Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/07/2017

Murmures

burton,jessie,miniaturiste,roman,littérature anglaise,amsterdam,xviie,marchands,mariage,maison de poupée,culture,extrait« La salle des fêtes de la guilde des argentiers est vaste et pleine de monde. Les visages se fondent en un mélange d’yeux, de bouches et de plumes rebondissant sur des chapeaux. Autour d’eux enfle la cacophonie des tasses en argent et des rires gras des hommes qui répondent aux bavardages des femmes. Il y a une quantité presque monstrueuse de nourriture. De longues tables sur tréteaux, nappées de damas blanc, ont été mises bout à bout et garnies de plats de poulets, de dindes, de fruits confits, de tourtes à la viande et de chandeliers en argent tordus. Johannes tient fermement le bras de Nella alors qu’ils avancent le long des lambris en acajou. On dirait que murmures et ricanements les suivent. »

Jessie Burton, Miniaturiste

Commentaires

Il y a sûrement un réalisateur quelque part qui songe à une adaptation cinéma ..

Écrit par : Aifelle | 26/07/2017

Répondre à ce commentaire

PS. Je dis cela parce que l'extrait me paraît très visuel.

Écrit par : Aifelle | 26/07/2017

Répondre à ce commentaire

Tout en sensations, on entend les rires gras et voit le banquet!

Écrit par : colo | 26/07/2017

Répondre à ce commentaire

comme dit Aifelle, c'est très cinématographique, et nous sommes l’œil de la caméra

Écrit par : Adrienne | 26/07/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour Tania, je vais le lire, il me tente bien, merci pour l'échange.
à bientôt,
Claude

Écrit par : Claude | 26/07/2017

Répondre à ce commentaire

@ Aifelle : Cela ne m'étonnerait pas. Un film dans l'Amsterdam du XVIIe siècle, ce serait bien.

@ Colo : Oui, une description très vivante, toute en sensations.

@ Adrienne : Ce n'est pas le bal de la Vaubyessard, mais j'ai pensé à Flaubert en lisant certains passages.

@ Claude : Bonne lecture, Claude, à bientôt.

Écrit par : Tania | 28/07/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire