Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/01/2017

Sensible

VdW Le peintre devant sa fenêtre 1920.jpg« Le dessin a pour moi une importance primordiale, il doit être aussi sensible que la couleur qu’il limite. Je modèle mes surfaces avec soin, chacune d’elles devient alors un volume possédant sa valeur propre mais chacun de ces volumes est solidaire des autres. Tous s’efforcent de donner à l’ensemble de la toile l’homogénéité indispensable, sinon c’est le chaos. »

Gustave Van de Woestyne (entretien de 1929)

Robert Hoozee et Cathérine Verleysen, Gustave Van de Woestyne, Fonds Mercator / MSK, Gand, 2010.

Gustave Van de Woestyne, Le peintre devant sa fenêtre, lithographie, vers 1920, collection privée

Commentaires

j'aime ce point de vue...
je sais qu'il en existe d'autres mais ce principe-ci me plaît :-)

Écrit par : Adrienne | 18/01/2017

Un homme d'ordre; je suis d'accord aussi, le dessin préalable est essentiel, il suffit de voir les nombreux croquis faits par Picasso par exemple, avant de réaliser ses tableaux.

Écrit par : colo | 18/01/2017

@ Adrienne : Tu peux voir la peinture correspondante à ce dessin au musée Van Buuren, avec ses fleurs de géranium rouges (le paysage dans des tons très clairs est fictif, en souvenir du pays de Galles, et il l'a aussi peint sans y figurer le peintre, dans des couleurs plus fortes et plus chaudes).

@ Colo : Je connais trop peu les dessins de Picasso, mais je peux l'imaginer.

Écrit par : Tania | 18/01/2017

Les commentaires sont fermés.