Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/09/2017

Du temps libre

« Le succès des marches ou des promenades collectives peut certes surprendre, tant ceux qui aiment aller à pied mettent en avant le désir d’indépendance, l’amour de la solitude, le sentiment de liberté dû à l’absence de structures et d’embrigadement. Le plaisir d’arpenter le monde à pied repose toutefois sur trois conditions préalables : il faut avoir du temps libre, un endroit où aller, un corps que ni la maladie ni les codes sociaux ne handicapent.

solnit,rebecca,l'art de marcher,essai,littérature américaine,marche,marcheurs,histoire,société,culture

Ces libertés fondamentales furent l’objet de luttes innombrables, et il était parfaitement logique que les organisations ouvrières qui se battaient pour ramener la journée de travail à dix, puis huit heures, la semaine de travail à cinq jours, se préoccupent également des espaces où jouir de ce temps libre durement gagné. Ce combat ne se résume d’ailleurs pas, comme pourraient le laisser penser les pages qui précèdent, à l’espace naturel et rural ; l’aménagement des parcs urbains a aussi derrière lui une longue histoire, liée à l’ambition démocratique et romantique d’offrir les vertus de la vie campagnarde aux citadins qui n’avaient pas les moyens de s’échapper des villes. » 

Rebecca Solnit, L’art de marcher

Commentaires

Tous les lieux de belle nature au sein des villes sont importants... Ma sœur ainée habite depuis quelques temps près du parc de la Tête d'Or à Lyon, chaque jour elle arpente ses allées et remercie la vie de lui offrir ce lieu à déguster... sans modération. Bises, à bientôt Tania. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 28/09/2017

Répondre à ce commentaire

Tous les lieux de belle nature au sein des villes sont importants... Ma sœur ainée habite depuis quelques temps près du parc de la Tête d'Or à Lyon, chaque jour elle arpente ses allées et remercie la vie de lui offrir ce lieu à déguster... sans modération. Bises, à bientôt Tania. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 28/09/2017

Répondre à ce commentaire

Tous les lieux de belle nature au sein des villes sont importants... Ma sœur ainée habite depuis quelques temps près du parc de la Tête d'Or à Lyon, chaque jour elle arpente ses allées et remercie la vie de lui offrir ce lieu à déguster... sans modération. Bises, à bientôt Tania. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 28/09/2017

Répondre à ce commentaire

Il n'y a pas assez d'espaces verts dans ma ville ; heureusement, j'ai l'occasion d'aller à la campagne pour profiter de la nature. Je n'aime guère marcher en groupe, ou alors un petit, avec des amis.

Écrit par : Aifelle | 28/09/2017

Répondre à ce commentaire

J'aime bien marcher mais pas en groupe. Bien qu'habitant à la campagne, je n'en profite pas assez pour marcher. Bonne fin de semaine Tania.

Écrit par : Un petit Belge | 28/09/2017

Répondre à ce commentaire

marcher, c'est magnifique (savoir marcher aussi, d'ailleurs)
seule ou accompagnée, si la conversation est intéressante je veux bien ;-)

Écrit par : Adrienne | 28/09/2017

Répondre à ce commentaire

Cet après-midi, j'avais besoin de marcher à la campagne et de prendre l'air, ce que j'ai fait. Cela fait un bien fou et pour agrémenter la promenade, j'ai fait des photos, les couleurs deviennent belles.
Mes bisous ♥

Écrit par : Denise | 28/09/2017

Répondre à ce commentaire

Bon, bon,je commence à être fatiguée de tant marcher;-)) Tu reviens bientôt qu'on puisse se reposer un peu?
Baisers de rire.

Écrit par : colo | 29/09/2017

Répondre à ce commentaire

J'essaie de marcher une heure tous les jours. Le truc est de considérer la marche comme une activité naturelle comme le manger ou le dormir. Ne jamais se poser la question: est ce qu'on marche ce matin ou pas. Au bout d'un certain temps, "ça marche" et on se sent bien dans la journée !
Marcher en groupe: surement pas! Ceci dit, dans un même environnement, on reconnait les gens qui marchent régulièrement comme vous, quelque fois, on se sourie ou se fait un signe discret, et on se sent comme dans une communauté, même si l'on ne se parle pas.

Écrit par : Binh An | 29/09/2017

Répondre à ce commentaire

J'aime marcher mais je ne le fais pas "gratuitement". je marche pour me déplacer et j'aime particulièrement arpenter les villes. A la campagne, j'aime marcher en devisant avec un(e) ami(e). Merci de ce partage Tania

Écrit par : Zoë Lucider | 29/09/2017

Répondre à ce commentaire

La marche m'est indispensable chaque jour, si possible le nez au vent pour vider ma tête et m'ouvrir aux sensations ambiantes.
Une belle réflexion sur le temps libre dans cet extrait.

Écrit par : Maïté/ Aliénor | 05/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire