Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/05/2017

Serres communales

Ce dimanche 7 mai, les serres communales de Schaerbeek étaient ouvertes au public. Beaucoup de gens ont profité de l’occasion, souvent en famille, pour découvrir les ateliers des jardiniers communaux, les plantes destinées aux parterres et aux décors publics, ou participer aux animations.

serres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,cultureserres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,culture

On y accède au numéro 411 du boulevard Lambermont, en haut du parc Josaphat. De belles floraisons entourent déjà les serres, comme ces iris blancs – ce week-end, c’était aussi la fête de l’Iris, la fête de la région bruxelloise. De merveilleux pavots fleurissent dans l’allée principale.

serres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,cultureserres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,culture

Les enfants étaient ravis de faire un petit tour tirés par Camille ou sur le dos de Gribouille, les ânes de la commune (vous pouvez lire ici pourquoi Schaerbeek est surnommée la Cité des Anes). Dans la grande serre, un magnifique âne végétal attirait tous les regards.

serres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,cultureserres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,culture

Mais ce sont bien sûr les plantes cultivées ici avant d’être plantées un peu partout dans la commune qui jouaient les vedettes, soigneusement alignées, étiquetées, parfois déjà en fleurs, parfois débutantes : géraniums et pelargoniums, pétunias, surfinias, gazanias, gauras, impatiens, marguerites, bégonias… et j’en passe.

serres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,cultureserres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,culture

Le long de la serre principale, voici des potentilles assorties à la tenue de travail des jardiniers, occupés à garnir un grand bac en pierre. Plus loin, Vouziers, un des deux chevaux de trait ardennais qui participent à l’entretien de l’espace public, regardait calmement passer ceux qui se rendaient au bout de l’allée : là, sensations garanties en montant grâce à l’élévateur jusqu’à la cime des arbres !

serres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,cultureserres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,culture

Derrière le stand d’information sur le compostage, un petit chemin mène à une zone de compost et de paillage, où plusieurs panneaux indiquent les différentes manières naturelles d’entretenir un jardin, d’y attirer les oiseaux, les insectes, de recycler les branches taillées pour créer des barrières naturelles le long des chemins du parc.

serres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,cultureserres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,culture

Même sous les nuages, qu’il est beau, ce parc Josaphat au printemps, avec tous ses verts différents, ce roux indéfinissable des jeunes feuilles de hêtres ! Un couple de bernaches avec leurs sept oisons irrésistibles attiraient tous les regards et les appareils photo, bien sûr.

serres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,cultureserres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,culture

Sous un vénérable marronnier aux grandes chandelles blanches, des moniteurs encadraient les enfants inscrits pour la « grimpe aux arbres » ou plutôt « l’accrobranche » à l’aide de cordes. Plus loin, une sorcière avait aussi un certain succès auprès des plus jeunes.

serres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,cultureserres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,culture

Les tulipes sont pour l’instant les reines des parterres, mais quel plaisir aussi de contempler les arbres aux feuillages encore légers, les vieux troncs noueux, les canards endormis ou en quête de quelque nourriture. On se sent reverdir aussi au contact de tout ce renouveau végétal autour des étangs.

serres communales,schaerbeek,portes ouvertes,2017,parc josaphat,printemps,ânes,culture
Détail du panneau à l'entrée des serres communales

« Schaerbeek ou le mariage réussi de la nature et de la ville », titrait le site de la commune. Ce n’est pas encore vrai dans tous les quartiers, mais beaucoup d’efforts sont faits pour embellir et entretenir les espaces verts, et cela de manière écologique.

Commentaires

quelle belle promenade, tania - dommage que je n'aie pas eu connaissance de ces serres ouvertes au public - je tiendrai cela à l'oeil pour l'an prochain ;)

Écrit par : niki | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

C'était annoncé dans La Libre de samedi et surtout dans Info-Schaerbeek que tu peux lire en ligne, si l'actualité schaerbeekoise t'intéresse.
http://www.schaerbeek.be/schaerbeek-info/2017/254

Écrit par : Tania | 08/05/2017

Un grand merci Tania pour votre magnifique billet et tout fleuri. Ces fleurs sont de toute beauté et c'est un bien bel endroit.
Mes amitiés et bisous

Écrit par : Denise | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

magnifique promenade! et comme ça fait plaisir à voir, ce souci de l'espace vert, joli et bien géré!

Écrit par : Adrienne | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

@ Denise : Je n'y avais jamais mis les pieds et j'ai trouvé ces serres très bien tenues. A bientôt.

@ Adrienne : Il y a beaucoup de travail derrière tout cela. J'en suis revenue bien décidée à me rendre à la jardinerie dès le retour du soleil - demain ?

Écrit par : Tania | 08/05/2017

C'est un endroit qui a l'air merveilleux. Si je comprends bien il n'est pas ouvert souvent au public ?

Écrit par : Aifelle | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

C'est cela, tu as bien compris. Par la même occasion, la commune veille aussi à encourager le jardinage sans pesticide, la réduction des déchets. Il y avait aussi une visite guidée naturaliste du parc où je m'inscrirai une autre fois et un troc de plantes et de graines, en plus des animations pour les enfants.

Écrit par : Tania | 08/05/2017

A lyon aussi nous avons de superbes serres et c'est un endroit où l'hiver surtout j'aime me balader

Écrit par : Dominique | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

Très belle ambiance et fort beau cadre.
On peut s'y serrer ?

Écrit par : K | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

@ Dominique : Les serres de Lyon sont certainement plus vastes, à une tout autre échelle.

@ K : Pourquoi pas, certaines plantes peuvent rougir ;-)

Écrit par : Tania | 09/05/2017

Bonjour Tania, cette verdure fait du bien. Merci.

Écrit par : dasola | 09/05/2017

Répondre à ce commentaire

Un billet vivifiant, j'ai l'impression de m'être baladée en vrai à tes côtés dans cet endroit merveilleux. Tu as du trouver de quoi fleurir ton balcon, un peu de printemps près de soi fait du bien à l'âme. J'aime beaucoup l'idée du compost et de l'échange de graines et de plans. Merci Tania, je t'embrasse, lumineuse journée. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

@ Dasola : Avec plaisir, vive le printemps !

@ Plumes d'Anges : Oui, j'ai passé l'après-midi hier à installer quelques plantes à fleurs dont des osteospermums qui me rappellent toujours ta région, j'ai rempoté le laurier-rose. Nous avons du soleil depuis hier, et même si nous n'avons que 4° ce matin, ce sera une belle journée. Pour toi, un baiser, Brigitte.

Écrit par : Tania | 10/05/2017

La beauté des jardins, des sous-bois, des étangs, des fleurs. On respire. Très jolies photos.

Écrit par : Armelle B. | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

Une balade de saison, nous avons fait de même ici à Toulouse samedi!

Écrit par : Anne | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

@ Armelle B. : Merci, Armelle. Oui, tout cela fait un bien fou.

@ Anne : Les beaux jours sont sans doute plus constants là-bas, mais cette année, ils se sont fait attendre un peu partout.

Écrit par : Tania | 11/05/2017

Quelle belle idée printanière. Et il est temps (comme ici) qu'il y ait une prise de conscience de la nocivité des pesticides.
Pour ma part j'adore les iris.
Dans notre jardin aussi nous installons quelques fleurs pour finir d'embellir: œillets d'inde, gaillardes, gazanias, verveines fleur, dipladenias, géraniums odorants.

Écrit par : Maïté/ Aliénor | 18/05/2017

Répondre à ce commentaire

Depuis que je ne mets et n'achète plus aucun produit de ce genre (les vaporisations d'eau savonneuse (savon mou) suffisent en cas de problème), je n'ai quasi plus de bataille à mener contre les pucerons. Mon jardin suspendu rassemble surtout des vivaces, qui se défendent mieux il est vrai. J'ai sorti les deux dipladénias rose vif que je garde à l'intérieur pendant l'hiver, ce sont les rois de la floraison pendant toute la belle saison. En plus de ceux-ci, côté fleurs, pour l'instant : saxifrages, lychnis, clématite, pervenches, nepetas, géraniums sauvages, verveines rouges dans une vasque sur la table.

Écrit par : Tania | 18/05/2017

Écrire un commentaire