du Crossing. Une bonne idée, ces grandes baies vitrées où les reflets jouent avec les couleurs du ciel.

parc josaphat,schaerbeek,balade,février,nature

Quand on se promène dans les rues près de chez soi, même celles qu’on croit connaître, il y a toujours quelque chose qu’on n’a jamais vu, parce qu’on regardait ailleurs.

parc josaphat,schaerbeek,balade,février,nature

C’est peut-être la floraison de l’arbre qui nous a fait remarquer cette petite maison à la façade bien entretenue : elle s’appelle crânement « Villa Marie Louise ».

 

03/01/2015

Inspiration

De la neige au parc passerelle.jpg

C’est sur le blog de Bonheur du jour que j’ai trouvé l’inspiration pour accompagner cette photo prise au parc Josaphat dimanche dernier. 

 

Liste de mots préférés :

 

Arabesque

Paisible

Ecorce

Pastel

Lumineux

Passerelle

Transparaître

01/01/2015

De la neige au parc

Samedi dernier, la neige est tombée sans discontinuer, et le lendemain, le soleil, en s’accrochant à ses mille paillettes, a révélé la ville métamorphosée : toits blancs, ourlets cotonneux sur les arbres, perles d’eau gelée. A quoi ressemblait le parc Josaphat sous la neige ? Allons-y voir. 

pard josaphat,hiver,neige,soleil,promenade

Rares étaient ceux qui avaient pris la peine de dégager un passage sur les trottoirs verglacés. Traverser les rues n’est pas non plus sans piège quand la température reste négative, et même dans le parc, il fallait éviter les glissades – sauf pour le plaisir, évidemment. Mais quel décor !

pard josaphat,hiver,neige,soleil,promenade

pard josaphat,hiver,neige,soleil,promenade

Comme toujours, quand je marche face au soleil, j’admire les contre-jours, si difficiles à rendre en photo. C’est dimanche, il y a bien sûr des amateurs pour descendre en luge sur les pelouses enneigées avec de grands cris d’excitation. D’autres restent immobiles au soleil, regardent, s’imprègnent, méditent. Ou téléphonent, figés, sans voir le chien qui trépigne. 

pard josaphat,hiver,neige,soleil,promenade

Un pinceau d’artiste a souligné de blanc certaines branches, posé de petits points sur les plus fins rameaux, on a l’impression de se promener dans un de ces paysages d’hiver idylliques des cartes de vœux.  

pard josaphat,hiver,neige,soleil,promenade

Les statues du parc souvent maltraitées par les tagueurs – ou pire, ici aussi, parfois, on décapite – retiennent la neige çà et là, et c’est du plus bel effet. Eve et le serpent semblent paisibles, une mère réchauffe son bébé contre elle. 

pard josaphat,hiver,neige,soleil,promenade

pard josaphat,hiver,neige,soleil,promenade

Pas question aujourd’hui de marcher pour marcher, il y a trop à découvrir : en haut, où les cimes des arbres sont parées ; en bas, vers le ballet des herbes immaculées. 

pard josaphat,hiver,neige,soleil,promenade

pard josaphat,hiver,neige,soleil,promenade

Plus loin, on va à la pêche aux reflets. Oh le joli chapeau pointu du kiosque ! Les canards semblent à l’aise sur l’étang où quelqu’un a rapidement tracé des zigzags à l’encre de Chine. 

pard josaphat,hiver,neige,soleil,promenade

pard josaphat,hiver,neige,soleil,promenade

Le parc Josaphat, si romantique, cache sa mélancolie en des coins plus sombres, mais là où il arrive à se frayer un chemin, le soleil joue à l’éclairagiste de théâtre, égaie même un saule pleureur.  

pard josaphat,hiver,neige,soleil,promenade

Un vrai temps d’hiver, un dimanche de vacances, de la neige au parc, profitons-en : c’est la trêve des confiseurs et pour les promeneurs, un plaisir rare.

 

*
* * *
      *      *      *     
* * * * * * * * * *
 *      *      *
 * * *
 *

 Bonne et heureuse année riche en lectures, balades, expos
&

au plaisir de vous retrouver dans la blogosphère ! 


Tania