Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/01/2017

Arts du dessin

verhaeren,critique d'art,exposition,musée des beaux-arts,gand,msk,peinture,sculpture,illustration,dessin,gravure,culture« On dénommait jadis « Arts mineurs » les arts du dessin et de la gravure. L’expression fait sourire aujourd’hui, et il n’est guère de critique pour oser parler encore de hiérarchie dans le domaine des manifestations plastiques de la pensée. La démocratisation de l’art, le besoin intense de vulgarisation et de propagande qui possède les artistes feraient plutôt accorder la préférence aux expressions qui se peuvent tirer à grand nombre, être distribuées à bon marché et porter la bonne parole rénovatrice et encourageante dans les écoles, dans les intérieurs modestes, dans les ateliers, dans les fermes. Le tableau, l’exemplaire unique, le chef-d’œuvre bordé d’or apparaît presque comme une anomalie. Et c’est avec raison que le Salon de la Libre Esthétique fait mêmes honneurs aux estampes, aux affiches, aux illustrations du Livre et de l’Album, qu’aux toiles peintes, jugées seules dignes, jadis, de toute considération. »

Emile Verhaeren, Quelques dessinateurs in L’art moderne, 11/3/1894.

Catalogue « Verhaeren verbeeld / Le regard de Verhaeren », Musée des Beaux-Arts de Gand, 2016. Exposition jusqu’au 15/1/2017.

Odilon Redon, La Fleur du marécage, une tête humaine et triste, de la série Hommage à Goya, 1885. Lithographie, Gand, MSK.

Commentaires

Maintenant que je relis ça, après avoir vu l'expo Hergé au Grand Palais, je ne peux que me dire: quel précurseur, notre Emile!
Quel critique d'art d'aujourd'hui ose pleinement accorder leur place parmi les arts "majeurs" au dessin, à l'affiche, à l'illustration?

Écrit par : Adrienne | 07/01/2017

Répondre à ce commentaire

j'aimerais découvrir les écrits de verhaeren sur l'art - dessin = art mineur ! je connaissais cette appellation pour l'aquarelle

Écrit par : niki | 07/01/2017

Répondre à ce commentaire

Très intéressant de découvrir/lire ça aujourd'hui : merci.
Pour moi, il restait l'auteur dont on apprend les poésies à la petite école : Je vous aime, gars des pays blonds ...

Écrit par : Nikole | 07/01/2017

Répondre à ce commentaire

@ Adrienne : Un précurseur, oui ! Verhaeren n'imaginait sans doute pas jusqu'où irait l'emballement pour le 9e art.

@ Niki : Ses "Ecrits sur l'art" ont été publiés en deux volumes chez Labor dans la collection Archives du Futur : http://textyles.revues.org/1292

@ Nikole : Merci, Nikole, de rappeler ce poème d'hommage aux travailleurs (L'effort : http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/mile_verhaeren/l_effort.html )

Écrit par : Tania | 07/01/2017

Répondre à ce commentaire

Peut-être était-ce lié au fait qu'il fallait moins de matériel, d'investissement en matériel, de place (pas besoin sans doute d'un atelier), et que donc c'était vu comme "la peinture du pauvre"... Je ne sais pas... Le talent nécessaire est cependant loin d'être mineur :)

Écrit par : Edmée De Xhavée | 07/01/2017

Répondre à ce commentaire

C'est incroyable que ce texte a été écrit en 1894 !
Ces dernières années, il y a de plus en plus de très grandes expositions sur des oeuvres "sur papier".

Écrit par : Binh An | 08/01/2017

Répondre à ce commentaire

@ Edmée De Xhavée : Peut-être. Même dans les arts dits majeurs, il y avait une hiérarchie entre les genres. Pour info, un texte qui en parle de façon générale : https://critiquedart.revues.org/2358

@ Binh An : N'est-ce pas ? Il y a plus de 120 ans ! Oui, notre époque a dépassé ce préjugé, il me semble, bien qu'en pratique, la reconnaissance ne soit pas encore la même.

Écrit par : Tania | 08/01/2017

Répondre à ce commentaire

Je lirais moi aussi avec grand intérêt ses écrits sur l'Art, merci pour le lien.
L'illustration que tu as choisie est magnifique, merci aussi!

Écrit par : colo | 11/01/2017

Répondre à ce commentaire

Les illustrations de Redon pour Verhaeren m'ont époustouflée - admiration !

Écrit par : Tania | 11/01/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire