Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/04/2018

Comprendrai-je

Moeraske (16).JPGComprendrai-je jamais ici
Pourquoi je regarde le ciel,
Donne rendez-vous à la lune,
Erige des tours de Babel
Alors que je reste perplexe
Devant une chauve-souris
Qui met un accent circonflexe
Sur la coupole de la nuit ?

Maurice Carême

(Ici on parle flamand & français)

Commentaires

vive Maurice Carême :-)

Écrit par : Adrienne | 17/04/2018

Répondre à ce commentaire

Admirer sans comprendre, c'est bien aussi!
Merci, toujours un vrai plaisir de retrouver M. Carême.

Écrit par : colo | 18/04/2018

Répondre à ce commentaire

Joli et profond.
Du recueil de Françis Danemark, je croise au hasard ceci :

" Un homme n'est qu'un petit homme ...

Un homme n'est qu'un petit homme.
Il s'endort,
sa bouche s'ouvre,
ses rêves lui échappent sans trace.

Et au matin personne qui puisse dire
quel nom était sur ses lèvres,
quelle grimace à peine il faisait.

Il prend sa valise vide et part.
Les gens disent à son travail. "
(Poème de Jo Govaerts, traduit par Marnix Vincent)

Écrit par : christw | 18/04/2018

Répondre à ce commentaire

Admirer sans comprendre, ne serait-ce pas ce qu'on appelle aussi la contemplation ?
Bonne journée.

Écrit par : Bonheur du Jour | 18/04/2018

Répondre à ce commentaire

quel joli poème - je ne connaissais pas du tout, il est vrai que je connais mal les textes de maurice carême (une lacune de plus !)

Écrit par : niki | 18/04/2018

Répondre à ce commentaire

Merci Tania pour ce joli poème de Maurice Carême. En cliquant sur le lien, je m'aperçois que j'ai le même livre de Francis Dannemark.
Bel après-midi, bisous ♥

Écrit par : Denise | 18/04/2018

Répondre à ce commentaire

@ Adrienne : Vivat !

@ Colo : C'est vrai - avec plaisir, dame Colo.

@ Christw : Merci pour ce poème !

@ Bonheur du Jour : Belle définition, bonne après-midi, Marie.

@ Niki : Je reviens souvent à ce beau recueil.

@ Denise : Merci de rappeler l'auteur de cette anthologie, Denise.

Écrit par : Tania | 18/04/2018

Répondre à ce commentaire

T'es un bon, Maurice ☺

Écrit par : K | 18/04/2018

Répondre à ce commentaire

Je transmets ;-)

Écrit par : Tania | 18/04/2018

Répondre à ce commentaire

Un livre que je devrais relire.
Ah! Maurice Carême et sa façon de tourner simplement les poèmes.Il nous enchantera toujours.

Écrit par : Maïté/Aliénor | 18/04/2018

Répondre à ce commentaire

Je suis loin de tout connaître de Maurice Carême, mais c'est un poète qui m'a toujours beaucoup touchée. A l'école primaire, on le retrouvait régulièrement dans les récitations à apprendre par coeur.

Écrit par : Aifelle | 19/04/2018

Répondre à ce commentaire

@ Maïté/Aliénor : Un recueil à garder près de soi, à ouvrir de temps à autre.

@ Aifelle : Chez nous aussi, ce qui l'a fait étiqueter à tort comme poète "pour l'école primaire".

Écrit par : Tania | 19/04/2018

Répondre à ce commentaire

Adorable !

Écrit par : Witchy | 19/04/2018

Répondre à ce commentaire

Heureuse que ces vers te plaisent. Bonne journée.

Écrit par : Tania | 20/04/2018

Répondre à ce commentaire

Seule la poésie pourra sauver ce pauvre monde!

Écrit par : alezandro | 20/04/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire