Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

22/10/2016

Heures

woolf,virginia,journal,tome 3,1928-1930,littérature anglaise,culture« Pendant ma promenade, je me suis dit que je commencerais par le commencement. Je me lève à huit heures et demie et traverse le jardin. Ce matin, le temps était à la brume, et j’avais rêvé d’Edith Sitwell. Je me débarbouille et je vais m’attaquer au petit déjeuner qui est servi sur la nappe à carreaux. La chance aidant, j’aurais peut-être une lettre intéressante ; aujourd’hui, il n’y en avait aucune. Ensuite je prends un bain et je m’habille, puis je viens ici pour écrire ou corriger pendant trois heures, étant interrompue à onze heures par Leonard qui m’apporte du lait et parfois les journaux. A une heure, déjeuner (aujourd’hui petits pâtés rissolés et flan au chocolat.) Après déjeuner, court moment de lecture et cigarette et vers deux heures je chausse de gros souliers, je prends Pinker en laisse et je sors. Cet après-midi j’ai gravi la colline d’Asheham pour m’asseoir une minute ou deux au sommet et puis je suis rentrée en longeant la rivière. Thé à quatre heures environ. Puis je viens écrire quelques lettres ici, suis interrompue par le courrier (qui contient une nouvelle proposition pour des conférences) ; ensuite je lis un livre du Prélude et la cloche ne tardera pas à sonner. Nous dînerons et puis nous écouterons de la musique ; je fumerai un cigare ; nous lirons (du La Fontaine, ce soir, je pense), puis les journaux… Ensuite, au lit ! »

Virginia Woolf, Journal (Jeudi 22 août 1929)

Commentaires

Jolis brins de vie, une autre époque ! Doux week end Tania, à bientôt. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 22/10/2016

Répondre à ce commentaire

Une journée bien organisée et plutôt plaisante. C'était une journée de routine pour elle ?

Écrit par : Aifelle | 22/10/2016

Répondre à ce commentaire

@ Plumes d'Anges : Une époque où le courrier tenait la place des courriels ?
Merci, Brigitte, à bientôt.

@ Aifelle : Une routine de vacances, à la campagne (Monk's House).
Bon week-end, Aifelle.

Écrit par : Tania | 22/10/2016

Répondre à ce commentaire

Ce genre de journée me fait rêver.
Bon dimanche.

Écrit par : Bonheur du Jour | 23/10/2016

Répondre à ce commentaire

N'est-ce pas ? Bon dimanche à vous, le brouillard commence à se lever ici.

Écrit par : Tania | 23/10/2016

Répondre à ce commentaire

On est loin dans la quiétude de ce récit des graves troubles qui la menacent!

Écrit par : alezandro | 23/10/2016

Répondre à ce commentaire

C'est intéressant de voir combien la lecture et l'écriture prennent une part centrale dans le rythme de ses journées. J'aime beaucoup ce côté tranche de vie chez les écrivains. Lecture matinale, pendant ou après le petit déjeuner : quand je peux m'accorder ce luxe, la journée est toujours bonne :-)

Écrit par : Margotte | 23/10/2016

Répondre à ce commentaire

@ Alezandro : Voilà, c'est cela que j'aime montrer dans cette chronique, son goût de la vie qu'on oublie trop souvent.

@ Margotte : Oui, ce sont ses priorités. Pour ma part, je lis toujours le matin après le petit déjeuner ; je me levais un quart d'heure plus tôt pour avoir le temps de lire avant d'aller travailler. Bien d'accord : c'est la meilleure façon de commencer la journée.

Écrit par : Tania | 24/10/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire