Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/02/2018

Couleur pure

Léger La création du monde.jpg« Le sujet détruit, il fallait trouver autre chose, c’est l’objet et la couleur pure qui deviennent la valeur de remplacement.

Dans cette nouvelle phase, la liberté de composition devient infinie. Une liberté totale qui va permettre des compositions d’imagination où la fantaisie créatrice va pouvoir se révéler et se développer.

Cet objet qui était enfermé dans le sujet devient libre, cette couleur pure qui ne pouvait s’affirmer va sortir. Il devient le personnage principal des nouvelles œuvres picturales. »

Fernand Léger, Un nouveau réalisme, la couleur pure et l’objet (Conférence au MoMA de New York, 1935 in Fonction de la peinture, Gallimard, 2004)

Fernand Léger. Le Beau est partout, Bozar, 9.2 > 3.6.2018

© Fernand Léger, Elément de décor pour La Création du monde, Ballets suédois, 1923

 

Commentaires

justement, en regardant la photo ce matin, je me demandais pourquoi il avait choisi ces couleurs-là, s'il fallait y chercher quelque chose, autre chose qu'un simple jeu de couleurs...

Écrit par : Adrienne | 21/02/2018

Répondre à ce commentaire

Intéressant! La couleur qui prédomine sur la forme...je regarderai ses peintures autrement maintenant.

(ça fait du bien ces couleurs quand tout est sombre dehors!)Bonne journée.

Écrit par : colo | 21/02/2018

Répondre à ce commentaire

@ Adrienne : Léger cherchait avant tout les contrastes - pour ce décor de scène, un contraste de couleurs, de lignes, de formes - et la fantaisie créatrice.

@ Colo : N'est-ce pas ? Il me plaît beaucoup, ce drôle d'oiseau. Bonne journée à toi, à Bruxelles le ciel se dégage et la lumière revient dans l'air glacial.

Écrit par : Tania | 21/02/2018

Répondre à ce commentaire

Cet oiseau aux magnifiques couleurs me plaît infiniment chère Tania. Une forme spéciale pour cet ailé mais j'aime beaucoup les teintes.
Douce soirée à toi.
Le froid glacial est de retour et encore plus les jours suivants.
Gros bisous ♥

Écrit par : Denise | 21/02/2018

Répondre à ce commentaire

Là, j'aime les couleurs ! et le thème de l'oiseau. Bonne journée Tania, le froid arrive de jour en jour chez moi.

Écrit par : Aifelle | 22/02/2018

Répondre à ce commentaire

@ Denise : Contente qu'il te plaise aussi. Il gèle ce matin, mais la lumière est impériale. Bises.

@ Aifelle : Un cadeau, ces couleurs ! Nous voilà bien en hiver, pour ma part je préfère ce temps sec à la pluie. Bonne journée.

Écrit par : Tania | 22/02/2018

Répondre à ce commentaire

Un bel oiseau, une interprétation personnelle de la nature et là, ce sont les couleurs qui chantent ! Bises. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 22/02/2018

Répondre à ce commentaire

Oui, le beau est partout, aussi constant que la laideur. On pourrait en dire autant de la légèreté, c'est le cas de le dire. Merci.

Écrit par : Nikole | 22/02/2018

Répondre à ce commentaire

Comment apprendre l'oiseau.
C'est très beau.

Écrit par : K | 23/02/2018

Répondre à ce commentaire

@ Plumes d'Anges : Et les anges, presque toujours en blanc - s'ils portaient des couleurs ? Bonne journée, Brigitte.

@ Nikole : Des mots à peindre.

@ K : Merci, K & Prévert.

Écrit par : Tania | 23/02/2018

Répondre à ce commentaire

un oiseau stylisé ; de très bon augure avec ses couleurs pimpantes et sa légèreté.

Écrit par : Maïté/ Aliénor | 26/02/2018

Répondre à ce commentaire

Et l'œil bien ouvert.

Écrit par : Tania | 26/02/2018

Répondre à ce commentaire

Fernand Léger!
Je ne suis pas fan de son œuvre, c’est une question de sensibilité mais il a osé les couleurs pures et de son travail il se dégage une grande force et de l’énergie... rien de léger donc ou oui c’est léger aussi car c’est une peinture qui bondit, qui rugit, qui sort du cadre.
Je vois l’expo ce jeudi matin et ton commentaire m’aidera à l’apprécier davantage. Merci !

Écrit par : Witchy | 27/02/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour, Witchy. Bonne visite de l'exposition, j'espère que tu y verras quelques toiles devant lesquelles tu auras envie de prendre ton temps.

Écrit par : Tania | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire