Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

11/08/2016

A la Villa Cavrois

Premier août : nous découvrons enfin le chef-d’œuvre de l’architecte Mallet-Stevens, la Villa Cavrois, à présent « monument historique » français, qu’on peut visiter depuis la fin de sa formidable restauration en juin 2015 (on peut en mesurer l’ampleur sur le blog des Amis de la Villa Cavrois). Après plusieurs passages à la Villa Noailles (Hyères), nous étions curieux de la comparer avec cette architecture moderniste située à Croix (Nord) près de Roubaix. Villa-château du XXe siècle, celle-ci fut construite de 1929 à 1932 pour Paul et Lucie Cavrois, et inaugurée au mariage de leur fille Geneviève.

villa cavrois,mallet-stevens,croix,roubaix,france,architecture,modernisme,palais stoclet,villa noailles,patrimoine,restauration,monument national français,jardin,art,culture

Dans un quartier résidentiel, encore campagnard à cette époque, la Villa Cavrois tranche avec les belles maisons des environs, de style néo-régionaliste. Son propriétaire, issu d’une famille enrichie dans l’industrie textile, voulait pour sa famille nombreuse (trois enfants du premier mariage de Lucie Vanoutryve avec Jean, le frère de Paul décédé en 1915, et quatre enfants de Lucie et Paul Cavrois) une vaste maison conçue pour un mode de vie moderne : air, santé, confort, lumière.

villa cavrois,mallet-stevens,croix,roubaix,france,architecture,modernisme,palais stoclet,villa noailles,patrimoine,restauration,monument national français,jardin,art,culture

La maison du gardien (accueil), à l’angle du domaine, illustre d’emblée le choix de l’horizontalité : le joint horizontal noir en creux souligne les briques de parement jaunes spécialement conçues pour la villa (le joint vertical, discret, reste dans le ton). J’ignorais que Mallet-Stevens, neveu d’Adolphe Stoclet, avait visité plusieurs fois le palais Stoclet en cours de construction sur l’avenue de Tervueren à Bruxelles. Inspiré par l’œuvre d’art totale de l’architecte autrichien Josef Hoffman, il a opté ici pour un revêtement de façade résolument moderne, une brique jaune comme à l’Hôtel de Ville d’Hilversum (Dudok).

villa cavrois,mallet-stevens,croix,roubaix,france,architecture,modernisme,palais stoclet,villa noailles,patrimoine,restauration,monument national français,jardin,art,culture

On découvre donc la façade nord de côté, en empruntant l’allée circulaire destinée aux automobiles qui déposaient les visiteurs devant l’entrée couverte, puis un deuxième cercle entoure une pelouse en creux, surmontée d’une belle dédicace de l’architecte. Même rondeur pour la constellation de verre dans l’auvent central et pour ses colonnes d’appui.

villa cavrois,mallet-stevens,croix,roubaix,france,architecture,modernisme,palais stoclet,villa noailles,patrimoine,restauration,monument national français,jardin,art,culture

En contournant la Villa par l’est (ci-dessus), voici la piscine rectangulaire en parallèle avec la bâtisse, parfaitement intégrée (profondeur non restituée). La plus belle façade est au sud, côté jardin : des horizontales soulignées par les garde-corps blancs des terrasses et des balcons, et la tour d’escalier menant au belvédère, verticale en partie arrondie qui assure l’équilibre et la beauté géométrique de l’ensemble. Plus on s’en éloigne, par les allées du jardin, plus son dessin se laisse admirer.

villa cavrois,mallet-stevens,croix,roubaix,france,architecture,modernisme,palais stoclet,villa noailles,patrimoine,restauration,monument national français,jardin,art,culture

Nous descendons quelques marches pour longer le bassin central au bout duquel s’offre la plus belle vue sur la villa, reflétée dans le miroir d’eau. Si on recule encore en empruntant l’allée derrière les rosiers, jusqu’au pied du grand hêtre pourpre qui clôt ce triangle de verdure, on trouve là deux bancs sur lesquels je vous invite à vous asseoir : la villa y apparaît juste entre les feuillages. Toutes les allées présentent des angles de vue intéressants.

villa cavrois,mallet-stevens,croix,roubaix,france,architecture,modernisme,palais stoclet,villa noailles,patrimoine,restauration,monument national français,jardin,art,culturevilla cavrois,mallet-stevens,croix,roubaix,france,architecture,modernisme,palais stoclet,villa noailles,patrimoine,restauration,monument national français,jardin,art,culture

Et maintenant, entrons. La porte donne sur un vestibule en marbre blanc très graphique – bandes blanches et noires pour les appliques et les « boîtes à lumière » à l’entrée du hall-salon (à comparer avec les décors de Mallet-Stevens pour Le Vertige, film de Marcel L’Herbier, en 1926), bandes chromées des cache-radiateurs, miroirs qui épousent les angles droits. Nous verrons beaucoup de miroirs dans la Villa Cavrois, jouant avec les volumes et surtout avec la lumière, et bien sûr de grandes baies vitrées, rendues possibles par le chauffage central.

villa cavrois,mallet-stevens,croix,roubaix,france,architecture,modernisme,palais stoclet,villa noailles,patrimoine,restauration,monument national français,jardin,art,culture

Dans l’immense salon (92 m2, 6m75 sous plafond), une grande verrière donne sur le jardin juste dans l’axe du miroir d’eau. Le vert clair des murs est réchauffé par les bruns du parquet, des meubles en noyer et par le marbre jaune de Sienne autour de l’alcôve où l’on descend par quelques marches, sous un mur semi-cylindrique, pour s’asseoir près du feu ouvert. On retrouvera ces tons chauds dans le fumoir près du bureau de Paul Cavrois.

villa cavrois,mallet-stevens,croix,roubaix,france,architecture,modernisme,palais stoclet,villa noailles,patrimoine,restauration,monument national français,jardin,art,culture

Des portes coulissantes ouvrent sur la salle à manger des parents, luxueuse, en marbre vert de Suède. Celle des enfants, juste à côté, est plus gaie. Des lattes horizontales en bois (zingana) strient les murs et encadrent un bas-relief sur le thème des loisirs : dominos, quilles, tourne-disques, mécano, raquettes…, je vous laisse découvrir sur la photo cette œuvre de Jan et Joël Martel refaite à l’identique. Puis vient le domaine des domestiques, au sol en damier noir et blanc (comme dans la plupart des sanitaires). La cuisine et ses annexes sont équipées d’un mobilier blanc fonctionnel en acier émaillé, les murs recouverts de faïence blanche jusqu’au plafond. Tout est pratique et lumineux.

villa cavrois,mallet-stevens,croix,roubaix,france,architecture,modernisme,palais stoclet,villa noailles,patrimoine,restauration,monument national français,jardin,art,culture

A la Villa Cavrois, les matériaux et la décoration même minimaliste sont raffinés : couleurs et marbres différents pour chaque pièce, parquet, bois précieux. Mallet-Stevens a dessiné le mobilier dans le même esprit géométrique que la demeure. Il a fait installer partout un éclairage indirect, des haut-parleurs derrière des découpes rondes dans les murs, des horloges intégrées qui donnent l’heure dans toute la maison, comme à Hyères. Le plan reçu à l’entrée permet de se situer – aile des parents, aile des enfants, pièces du personnel. On peut aussi se munir d’une tablette avec application 3D et d’écouteurs pour obtenir des explications ou visualiser des photos anciennes.

villa cavrois,mallet-stevens,croix,roubaix,france,architecture,modernisme,palais stoclet,villa noailles,patrimoine,restauration,monument national français,jardin,art,culture

Nous retraversons le vaste couloir pour découvrir dans une des chambres « de jeune homme », de l’autre côté du rez-de-chaussée, un jeu de couleurs et de lignes géométriques tout à fait dans l’esprit « De Stijl », alors qu’à l’étage, nous découvrirons de douces harmonies dans la chambre des parents. Leur salle de bains attenante est somptueuse. Mais je vous laisse la surprise des étages, des terrasses, je ne vais pas tout vous dévoiler, sauf ce coup de cœur  (ci-dessous) : le boudoir bleu de Lucie Cavrois, avec ses meubles blonds en sycomore, sa moquette d’un bleu plus soutenu et ses fauteuils de velours vert.

villa cavrois,mallet-stevens,croix,roubaix,france,architecture,modernisme,palais stoclet,villa noailles,patrimoine,restauration,monument national français,jardin,art,culture

Malgré l’heure tardive, après la visite, nous avons pu déjeuner non loin de là, au Bô Jardin dans le parc de Barbieux, aussi j’offre un peu de publicité au restaurateur : la vue sur le parc fleuri y est fort agréable, le menu aussi. Un beau cadre pour se promener avant de reprendre la route.

Commentaires

incroyable! ça fait vraiment rêver, ce genre d'endroit!
c'est comme tu dis, un château 20e siècle...

Écrit par : Adrienne | 11/08/2016

Répondre à ce commentaire

Tout à fait ! (Mon rêve de visiter le palais Stoclet se réalisera-t-il un jour ?)

Écrit par : Tania | 11/08/2016

Merci, merci. Oh la la. Je vous envie! Et quel beaux photographies.

Écrit par : Jane Librizzi | 11/08/2016

Répondre à ce commentaire

j'ai eu le grand plaisir de découvrir la villa cavrois au début de cette année - j'ai réellement beaucoup aimé (et évidemment j'avais oublié l'appareil photo )
je crains que pour stoclet ce ne soit pas possible avant de très longues années, jusqu'à présent, les héritières font la sourde oreille et ont tout à dire

Écrit par : niki | 11/08/2016

Répondre à ce commentaire

@ Jane Librizzi : Hello, Jane. Très heureuse de vous lire ici !

@ Niki : Si le palais Stoclet est encore occupé par ses héritières, c'est compréhensible, mais j'espère qu'un patrimoine si exceptionnel s'ouvrira tout de même un jour au public (de mon vivant).

Écrit par : Tania | 11/08/2016

J'ai beaucoup entendu parler de cette villa, surtout au moment de sa restauration, peut-être pourrai-je la visiter un jour ... c'est superbe.

Écrit par : Aifelle | 12/08/2016

Répondre à ce commentaire

Une restauration dont certains ont jugé le coût faramineux, mais une réussite exemplaire. Nous avons eu la chance de visiter la Villa Cavrois en semaine, sans qu'il y ait trop de monde (le blog mis en lien indique les périodes d'affluence). J'espère que tu pourras y aller bientôt.

Écrit par : Tania | 12/08/2016

En espérant effectivement qu'un jour le Palais Stoclet s'ouvrira à la visite. Merci pour ce bel article et la référence à notre blog www.villacavrois.blogspot.fr. Pour les périodes d'affluence, difficile de prédire, sachant que bien entendu c'est toujours le week-end qui est le plus fréquenté. A bientôt sur place. Amis de la Villa Cavrois

Écrit par : Jacques Desbarbieux | 21/08/2016

Répondre à ce commentaire

Merci pour votre commentaire & bonne continuation à votre blog.

Écrit par : Tania | 21/08/2016

Écrire un commentaire