Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

03/09/2016

Nouer des liens

EHôtel communal (31).JPGn visitant l’Hôtel communal de Schaerbeek à la découverte de ses collections, nous n’avons pu entrer cette fois dans la salle des mariages, un magnifique décor pour nouer des liens durables.

Hôtel communal (32) détail.jpg

 

Juste en face, dans le « Hall des bourgmestres », non loin d’un banc ouvragé, se dresse une belle sculpture d’Edouard Fiers, Le lien d’amour.

 

 

 

 

 3 septembre :
Jour du souvenir à Webbekom-Assent,
en hommage à Hilaire Gemoets, résistant fusillé le 3/9/1944.
Et cette année, nous irons aussi sur les tombes des sept hommes d’équipage
du Lancaster III JA976 « S for Sugar » abattu à Webbekom le 26/4/1944.

 

Commentaires

Très élégante statue!

Écrit par : claudialucia | 03/09/2016

Répondre à ce commentaire

Beaucoup de finesse dans cette sculpture. Et un jour de souvenir important pour toi je crois.

Écrit par : Aifelle | 03/09/2016

Répondre à ce commentaire

La commune de Schaerbeek te devra beaucoup pour ces nombreux et talentueux reportages sur les richesses d’une commune insuffisamment connue à Bruxelles et ailleurs. --- Ton travail mérite une brochure à l’accueil de l’hôtel communal. ---

Écrit par : doulidelle | 03/09/2016

Répondre à ce commentaire

dans ma ville c'est le jour de mémoire d'un enfant tué sur le seuil de sa maison lors de la débâcle allemande le 4 septembre 1944

Écrit par : Adrienne | 03/09/2016

Répondre à ce commentaire

@ Claudialucia : Le flash de mon petit appareil photo n'est pas suffisant pour prendre de bonnes photos en intérieur, sinon j'aurais aimé la montrer aussi de plus loin : elle est très bien mise en valeur devant le grand escalier central.

@ Aifelle : Merci Aifelle. Oui, c'est émouvant et magnifique de voir tant de gens se rassembler fidèlement à la mémoire de cet oncle que je n'ai pas connu, chaque année depuis 1944. Notre famille leur en est très reconnaissante.

@ Doulidelle : Merci Doulidelle. C'est un plaisir pour moi de montrer ces richesses schaerbeekoises.

@ Adrienne : Pauvre enfant ! Chaque fois, ces cérémonies vibrent d'un intense amour pour la vie et pour la paix.

Écrit par : Tania | 04/09/2016

Répondre à ce commentaire

Très douce statue, pleine d'amour en effet... un idéal...

Je lis que tu commémorais aussi un oncle non connu. Hier je suis allée à la Citadelle de Liège, à l'enclos des fusillés, j'y vais parfois et suis émue de voir que ces gens sont encore souvent fleuris, même les Russes qui sans doute ont de la famille chez nous... Le lien n'est pas coupé...

Écrit par : Edmée De Xhavée | 04/09/2016

Répondre à ce commentaire

Je regrette de ne pas voir cete émouvante statue en grand format !
Il faut continuer à honorer et se souvenirs de ceux qui se sont battus pour notre liberté .

Écrit par : Chinou | 04/09/2016

Répondre à ce commentaire

cette émouvante.....et se souvenir

Écrit par : Chinou | 04/09/2016

Répondre à ce commentaire

@ Edmée De Xhavée : Et chaque année, le nombre de ceux qui l'ont connu diminue, celui de ceux qui ne l'ont pas connu augmente - c'est magnifique. J'étais très émue aussi d'y voir les deux petites filles d'une cousine qui y venaient pour la première fois, bien accrochées à leur maman.

@ Chinou : Peut-être un passage à l'Hôtel communal de Schaerbeek lors de ton prochain séjour à Bruxelles ? (Faire signe dans ce cas.) Oui, Chinou, ils ont donné leur vie, on la leur a prise pour cela.

Écrit par : Tania | 04/09/2016

Répondre à ce commentaire

Je viens de lire l'histoire héroïque de ton jeune oncle. Des liens à jamais vivants pour ses proches. Que de vies données, arrachées à l'affection de leurs familles. Merci pour le récit de son courage et de celui des tiens

Écrit par : fifi | 04/09/2016

Répondre à ce commentaire

Merci, Fifi, tout cela est resté si vif dans le coeur de ses frères et sœurs, et les générations suivantes les accompagnent.

Écrit par : Tania | 05/09/2016

Répondre à ce commentaire

Aujourd'hui je reviens ici pour déposer un message. Je m'associe à ton souvenir: combien il est important de garder trace de ce passé dont il faut sans cesse alimenter la flamme ainsi que de ceux qui en ont été les acteurs sacrifiés sur l'autel de la guerre.
Une très belle statue aussi qui elle célèbre la vie.

Écrit par : Maïté/Aliénor | 05/09/2016

Répondre à ce commentaire

C'est si important de garder ces traces et elles prennent parfois une forme inattendue. Par exemple, nous avons fait connaissance avec un homme à qui sa mère, amie d'une de mes tantes, a donné le prénom d'Hilaire en mémoire d'Hilaire Gemoets. Il a cherché à savoir qui était ce "héros" de la résistance et vient régulièrement depuis lors aux cérémonies du 3/9.

Écrit par : Tania | 05/09/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire