Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/05/2017

Un prodige

hoffmann,le chat murr,roman,littérature allemande,vie de chat,kreisler,musique,lecture,littérature,apprentissage,amour,culture« Et Maître Abraham ouvrit la porte : sur le paillasson dormait en boule un matou qui, dans son genre, était vraiment un prodige de beauté. Les rayures grises et noires du dos convergeaient sur son crâne, entre les oreilles, et dessinaient sur le front de gracieux hiéroglyphes. Son imposante queue, d’une longueur et d’une force peu communes, était également rayée. Et la robe bigarrée du chat était si luisante au soleil, que l’on découvrait entre le gris et le noir de fines bandes jaune doré. « Murr, Murr, » appela Maître Abraham. « Krrr, krrr ! » répondit très distinctement le chat qui s’étira, se leva, fit le gros dos avec une grâce extrême et ouvrit deux yeux verts comme l’herbe où pétillait l’étincelle de l’esprit et de l’intelligence. C’est, du moins, ce qu’affirmait Maître Abraham, et Kreisler dut convenir que la physionomie de ce chat avait quelque chose de peu ordinaire, que son crâne était assez large pour renfermer les sciences, et sa barbe, malgré son jeune âge, assez longue et blanche pour lui donner, s’il le fallait, l’autorité d’un sage de la Grèce. »

Hoffmann, Le chat Murr

Photo : Statue d'Hoffmann à Bamberg, Schillerplatz 

Commentaires

j'ai réellement très envie de le lire ce chat murr

Écrit par : niki | 13/05/2017

Répondre à ce commentaire

La lecture n'est pas toujours aisée, mais elle vaut la peine. Bonne lecture, Niki.

Écrit par : Tania | 13/05/2017

Répondre à ce commentaire

un beau tigré gris? irrésistible :-)

Écrit par : Adrienne | 14/05/2017

Répondre à ce commentaire

De quoi raviver tes souvenirs ! Bonne après-midi, Adrienne.

Écrit par : Tania | 14/05/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire