Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/02/2018

Catteau

Wolfers (72).JPG

En descendant des « magasins Wolfers » (au premier étage), je remarque sur le côté du grand narthex une salle consacrée à Charles Catteau au rez-de-chaussée. Cette aile du musée, du côté de l’avenue des Nerviens, va rassembler tous les arts décoratifs du Moyen Age à nos jours (pour l’instant éparpillés).

On peut y admirer près de quatre-vingt vases issus de la fameuse collection Claire De Pauw et Marcel Stal donnée à la Fondation Roi Baudouin, une « référence mondiale pour les œuvres de Charles Catteau et la production de Boch Keramis de l’époque Art déco » (FRB). C’est « à l’initiative de l’artiste-peintre et mécène Anna Boch » (MRAH) que Catteau avait été engagé chez Boch Frères pour y diriger l’atelier de décoration des faïenceries Keramis.

Voilà de quoi prolonger un parcours de l’Art nouveau à l’Art Déco au musée du Cinquantenaire ou bien sur son site, qui présente « le vase aux daims » et ses variantes, joliment exposés dans une vitrine comparable à celle-ci.

Commentaires

Ta curiosité a été superbement récompensée, quels beaux vases!

Écrit par : colo | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

je crois que j'ai raté un ou deux billets pour bien situer les lieux, je remonte la piste :-)

Écrit par : Adrienne | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

@ Colo : Et la présentation est très réussie, une belle salle.

@ Adrienne : Cette salle-ci est située juste en face du jardin du cloître, je retournerai explorer cette aile des musées qui a beaucoup de charme avec sa verrière centrale.

Écrit par : Tania | 28/02/2018

cloître? donc on n'est pas au magasin Wolfers de la rue d'Arenberg?
(là je suis perdue :-))

Écrit par : Adrienne | 01/03/2018

Je te renvoie à mon billet sur ces magasins, dont l'intérieur a été reconstitué au Cinquantenaire (premier étage). Les fenêtres de ces salles donnent sur le jardin du cloître (aile latérale des MRAH). C'est plus clair ? Bonne soirée, Adrienne.

Écrit par : Tania | 01/03/2018

Écrire un commentaire