Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

29/08/2016

Tous les verts

Au printemps, ils sont plus frais, plus acides, mais les verts de l’été, en août, ont aussi bien du charme. Au Rouge-Cloître, une après-midi : tous les verts, toutes leurs nuances, se mêlent. Où qu’il se pose, l’œil prend un bain de couleurs et de formes, de lumière et d’ombre.

rouge-cloître,auderghem,bruxelles,abbaye,étangs,nature,forêt de soignes,promenade,culture

A la surface glauque des bassins, le long de l’abbaye, des grenouilles en grand nombre, immobiles.

rouge-cloître,auderghem,bruxelles,abbaye,étangs,nature,forêt de soignes,promenade,culture

Nous sommes à l’entrée de la Forêt de Soignes ; se promener au Rouge-Cloître, c’est, autour des étangs, regarder le soleil jouer dans les feuillages. Le grand nid des cygnes est encore visible, près du chemin, mais ils se sont réfugiés de l’autre côté du petit étang des Clabots.

rouge-cloître,auderghem,bruxelles,abbaye,étangs,nature,forêt de soignes,promenade,culture

La prêle des bois s’étend par endroits comme une rivière moussue au pied des troncs, légère, aérienne, élégante.

rouge-cloître,auderghem,bruxelles,abbaye,étangs,nature,forêt de soignes,promenade,culture

A contre-jour, un arbrisseau se dessine, vert vif contre vert sombre. J’aurais voulu vous montrer le superbe martin-pêcheur au bord de l’eau, mais il s’est envolé trop vite.

rouge-cloître,auderghem,bruxelles,abbaye,étangs,nature,forêt de soignes,promenade,culture

On plante çà et là de jeunes pins sur les talus, leurs aiguilles vert bleu contrastent avec le feuillage des arbres voisins. Le bois mort laissé sur place nourrit la biodiversité.

rouge-cloître,auderghem,bruxelles,abbaye,étangs,nature,forêt de soignes,promenade,culture

Sous la surface verdie des étangs, des formes sombres en mouvement, parfois plus claires : les étangs du Rouge-Cloître abritent « la brème, la tanche, la carpe, le gardon, le rotengle, l’épinoche, la perche, le brochet ou la rare bouvière » (Bruxelles Environnement).

rouge-cloître,auderghem,bruxelles,abbaye,étangs,nature,forêt de soignes,promenade,culture

Du chemin, on suit le fil de l’eau, entre les branches basses et les haies.

rouge-cloître,auderghem,bruxelles,abbaye,étangs,nature,forêt de soignes,promenade,culture

Puis on revient vers la Maison du Meunier, où le lierre grimpe sur le toit – une maison souvent peinte, certains l’appellent la maison de Bastien.

rouge-cloître,auderghem,bruxelles,abbaye,étangs,nature,forêt de soignes,promenade,culture

Près de la ferme, un dindon parade, on ramène les ânes. Dans les espaces de loisirs aménagés à l’arrière, les enfants montent à l’assaut d’un beau trois-mâts.

rouge-cloître,auderghem,bruxelles,abbaye,étangs,nature,forêt de soignes,promenade,culture

Le site est aujourd’hui soigneusement préservé. Plusieurs zones non accessibles constituent l’une des réserves naturelles de la forêt de Soignes.

rouge-cloître,auderghem,bruxelles,abbaye,étangs,nature,forêt de soignes,promenade,culture

Une promenade au Rouge-Cloître est toujours bienfaisante et en particulier, sous un ciel d’azur. Au sud de Bruxelles, c’est un endroit très cher aux amateurs de verdure.

Commentaires

Quel bonheur tous ces verts quand autour de soi tout est ocre et attend impatiemment le retour de la pluie.
J'aime particulièrement cette prairie de prêles, ta photo montre tant de légèreté.
Un tout grand merci, bonne semaine Tania.

