Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/08/2017

Post-scriptum

Kant Obs.jpg« C’est pourquoi, tandis que les femmes ont le sentiment du beau, les hommes ont celui du sublime. » J’ai cité cette phrase lue dans le Court traité du paysage sans la placer suffisamment dans son contexte : un large extrait de Kant y précède la conclusion d’Alain Roger au sujet de cette distinction du grand philosophe allemand entre le sentiment du beau et le sentiment du sublime dans ses Observations sur le sentiment du beau et du sublime (1764).

kant beau et sublime.jpgKant y traite dans une section « De la différence du sublime et du beau dans le rapport des sexes » et dans une autre « Des caractères nationaux, en tant qu’ils reposent sur le sentiment différencié du sublime et du beau ». Je vous renvoie au billet critique de Mediamus (23/10/2007) à qui certains de ses commentateurs reprochent une lecture anachronique du discours de Kant. Et, pour qui serait intéressé, voici un texte de Mme de Staël qui évoque l’ouvrage dans De l’Allemagne, sans s’arrêter à cette distinction entre les sentiments des hommes et ceux des femmes.

En 1846, le professeur J. Barni, traducteur de Kant, considérait que « la plus remarquable partie de ce petit écrit est sans contredit celle où Kant traite du beau et du sublime dans leurs rapports avec les sexes. Il y a là sur les qualités essentiellement propres aux femmes, sur le genre particulier d’éducation qui leur convient, sur le charme et les avantages de leur société, des observations pleines de sens et de finesse, des pages dignes de Labruyère [sic] ou de Rousseau » (page XIV de l’introduction en ligne sur Gallica).

Commentaires

Merci d'y être revenue!
Le passage de Mme de Staël est très éclairant, intéressant et profond.
Par contre sur le site de Medianus on sursaute quand il s'agit des femmes: "Le beau sexe a autant d’entendement que le masculin, seulement, c’est un bel entendement, et le nôtre doit être un entendement profond, ce qui a la même signification qu’un entendement sublime."bon, bon...autre époque sans doute où on disait le dire...
Bon samedi dame Tania.

Écrit par : colo | 19/08/2017

Répondre à ce commentaire

ah zut! je viens d'employer le mot 'sublime' dans un commentaire sur un blog photo, j'ai dû oublier que j'étais une femme ;-)

Écrit par : Adrienne | 19/08/2017

Répondre à ce commentaire

@ Colo : De quoi mesurer le chemin parcouru dans les mentalités entre ce siècle des Lumières et le nôtre, grâce aux féministes.

@ Adrienne : Tu l'auras compris, j'ai voulu rendre à César ce qui appartenait à César. "Sublime" : à consommer avec modération, qu'on soit homme ou femme ? Sinon il reste "hypersublime" mentionné dans le TLF ;-)

Écrit par : Tania | 19/08/2017

Répondre à ce commentaire

Question stupide mais Emmanuel se dit Immanuel en Allemand ?

Écrit par : Valérie | 21/08/2017

Répondre à ce commentaire

Effectivement ;-)

Écrit par : Tania | 22/08/2017

Répondre à ce commentaire

Hum, Kant ne m'a jamais trop réussi aux examens o; je ne l'ai jamais trouvé particulièrement sublime o;))) ni lui ni Hegel. Mais je veux bien encore essayer de les comprendre. Sait-on jamais ?

Écrit par : Pivoine | 24/08/2017

Répondre à ce commentaire

Les articles que tu nous offres sont toujours intéressants ; quelquefois un peu compliqués pour moi cependant.
(Par ailleurs, je suis étonnée quand on évoque le TLF : je vois si peu de gens l'utiliser, voire le connaître... ; un de ses avantages est de le trouver sur le Net, ce qui pourrait multiplier sa consultation.

Écrit par : Nikole | 24/08/2017

Répondre à ce commentaire

@ Pivoine : Je le connais peu, disons que cette phrase est datée. Du beau et du sublime ont coulé sous les ponts depuis deux siècles et demi.

@ Nikole : Rendez-vous lundi prochain pour un billet de promenade. (Depuis que j'ai découvert le TLF, mes dictionnaires sont presque à l'abandon ;-)

Écrit par : Tania | 24/08/2017

Répondre à ce commentaire

Le TLF est super, mais comme il a été édité en 1993, les mots "d'après" n'y sont pas ; cela dit, c'est LA ref pour l'histoire des mots (ceux d'avant 93 donc) puisque a été fait un tavail de fond et d'ensemble (repris d'ailleurs par des gens comme Alain Rey, quelquefois sans d'ailleurs le préciser, mais ça, c'est une autre histoire)

Écrit par : Nikole | 24/08/2017

Répondre à ce commentaire

Le TLF est super, mais comme il a été édité en 1993, les mots "d'après" n'y sont pas ; cela dit, c'est LA ref pour l'histoire des mots (ceux d'avant 93 donc) puisque a été fait un tavail de fond et d'ensemble (repris d'ailleurs par des gens comme Alain Rey, quelquefois sans d'ailleurs le préciser, mais ça, c'est une autre histoire)

Écrit par : Nikole | 24/08/2017

Répondre à ce commentaire

Pas de mise à jour depuis 1993 ? Je l'ignorais. L'historique de présentation du TLF annonce "Les grandes étapes du TLF et du TLFi de 1957 à 2004", mais je n'ai pas creusé davantage le sujet.
http://www.atilf.fr/spip.php?rubrique77

Écrit par : Tania | 24/08/2017

Répondre à ce commentaire

La version Internet a été corrigée, améliorée, mais il n'y a pas eu d'ajouts. Dommage, c'était un beau projet qui aurait pu, au fil des années, s'étoffer, mais après la sortie papier, peu à peu (malgré un supplément prévu) la politique a changé et le labo de livres s'est transformé en labo d'ordinateurs et de bases de données ; d'orientations générales aussi.

Écrit par : Nikole | 25/08/2017

Répondre à ce commentaire

Merci pour ces renseignements. Cela reste un formidable outil tout de même et j'imagine que pour les mots récents, la Toile compense un peu.

Écrit par : Tania | 25/08/2017

Merci pour ces précisions, même si, je l'avoue, Kant ne constitue pas une lecture de choix pour moi ;-) en revanche, je m'intéresse à Mme de Staël (France Culture a proposé des émissions passionnantes sur elle cet été !).

Écrit par : Margotte | 28/08/2017

Répondre à ce commentaire

J'avais le sentiment d'avoir cité hors contexte, simplement. Ah, les bonnes émissions de France culture ! A bientôt, Margotte.

Écrit par : Tania | 28/08/2017

Écrire un commentaire