Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

23/06/2016

Flora au Civa

« Le « new Civa » évoque fleurs et Art nouveau » : l’article de Guy Duplat dans La Libre Belgique m’a conduite à la rue de l’Ermitage (Ixelles) admirer « Flora’s Feast, le motif floral dans l’Art nouveau », un titre anglais emprunté à Walter Crane, grand illustrateur du mouvement Arts and Crafts. La nouvelle Fondation Civa (qui réunit à présent les Archives d’Architecture Moderne, la Bibliothèque René Pechère, le Fonds pour l’architecture, le Centre Paul Duvigneaud) y offre une jolie exposition (entrée libre) à ne pas manquer pour les amoureux de l’art et du patrimoine bruxellois, ou des fleurs, tout simplement.

flora's feast,motif floral,art nouveau,fleurs,architecture,arts décoratifs,fondation civa,exposition,ixelles,bruxelles,culture,photographie,matthieu litt

On est accueilli par les superbes photos grand format du photographe liégeois Matthieu Litt (présentées en 2015 aux Halles Saint-Géry) : pivoine, anémone, pavot et autres vedettes des jardins posent sur un fond blanc, sous leur nom latin. Au mur, près d’une série de chromolithographies pour la Revue de l’Horticulture belge et étrangère (années 1880), un bel ensemble permet de comparer des dessins botaniques et la stylisation raffinée des mêmes fleurs dans les décors Art nouveau.

flora's feast,motif floral,art nouveau,fleurs,architecture,arts décoratifs,fondation civa,exposition,ixelles,bruxelles,culture,photographie,matthieu litt

A travers les estampes, les éventails peints, les bibelots, la mode du japonisme a aussi contribué à renouveler les sources d’inspiration dans les arts décoratifs européens. La nature et les fleurs occupent une place privilégiée dans l’esthétique japonaise. Nature et culture s’y nourrissent l’une de l’autre, loin des conventions académiques, et les artistes de l’Art nouveau y trouvent « un champ d’exploration formel » (Guy Conde-Reis, La fleur au Japon, catalogue).

flora's feast,motif floral,art nouveau,fleurs,architecture,arts décoratifs,fondation civa,exposition,ixelles,bruxelles,culture,photographie,matthieu litt

Une photographie d’une aiguière « Pivoines » en argent (de l’orfèvre Philippe Wolfers) voisine avec la présentation sur tréteaux de différents documents iconographiques : chaque table est consacrée à un seul type de fleur et à ses déclinaisons sur les façades de bâtiments bruxellois Art nouveau. Juste en face du Civa, à travers les baies vitrées, on aperçoit de très beaux sgraffites « magnolia » au-dessus des fenêtres d’une maison particulière, fraîchement restaurés.

flora's feast,motif floral,art nouveau,fleurs,architecture,arts décoratifs,fondation civa,exposition,ixelles,bruxelles,culture,photographie,matthieu litt

Panneaux, cimaises, tréteaux, vitrines, rien d’uniforme dans cet espace d’exposition. Ça et là des objets : un fauteuil de Victor Horta, exposé à Turin en 1902, se trouvait dans sa véranda, tourné vers le jardin. Le plus célèbre des architectes belges de l’Art nouveau dessinait aussi des meubles, luminaires, vitraux, et tous les détails d’un intérieur. Ici, le fauteuil est présenté devant des croquis de fleurs dont les courbes et les formes déliées stimulaient sa créativité. Sur la photo de lui dans ce fauteuil, on retrouve les lignes végétales jusque sur le sol.

flora's feast,motif floral,art nouveau,fleurs,architecture,arts décoratifs,fondation civa,exposition,ixelles,bruxelles,culture,photographie,matthieu litt

Le musée Horta a prêté aussi un grand vase en cristal monté sur bronze « à décor de feuilles de marronnier gravées ». J’ignorais que les premières graines de marronnier d’Inde ne sont arrivées en Europe qu’au XVIe siècle. Le roi Léopold II aimait particulièrement les marronniers et leurs fleurs pyramidales, il en a fait planter sur les grands axes de la capitale belge. Leurs feuilles palmées serviront souvent de motif dans la ferronnerie Art nouveau ou encore en arrière-plan dans les sgraffites de Privat-Livemont.

flora's feast,motif floral,art nouveau,fleurs,architecture,arts décoratifs,fondation civa,exposition,ixelles,bruxelles,culture,photographie,matthieu litt

Soliflores du Val-Saint-Lambert, affiches publicitaires, couvertures de revues, dessins préparatoires (pour des façades, plafonds, balcons, mosaïques, tapis…), l’exposition montre à quel point le motif floral a inspiré toute une génération de créateurs : les architectes Paul Hankar, Henry van de Velde, Ernest Blérot, les décorateurs Adolphe Crespin et Privat-Livemont, entre autres.

flora's feast,motif floral,art nouveau,fleurs,architecture,arts décoratifs,fondation civa,exposition,ixelles,bruxelles,culture,photographie,matthieu litt

Même les cinéastes de la Belle Epoque s’en inspiraient pour de petits films muets « délicieux », comme l’écrit Guy Duplat, prêtés par la Cinematek : de jeunes femmes y composent des tableaux vivants et fantaisistes où les fleurs surabondent, la danseuse Loïe Fuller dessine avec ses voiles d’éphémères corolles sur scène.

flora's feast,motif floral,art nouveau,fleurs,architecture,arts décoratifs,fondation civa,exposition,ixelles,bruxelles,culture,photographie,matthieu litt

Une citation de Maeterlinck invite à monter l’escalier vers le « cabinet des orchidées » : on peut y admirer de beaux dessins d’Alphonse Goossens accrochés sous une citation empruntée à Proust (vous vous souvenez des catleyas dans Un amour de Swann) et des objets inspirés par ces fleurs précieuses, « manifestations les plus parfaites et les plus harmonieuses de l’intelligence végétale » (Maeterlinck, L’intelligence des fleurs, 1910).

flora's feast,motif floral,art nouveau,fleurs,architecture,arts décoratifs,fondation civa,exposition,ixelles,bruxelles,culture,photographie,matthieu litt

Une fenêtre intérieure y donne une belle vue d’ensemble sur l’exposition, visible à la Fondation Civa jusqu’en octobre prochain. Un très beau catalogue, avec une orchidée blanche en couverture, permet de prolonger chez soi cette promenade chatoyante au royaume de Flora, « Flora’s Feast », de fleur en fleur.

Commentaires

Bonjour Tania, j'aurai adoré voir le film... bonne journée
Claude

Écrit par : Claude | 23/06/2016

Répondre à ce commentaire

faudra que j'y aille (le seul problème c'est qu'en dehors du centre, comme je ne dispose pas d'une carte d'Ixelles, je vais me perdre ;-))

Écrit par : Adrienne | 23/06/2016

Répondre à ce commentaire

@ Claude : Bonne journée, Claude. Un lien vers un autre genre de film aujourd'hui - à regarder.

@ Adrienne : Ce n'est pas loin de l'avenue Louise, du carrefour rue du Bailli-rue Lesbroussart, où tu peux aller avec le tram 94, par exemple, arrêt Bailli.

Écrit par : Tania | 24/06/2016

Je suis amoureuse de l'art, des fleurs et de Bruxelles. C'est donc une exposition qui me plairait!

Écrit par : claudialucia | 24/06/2016

Répondre à ce commentaire

A côté des grandes expos, il y en a de plus modestes comme celle-ci qui ont tout pour réjouir les visiteurs.

Écrit par : Tania | 24/06/2016

Je ne peux pas y aller mais j'adore l'art nouveau et l'expo m'a l'air magnifique !

Écrit par : maggie | 25/06/2016

Répondre à ce commentaire

Un beau sujet bien illustré, oui. Bon dimanche, Maggie.

Écrit par : Tania | 26/06/2016

En plus, je pense que le Centre fait partie des musées gratuits du dimanche matin, le premier du mois...

J'adore l'aiguière des pivoines en argent o:)

Je crois savoir qu'ils aimeraient avoir des aides bénévoles pour leurs archives, je m'y suis baladée un dimanche, justement, je crois que c'était M. Culot en personne, qui nous a baladés un peu partout...

Écrit par : Pivoine | 26/06/2016

Répondre à ce commentaire

Comme indiqué, l'entrée à cette exposition est gratuite. Je n'ai rien visité d'autre à la Fondation Civa, ce sera pour une autre fois.

Écrit par : Tania | 27/06/2016

Une belle balade au milieu des fleurs.

Écrit par : Maïté/Aliénor | 29/06/2016

Répondre à ce commentaire

Plus de douceur ici que dans l'univers du loup ;-) (je t'avais bien écrit un commentaire sur ton dernier billet, je me souvenais de l'ancien, pour info - il s'est perdu, pas grave). Bonne journée, Maïté.

Écrit par : Tania | 30/06/2016

Écrire un commentaire