Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/10/2016

Indéfinissable

enquist,anna,quatuor,roman,littérature néerlandaise,musique,anticipation,amitié,deuil,souffrance,couple,vieillesse,culture« Comment définir un son ? »
Jochem réfléchit.
« On emprunte des mots qui existent déjà : chaud, pointu, riche. Ou bien on fait des comparaisons. Ici, la semaine dernière, il y avait un violoncelle qui sonnait comme un saxophone. J’ai aussi eu un alto pareil à une corne de brume, une viole qui toussait comme un canard enrhumé. Avec tout ça, je m’en sors. On est tellement obsédé par le verbe qu’on veut tout nommer, tout expliquer. Le son est indéfinissable. Il faut simplement l’entendre. »

Anna Enquist, Quatuor

Commentaires

Définir un son...vrai que pour un(e) non-initié(e) c'est quasi impossible. Merci pour cet extrait, j'ai noté ce quatuor et je l'ai écouté tôt ce matin, superbe, merci.
Bonne journée Tania.

Écrit par : Colo | 19/10/2016

j'ai une amie très fan d'Anna Enquist et moi je suis très fan de Mozart :-)
merci Tania!

Écrit par : Adrienne | 19/10/2016

@ Colo : Ah ton commentaire a fini par passer, ouf. Tu as aimé les comparaisons d'Anna Enquist ? Heureuse de partager ce quatuor de Mozart avec toi.

@ Adrienne : Mozart a sans doute plus de fans, la musique se passe de traducteurs. Toi, tu peux lire Enquist en version originale et aussi déchiffrer la partition !

Écrit par : Tania | 19/10/2016

Aveugle dans la trentaine, Beethoven, entendait et créait ses plus belles œuvres avec les yeux. --- Complexité de nos sens !!! ---

Écrit par : doulidelle | 19/10/2016

Bonsoir Doulidelle, tout cela est fascinant, oui.

Écrit par : Tania | 19/10/2016

merci pour ce billet, tania - j'ai ce livre dans ma bibliothèque, mais je ne l'ai pas encore sorti car je pense qu'il requiert une disponibilité d'esprit que je n'ai pas toujours

Écrit par : niki | 20/10/2016

A lire dans une période sereine, il attendra, Niki. Bonne journée.

Écrit par : Tania | 21/10/2016

Les commentaires sont fermés.