Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

20/09/2016

Contredanse

colette,la lune de pluie,nouvelle,littérature française,extrait,cultureCependant, je suivais les trottoirs, où la présence des concierges sur leurs chaises, les jeux des enfants et les trajectoires des balles obligeaient le passant, dès juin, à une sorte de contredanse, deux pas en avant, deux pas en arrière, effacez-vous et tournez. L’odeur de l’évier bouché, en juin, se rend maîtresse des beaux crépuscules roses. Par contraste j’aimai mon quartier de l’ouest et sa sonorité de corridor vide. Une autre surprise m’y attendait, sous la forme d’un télégramme : Sido, ma mère, arrivait le lendemain, pour trois jours, à Paris. Elle ne fit, après celui-là, qu’un dernier voyage hors de son petit pays. »

Colette, La lune de pluie, Mille et une nuits, 2000, page 51.

Photo de Sido : http://www.desfemmes.fr/auteur/sido/

 

Commentaires

C'est un plaisir ces extraits de Colette. Je suis tentée de relire "La naissance du jour". Il y a longtemps j'étais passée devant sa maison à Saint-Sauveur-en-Puisaye qui se visite maintenant je crois.

Écrit par : Aifelle | 21/09/2016

Répondre à ce commentaire

Quels délices que ces « élixirs » de textes et de mots que l’on sirote doucement. --- Celui d’aujourd’hui est un tel jet d’idées ramassées en feux d’artifice qu’on en reste hébété de bonheur. ---
(Un microbe malin qui atteint rarement les hommes – les femmes s’en débarrassent facilement - s’est faufilé dans ma vessie et ma prostate menaçant celle-ci de destruction causant une infirmité grave. --- Je suis sous antibiotique puissant qui laisse "groggy" --- Cela explique mon absence forcée dans les commentaires)

Écrit par : doulidelle | 21/09/2016

Répondre à ce commentaire

Cela me donne envie de lire " La lune de pluie".
Merci pour ces extraits, j'adore Colette !!!

Écrit par : Pâques | 21/09/2016

Répondre à ce commentaire

je dirai comme Marcelle, exactement!

Écrit par : Adrienne | 22/09/2016

Répondre à ce commentaire

Toujours aussi délicieuse à lire Colette, cet extrait m'enchante, me parle énormément.

Écrit par : Colo | 23/09/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire