Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/12/2016

Tempête

woolf,virginia,journal,tome 7,1937-1938,littérature anglaise,culture« Tempête terrible ce week-end. Nous sommes allés à Cuckmere en passant par Seaford. Les vagues déferlaient sur le front de mer ; pour ma plus grande joie des flots d’écume jaillissaient par-dessus la promenade et le phare, même par-dessus la voiture. Puis à Cuckmere nous sommes descendus à pied jusqu’à la mer. Les oiseaux prenaient soudain leur vol, comme catapultés. Le souffle coupé, aveuglés, nous ne pouvions lutter contre le vent. Nous nous sommes mis à l’abri pour regarder les vagues sur lesquelles tombait une lumière jaune cru : elles cognaient, énorme masse brutale d’eau incurvée. Qu’est-ce donc qui nous fait aimer ce qui est frénétique, déchaîné ? » 

Virginia Woolf, Journal (lundi 25 octobre 1937)

Le phare de Newhaven, dans le Sussex, au sud de l’Angleterre, 14/11/2009 (photo Reuters, détail)

* * * * *

A vous toutes & tous qui ouvrez cette fenêtre,
un Noël de lumière et d’espérance !

woolf,virginia,journal,tome 7,1937-1938,littérature anglaise,culture
Amicalement,
Tania

Commentaires

Un Noël frénétique et effréné...? Espérons que pas trop quand même.;-))
Passe de beaux moments chère Tania. Un beso.

Écrit par : colo | 24/12/2016

Répondre à ce commentaire

Quel bel extrait ! Virginia Woolf... même pas étonnée ;-) Joyeux Noël !

Écrit par : lewerentz | 24/12/2016

Répondre à ce commentaire

joyeux noel, tania - superbe photo :)

Écrit par : niki | 25/12/2016

Répondre à ce commentaire

Aimer ce qui est frénétique, déchaîné dépend de la situation de confort dans lequel on se trouve à ce moment là. --- Ce n'est certainement celui de terreur et de souffrance de ceux qui sont nombreux à subir les débordements des éléments déchaînés ou des naufragés d'un 'boot people'. ---

Je profite de cet espace de contact pour faire la pub de mon blog, j'y ai publié hier un travail interpelant sur l'existence. ---

Voir blog "Propos d'un octogénaire" et cliquer éventuellement sur commentaires. ---

Écrit par : doulidelle | 25/12/2016

Répondre à ce commentaire

Je passe un peu tard pour te souhaiter un bon Noël, j'espère qu'il a été paisible et s'est passé dans la douceur, nous en avons tellement besoin. Sans oublier tous ceux qui souffrent tant à travers la planète.

Écrit par : Aifelle | 26/12/2016

Répondre à ce commentaire

De très bons voeux pour une fin d'année douce et festive

Écrit par : Dominique | 26/12/2016

Répondre à ce commentaire

@ Colo : Non, non, merci Colo. Un baiser pour toi et pour ton filleul.

@ Lewerenz : Il y en a tant dans son Journal !

@ Niki : Merci, Niki.

@ Doulidelle : Nous irons voir cela. Je pense à toi en ce jour spécial : très belle journée !

@ Aifelle : C'est gentil, merci, Aifelle. Ce fut un bon Noël au bout de cette année terrible, il reste encore un goûter de Noël avec une autre partie de la famille. Tant de familles dans l'épreuve y cherchent un peu d'espoir.

@ Dominique : Merci, Dominique, à toi aussi & gardons le sens de la fête.

Écrit par : Tania | 26/12/2016

Répondre à ce commentaire

J'espère que ton Noël fut beau et que ces fêtes t'auront été agréables.
Merci pour la qualité de ton blog et tout ce qu'il me/nous fait découvrir.

Écrit par : Nikole | 27/12/2016

Répondre à ce commentaire

Merci, Nikole. Avoir quelqu'un, une famille, des amis avec qui fêter Noël, c'est le principal.

Écrit par : Tania | 27/12/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire