Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/05/2017

La langue verte

Verte la mer ! et la peau

Du monde, verte, o jouvence.

Serres communales (88).JPG 

Quand la belle est nue et danse,

Verte laitue au chapeau,

Crache un peu tes escarbilles,

Mon enfant, mon p’tit Jésus,

Pour du baiser qui pétille

De jus verts et de verjus.

 

Verdoyez, verdures drues,

A la dent, au coeur, à l’œil.

Et vertement, cours les rues,

Pullule, vert écureuil.

 

Le profond vert séculaire

Est brouté de chevaux verts.

Le profond vert légendaire

Est gloussé de ramiers verts.

 

Verte la mer et l’envie

D’être groseille ou semence.

Vert, le verbe qui commence

 

Et verte, la langue en vie.

 

Norge

 

Norge, La langue verte. Charabias et verdures in Œuvres poétiques 1923-1973, Seghers, 1978.

Parc Josaphat, Schaerbeek, 7 mai 2017

Commentaires

Tout ce vert tendre et frais en ce moment, partout, c'est un régal pour les yeux.

Écrit par : Aifelle | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

Tiens ! c'est curieux, lisant Norge, voici l'étang (vie et mort) de Marie Gevers qui me remonte. La photo et le vert, et puis je l'ai lu vers cette époque de mai.

Écrit par : christw | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

Jolie poésie de saison. Le vert n'est-il pas une couleur d'espérance en plus ? Bises. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

@ Aifelle : Régalons-nous, oui !

@ Christw : Alors peut-être vous laisserez-vous tenter par "Madame Orpha ou la sérénade de mai" ?

@ Plumes d'Anges : Vert, j'espère - à conjuguer à toutes les personnes.
Belle journée, Brigitte.

Écrit par : Tania | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

un vert qui calme, qui réjouit, qui oxygène que du bonheur

Écrit par : Dominique | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

Je note la sérénade de mai !

Écrit par : christw | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

poésie et couleurs de saison, merci tania

Écrit par : niki | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

Merci Tania pour ce beau poème et la douce photo d'un vert apaisant.
Douce soirée.

Écrit par : Denise | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

la photo est vraiment parfaite pour illustrer ce poème! beau choix!

Écrit par : Adrienne | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

tiens... j'avais mis un commentaire... je disais que la photo illustrait superbement le poème (et vice versa :-))

Écrit par : Adrienne | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

Merci à vous - entre jardinerie, jardin suspendu et balades, j'ai délaissé l'ordinateur.

Écrit par : Tania | 11/05/2017

Répondre à ce commentaire

Ce vert écureuil m'enchante!

Écrit par : colo | 11/05/2017

Répondre à ce commentaire

Vert écureuil, une cure de jouvence ?

Écrit par : Tania | 12/05/2017

Répondre à ce commentaire

je reviens savourer ce poème après l'avoir découvert ici.
Merci.

Écrit par : Maïté/ Aliénor | 18/05/2017

Répondre à ce commentaire

En ce matin de pluie fine, le vert est encore plus vert ;-)

Écrit par : Tania | 18/05/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire