Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/06/2016

Remuer le passé

Sansal folio.jpg« Et puis, pourquoi remuer le passé, papa est mort, assassiné, égorgé comme un mouton, et maman aussi, et leurs voisins, par de vrais criminels, les plus haineux que la terre ait portés, qui sont là, bien vivants, en Algérie, partout dans le monde, que beaucoup soutiennent, encouragent, félicitent, ils sont à l’ONU, ils font l’affiche à la télé, ils interpellent qui ils veulent, comme cet imam de la 17 qui a toujours le doigt pointé vers le ciel pour terroriser les gens, les empêcher de penser. Je comprends la douleur de Rachel, c’est tout un monde qui s’écroule, on se sent coupable, crasseux, on se dit que quelque part, quelqu’un doit expier. Rachel l’a fait, lui qui n’a jamais fait de mal à personne. »

Boualem Sansal, Le village de l’Allemand ou le journal des frères Schiller

 

Commentaires

La barbarie et l'intolérance, tout au long des siècles. Ce n'est jamais fini. Bon weekend, Tania !

Écrit par : Danièle | 11/06/2016

Quel lourd destin à subir par celui qui restera toujours marqué par le souvenir du passé atroce des siens, victimes de la haine et pourtant "qui n'ont jamais fait de mal à personne" !!!

Écrit par : doulidelle | 11/06/2016

Je me glisse dans le commentaire de Doulidelle.
Image insupportable de la fin de ses parents...comment vivre avec ça?

Écrit par : Colo | 11/06/2016

@ Danièle : Et tant de victimes innocentes ! Bon week-end, Danièle.

@ Doulidelle : En effet, c'est terrible à porter toute une vie durant.

@ Colo : Vivre ou survivre - le fils aîné n'y est pas arrivé.

Écrit par : Tania | 11/06/2016

c'est terrible!
ce paragraphe illustre bien toute l'horreur

Écrit par : Adrienne | 11/06/2016

Oui on se sent crasseux de toute cette haine et de toute cette ignominie qui n'en finit jamais mais aussi de cette part de complicité et de récupération qui est toujours à l'affiche et prête à l'emploi! Merci pour cette idée de lecture et de réflexion!

Écrit par : Alezandro | 11/06/2016

L'Histoire est un éternel recommencement.... Bon week-end Tania.

Écrit par : Un petit Belge | 11/06/2016

Ce passage est terrible, tellement il résume bien ce genre de situation. Et les bourreaux ont pignon sur rue, c'est peut-être le plus dur !

Écrit par : Aifelle | 12/06/2016

@ Adrienne : Un récit sans périphrases, ici celui du cadet.

@ Alezandro : Une lecture coup de poing, vous le voyez.

@ Un petit Belge : Hélas, les leçons du passé ne sont pas toujours retenues, et pour le pouvoir, ou l'intérêt, certains sont prêts à tout.

@ Aifelle : Le printemps arabe rencontre tant de tempêtes...

Écrit par : Tania | 12/06/2016

Merci pour votre extrait très bien choisi, il donne envie de lire le livre

Écrit par : Inina | 12/06/2016

Tant mieux, Inina. Bienvenue sur ce blog.

Écrit par : Tania | 13/06/2016

Quand on voit la tuerie d'Orlando, on se rend compte qu'on n'a guère évolué depuis les Croisades ou les guerres de religion où on tuait juste quelqu'un pour sa religion.... Bonne semaine Tania.

Écrit par : Un petit Belge | 14/06/2016

C'est une horreur sans nom. Les attiseurs de haine sèment la mort, aujourd'hui comme hier. A toi aussi, bonne semaine.

Écrit par : Tania | 14/06/2016

Les commentaires sont fermés.