Écrit par : Colo | 29/08/2016

Répondre à ce commentaire

Si contente de te mettre du vert plein les yeux. Une fine pluie arrose les jardins ce matin, ça fera du bien à un des saules dont les feuilles se sont recroquevillées sous le soleil intense des derniers jours.
Ah, ces prêles m'ont enchantée, je n'en avais jamais vu autant que cette fois. Bonne semaine, Colo, un baiser pour toi.

Écrit par : Tania | 29/08/2016

Très belle série de photos. Bonne semaine Tania.

Écrit par : Un petit Belge | 29/08/2016

Répondre à ce commentaire

il y a encore tant de beaux endroits que je ne connais pas, trois vies n'y suffiraient pas :-)
merci Tania!

Écrit par : Adrienne | 29/08/2016

Répondre à ce commentaire

Je ne me lasse jamais de tous ces verts. J'aime particulièrement la photo de la prêle des bois. Chez moi, certaines feuilles commencent à sécher, la canicule des dernières jours sans doute, après des excès d'eau.

Écrit par : Aifelle | 30/08/2016

Répondre à ce commentaire

Rouge Cloitre quel joli nom j'irai bien faire un tour dans ce splendide jardin

Écrit par : Dominique | 30/08/2016

Répondre à ce commentaire

@ Un petit Belge : Merci, à toi aussi.

@ Adrienne : Après la vie professionnelle, une autre s'ouvrira à toi.

@ Aifelle : Oui, je constate aussi çà et là les premiers signes de brunissement sur certains arbres.

@ Dominique : Je l'aime aussi. Pour un prochain séjour à Bruxelles ?

Écrit par : Tania | 30/08/2016

Quelle jolie promenade rafraichissante en ces temps de canicule. Ici, tout est rôti, sauf ce que nous entretenons à grands renforts d'arrosages.

Écrit par : Zoë Lucider | 30/08/2016

Répondre à ce commentaire

Ca me fait plaisir de vous revoir ici, Zoë. Cette bonne fraîcheur est garantie au Rouge-Cloître, dont une partie est en zone humide classée Natura 2000 : http://www.ulb.ac.be/babel/galerie.php?dg=20-4

Écrit par : Tania | 31/08/2016

merci beaucoup de me rappeler ce délicieux lieu de promenade, tania - je l'ai évité pendant les grandes vacances, mais je sens que grâce à ce bel article, je vais y refaire une petite balade :)

Écrit par : niki | 31/08/2016

Répondre à ce commentaire

Merci & bonne promenade, Niki. Il n'y avait pas foule au Rouge Cloître cette après-midi-là (en semaine).

Écrit par : Tania | 31/08/2016

Quelle belle symphonie de verts! Mais vous ne connaissez pas la sècheresse en Belgique? En Lozère toute la végétation souffre du manque d'eau. On dirait plutôt une symphonie de jaunes!

Écrit par : claudialucia | 02/09/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour, Claudialucia. Pas de sécheresse en Belgique, non, les épisodes de canicule sont brefs chez nous. Bon dimanche.

Écrit par : Tania | 04/09/2016

magnifique!
je fais un écho à ce que dit claudialucia: pour nous symphonie de paille: tout souffre!
Dans le jardin nous maintenons le vert à coup d'arrosages... tant que nous en avons encore le droit!
Mais tu étais là dans un coin où l'eau abonde car sinon, la prêle ne se plairait pas!

Écrit par : Maïté/Aliénor | 05/09/2016

Répondre à ce commentaire

Exactement (voir le lien dans une réponse précédente). Je vous souhaite de la pluie bientôt, pour contrer les effets de cette sécheresse exceptionnelle.

Écrit par : Tania | 05/09/2016

Très chouettes photos! Une chose étrange, c'est le changement du nom "Étangs des Chabots" (les chabots sont des poissons) en "étangs des Clabots" (un clabot est une pièce mécanique d'un moteur). :D Bonne soirée

Écrit par : Eric | 04/10/2016

Répondre à ce commentaire

Merci. Etonnant glissement, en effet. (Clabots, c'est aussi le nom d'une grande quincaillerie bruxelloise.)

Écrit par : Tania | 05/10/2016

Écrire un commentaire