Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/10/2017

Ce que nous sommes

Alameddine 10-18.jpgAlameddine an-unnecessary-woman-by-rabih-alameddine.jpg« Dans un de ses essais, Marías suggère que son œuvre traite autant de ce qui ne s’est pas passé que de ce qui s’est passé. En d’autres termes, la plupart d’entre nous pensons que nous sommes ce que nous sommes en raison des décisions que nous avons prises, en raison des événements qui nous ont façonnés, des choix de ceux de notre entourage. Nous considérons rarement que nous sommes aussi façonnés par les décisions que nous n’avons pas prises, par les événements qui auraient pu avoir lieu mais n’ont pas eu lieu, ou par les choix que nous n’avons pas faits, d’ailleurs. »

Rabih Alameddine, Les vies de papier

Commentaires

c'est tellement évident! mais c'est facile de crier à l'évidence, une fois que quelqu'un l'a dit ou écrit, c'est comme l'histoire de l’œuf de Colomb ;-)

Écrit par : Adrienne | 21/10/2017

Répondre à ce commentaire

Avec de tels passages, tu me donnes presque envie de le relire !

Écrit par : Aifelle | 21/10/2017

Répondre à ce commentaire

@ Adrienne : En tout cas, cette dernière phrase m'a paru si juste que j'en suis restée songeuse. Cela me revient souvent à l'esprit depuis cette lecture. Un peu comme de monter sur le bureau pour changer de point de vue, dans "Le cercle des poètes disparus".

@ Aifelle : J'ai emprunté ce roman à la bibliothèque et je compte bien l'acheter pour le relire un jour, c'est une mine.

Écrit par : Tania | 21/10/2017

Répondre à ce commentaire

Ce qui aurait pu être....oui, avec succès ou pas.
Je l'ai trouvé ce livre, chouette!
Bon dimanche dame Tania

Écrit par : colo | 22/10/2017

Répondre à ce commentaire

C'est un peu l'histoire des vies parallèles que nous aurions pu avoir ou peut être tenter d'avoir. Vivons nous d'une certaine manière parce qu'on a posé certains choix plutôt que d'autres.. Ou nous serions nous 'rattrapés' même dans d'autres vies parce que fondamentalement, on resterait ce que l'on est? Peu importe ce que l'on vit?
C'est vraiment une bonne question...

Écrit par : Pivoine | 22/10/2017

Répondre à ce commentaire

Je trouve cette réflexion d'autant plus intéressante qu'elle en amène d'autres; les questions de Pivoine, par exemple, sont très pertinentes.

Écrit par : Ma librairie claudialucia | 22/10/2017

Répondre à ce commentaire

@ Colo : Bonne lecture, j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi.

@ Pivoine : Mystère... et voilà que nous regardons notre vie autrement. Merci de prolonger le questionnement, Pivoine.

@ Claudialucia : "Chaque homme doit inventer son chemin", écrivait Sartre. Notre vie présente des reliefs et des creux. D'accord avec toi, il y a ample matière à réflexion.

Écrit par : Tania | 22/10/2017

Répondre à ce commentaire

Merci o:) C'est un peu mon dada (mais j'essaie quand même de ne pas trop macérer dedans) d'imaginer des orientations parallèles. Des choses que je n'aurais pas faites, et ma conclusion a souvent été que fondamentalement, je crois que le résultat aurait été le même. Certaines choses auraient mis peut-être plus de temps à se déliter par exemple, mais cela serait arrivé...

Ainsi, au début de ma vie professionnelle, j'ai parfois dit à ma mère qu'au lieu de faire des études pour être prof, j'aurais dû faire des études de bibliothécaire. Je ne sais pas si elle avait raison, mais elle me disait que je me serais angoissée quand même chaque fois qu'un livre aurait été perdu ou rendu en retard, etc.

Ceci reste évidemment à discuter o:)

Écrit par : Pivoine | 23/10/2017

Répondre à ce commentaire

Il y a beaucoup de carrefours sur la route que nous prenons, notamment au temps des études puis des débuts professionnels, sans compter les rencontres auxquelles nous donnons suite, ou pas. Notre caractère s'exprime tel qu'il est, quelles que soient les circonstances, ou s'y adapte, s'y forge ? La question reste ouverte.

Écrit par : Tania | 23/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire