Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/10/2017

Douce Drôme

Les prévisions météorologiques annoncent encore des températures au-dessus de vingt degrés dans le pays de Nyons. Elle me manque déjà, cette douceur de la Drôme provençale au passage de l’été à l’automne. En voici quelques moments à partager avec vous.

drôme,nyons,venterol,grignan,balade,aiguebelle,mémorial de tibhirine,paysage,culture

D’abord une promenade qui part de Venterol où il ne reste quasi pas de traces du tournage du film « Raoul Taburin » cet été, avec Édouard Baer et Benoît Poelvoorde, qui a laissé bien des souvenirs aux habitants. On descend entre deux murs de pierres sèches vers la Sauve, le ruisseau qu’on suit vers le bas avant de traverser la route et de remonter sur la route de Vinsobres. Près des vignes de Provensol, on monte à droite sur la crête de Serre Long, d’où on a une très belle vue sur Venterol (ci-dessus) et sur toutes les montagnes derrière, de la Lance jusqu’au Ventoux, en passant par le Corbiou.

drôme,nyons,venterol,grignan,balade,aiguebelle,mémorial de tibhirine,paysage,culture

La fine lumière de septembre s’accrochait aux graminées le long du sentier et aussi à ces clématites sauvages dont j’ai eu tant de plaisir à regarder les aigrettes plumeuses, tantôt blanches, tantôt roses, qui enguirlandent les murs ou les haies au bord des chemins à cette saison. Quelle surprise, à mon retour, de voir une nouvelle fleur sur la clématite de mon jardin suspendu et même un autre bouton – le soleil reviendra-t-il l’aider à s’ouvrir ?

drôme,nyons,venterol,grignan,balade,aiguebelle,mémorial de tibhirine,paysage,culturedrôme,nyons,venterol,grignan,balade,aiguebelle,mémorial de tibhirine,paysage,culture

Quel beau pays où marcher, se promener, se reposer. Et quel plaisir aussi de pouvoir nager dans une eau même un peu fraîche dans ce cadre enchanteur ! Ne faire qu’un avec les bleus du ciel et de l’eau, les blancs des nuages, les verts des vignes et des lavandes coupées, des oliviers, des chênes truffiers, se poser là comme une hirondelle de passage.

drôme,nyons,venterol,grignan,balade,aiguebelle,mémorial de tibhirine,paysage,culture

Près des poubelles d’un hameau, une petite troupe de chats sauvages survit grâce aux dépôts de leurs amis. De jeunes tigrés, tachetés, gris, et cette belle siamoise, moins farouche, qui semblait curieuse de ce que nous lui disions doucement, pour ne pas l’effrayer.

drôme,nyons,venterol,grignan,balade,aiguebelle,mémorial de tibhirine,paysage,culture

Un peu partout flambe là-bas l’or de ce que nous prenons pour un crocus d’automne, qui s’appelle en réalité sternbergia lutea ; ce bulbe qu’on surnomme aussi la Vendangeuse fleurit en septembre, octobre, de l’Italie à l’Iran, et ces notes jaune vif sont inattendues dans un paysage qui prend jour après jour des teintes automnales.

drôme,nyons,venterol,grignan,balade,aiguebelle,mémorial de tibhirine,paysage,culture

drôme,nyons,venterol,grignan,balade,aiguebelle,mémorial de tibhirine,paysage,culture

Septembre permettait encore de déjeuner en terrasse. Mention spéciale pour le Bistrot de Venterol : on y mange sur l’agréable place du Château ou à l’intérieur, dans un décor de brocante chaleureux, où jaime ces belles boîtes de thé anciennes. Et à Grignan, près du lavoir rond à colonnes, sur le Mail, pour Le Clair de la Plume où nous avons apprécié un midi la formule Bistro dans la véranda – toutes les tables du jardin étaient occupées.

drôme,nyons,venterol,grignan,balade,aiguebelle,mémorial de tibhirine,paysage,culture

drôme,nyons,venterol,grignan,balade,aiguebelle,mémorial de tibhirine,paysage,culture

Nous arrivions de Notre-Dame d’Aiguebelle où nous voulions voir en particulier le Mémorial de Tibhirine. L’abbaye cistercienne ne se visite pas, on peut y assister aux offices. Le site, calme et paisible, offre des endroits de contemplation et aussi des chemins de promenade balisés (brochure en vente sur place). Le Mémorial dédié aux chrétiens et aux musulmans – vous vous rappelez sans doute le film Des dieux et des hommes – comporte des photos, le rappel des faits, des textes forts comme le testament spirituel de frère Christian ou la lettre écrite à ses amis par Mohammed Bouchikhi, musulman, chauffeur et ami de Mgr Claverie.

drôme,nyons,venterol,grignan,balade,aiguebelle,mémorial de tibhirine,paysage,culture

Et aussi des œuvres d’art : un chemin de croix sculpté par un artiste drômois, un vitrail d’un artiste polonais, une mosaïque. Je suis restée émue devant le beau Christ de l’oratoire. « Sur le rocher au fond du mémorial, comme un rappel des montagnes de l’Atlas, le Christ Ressuscitant. Il n’est plus fragile, il est solide, de la solidité de Dieu. Il sort de la nuit (d’où la couleur sombre du bas de la statue) et entre dans la lumière. Sa résurrection engendre celle de nos frères ; il est leur solide point d’appui. » (Livre du Mémorial, à consulter en ligne.)

drôme,nyons,venterol,grignan,balade,aiguebelle,mémorial de tibhirine,paysage,culture

Douce Drôme au couchant – plusieurs fois, nous sommes montés sur la colline pour admirer ce paysage, ces lumières, cette paix du jour qui s’éteint et de la saison qui s’achève.

Commentaires

Magnifique! et oui, j'imagine que cette région doit être bien plus agréable et douce à vivre en automne ou au printemps, plutôt qu'en été!

Écrit par : Adrienne | 12/10/2017

Répondre à ce commentaire

C'est la saison idéale pour visiter ces régions-là ; comme j'aimerais y retourner moi aussi. Merci pour les photos pleines de douceur.

Écrit par : Aifelle | 12/10/2017

Répondre à ce commentaire

Que ça fait plaisir de te lire si contente de ton séjour là-bas!
Moi je ne nage plus, malgré les 24º sur l'heure de midi, l'eau est bien trop froide pour moi!:-))

Écrit par : colo | 12/10/2017

Répondre à ce commentaire

Ce sont donc des clématites sauvages, ces arbustes à fleurs vaporeuses, que je vois le long des chemins près de mon village (près de Montpellier). Je ne me baigne plus dans ma piscine, elle n'est plus au soleil levant, juste à partir de 10 h et les nuits sont fraîches. L'eau est autour de 20 °, quelquefois 18 °. Je ne me baigne que s'il fait 24 ° dans l'eau. Bon après midi.

Écrit par : elisabeth | 12/10/2017

Répondre à ce commentaire

Jolies photos d'une belle région. Et hors juillet et août, c'est encore plus agréable à découvrir. Bonne fin de semaine Tania.

Écrit par : Un petit Belge | 12/10/2017

Répondre à ce commentaire

merci pour ces superbes images partagées :)

Écrit par : niki | 12/10/2017

Répondre à ce commentaire

@ Adrienne : Certainement - et c'est la chance des retraités de pouvoir en profiter.

@ Aifelle : Avec plaisir, Aifelle. J'ai ajouté le grand format omis pour la première photo.

@ Colo : Tu sais combien j'aime nager en plein air. Je préfère aussi l'eau plus chaude, mais je me suis habituée rapidement à ces 18-19° C requinquants.

@ Elisabeth : Bonsoir, Elisabeth, et bienvenue. Oui, ce sont des clématites des haies : https://fr.wikipedia.org/wiki/Clematis_vitalba
Je comprends bien que ceux qui profitent d'une piscine toute l'année la préfèrent à cette température agréable, pour ma part je me réchauffais vite en nageant mon compte de longueurs.

@ Un petit Belge : Merci & à bientôt.

@ Niki : Je me suis limitée à cette petite sélection, avec un complément samedi.

Écrit par : Tania | 12/10/2017

Répondre à ce commentaire

Il y a la douceur des paysages de la Drôme et la douceur de septembre, c'est la saison idéale pour séjourner dans cette belle région. Toutes ces rencontres sont merveilleuses... Si un p'tit coup de blues survient, tu as ces images au fond de toi pour l'oublier. Merci pour ce joli voyage, beau week end Tania. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 13/10/2017

Répondre à ce commentaire

Cette quinzaine m'a fait beaucoup de bien - merci, Brigitte & bonne fin de semaine au soleil du Var.

Écrit par : Tania | 13/10/2017

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce magnifique partage, il permet de goûter à la splendeur de mère nature... tout en douceur!

Écrit par : Witchy | 13/10/2017

Répondre à ce commentaire

j'aime cette région, une de mes filles y vit alors nous avons longuement exploré les routes, les villages, les lieux un peu secret mais je crois ne pas connaitre Venterol, diable c'est noté pour une ballade cet hiver c'est certain

Écrit par : Dominique | 13/10/2017

Répondre à ce commentaire

@ Witchy : C'est un beau pays où se ressourcer. Bonne fin de semaine, Witchy.

@ Dominique : Ravie de te faire découvrir ce beau village qui garde un excellent boulanger à la rue du Bout du Monde !

Écrit par : Tania | 13/10/2017

Répondre à ce commentaire

J'aime les clématites sauvages. Mais je n'ai pu garder celle qui avait choisi mon jardin. Trop exubérante pour un petit espace. Prête à ployer les arbustes. Des regrets? oui. Mais je n'avais pas le choix.
Les tiges, une fois coupées et effeuillées, me servaient de lien. Lien solide et discret.

Écrit par : Elisabeth.b | 13/10/2017

Répondre à ce commentaire

Un région que j'aime et que j'apprécie, région où je suis touours bien accueillie par une nature riche qui s'offre à mon pinceau sans aucune retenue.

Écrit par : Chinou | 15/10/2017

Répondre à ce commentaire

Je vois que tu connais bien ! j'ai vécu pendant plusieurs années à Valréas (dans l'Enclave des Papes) dominé par la Lance d'où souffle un vent très froid l'hiver, près de Vinsobre, pas très loin de Nyons. Les champs de lavande, l'été sont inoubliables.

Écrit par : Ma librairie claudialucia | 15/10/2017

Répondre à ce commentaire

@ Elisabeth : Mes réponses ne sont pas passées la semaine dernière, désolée. Ces sauvageonnes ont besoin de beaucoup d'espace, sans doute. J'ignorais l'usage de leurs tiges.

@ Chinou : C'est formidable de pouvoir révéler ses charmes de cette façon.

@ Claudialucia : Oui, je m'en souviens. Nous ne nous y sommes pas baladés cette fois, juste un saut pour les courses au supermarché. Même coupées, les lavandes font bonne figure entre les vignes.

Écrit par : Tania | 16/10/2017

Répondre à ce commentaire

Merci Tania, une promenade délicieuse qui donne envie de suivre le guide"

Écrit par : Zoë Lucider | 16/10/2017

Répondre à ce commentaire

Ce dimanche d'octobre, le soleil nous a accompagnés sur les chemins du Brabant wallon, où le festival d'automne bat aussi son plein. Bonne semaine, Zoë.

Écrit par : Tania | 17/10/2017

Répondre à ce commentaire

Quel plaisir cette promenade matinale drômoise ! Je donnerais beaucoup pour un petit temps sous la véranda :-)

Écrit par : Margotte | 19/10/2017

Répondre à ce commentaire

N'est-ce pas ? Une table que je te recommande, Margotte, quand l'occasion se présentera.

Écrit par : Tania | 19/10/2017

Répondre à ce commentaire

je préfère l'autre côté ... :-) mais ça me donne envie ... aussi ...

Écrit par : Nikole | 20/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire