Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

04/06/2016

A la poubelle

« Sacrée classe de littérature. Ton bureau sera toujours parfaitement rangé. La surface de ta table de travail, quand tu n’y es pas, sera nue. Tu n’aimeras rien tant que t’appliquer à la même tâche, jour après jour. Voir les mots se suivre, les paragraphes s’aligner, les pages s’empiler. Avancer de manière suivie et cohérente. Relire, retravailler, corriger, améliorer. Elaguer. Les cris et les cheveux arrachés seront là, mais résorbés. Et les échecs, escamotés. Tous les désespoirs du monde.

Tu jetteras le rebut. Vite, et même trop vite. Au grand dam des Archives nationales qui s’intéresseront plus tard à tes papiers, tu balanceras tous tes manuscrits à la poubelle. » (page 129)

Huston Bad girl Babel.jpg

« Toujours, toute ta vie, jusqu’à l’orée de la vieillesse, tu t’identifieras aux choses tordues, ébréchées, de guingois, un peu cassées comme toi. Si tu achètes aux puces tes meubles et tes habits, c’est moins pour faire des économies que parce que tu as pitié des objets rejetés, venus y échouer. Les arbres qui réussissent à pousser autour de grillages métalliques te fendent le cœur. Privée, comme Romain Gary, de tout sentiment de sécurité à l’endroit de l’amour maternel, comme lui tu ne sauras t’aimer qu’à travers les autres, de préférence souffrants. » (page 145)

Nancy Huston, Bad Girl. Classes de littérature

Commentaires

dans ce court extrait je retrouve à la fois le bonheur d'écrire et le bonheur de lire des choses reconnaissables ;-)

Écrit par : Adrienne | 04/06/2016

Deux extraits, deux bonheurs, extra. Bon week-end, Adrienne.

Écrit par : Tania | 04/06/2016

"tu ne sauras t'aimer qu'à travers les autres, de préférence souffrant" Quel aveu de solitude renfrognée. --- Elle précise bien t'aimer à travers les autres et pas aimer les autres

"toujours toute ta vie tu n’identifieras aux choses tortues, ébréchées, de guingois, un peu cassées comme toi . --- Nous qui sommes parmi les "heureux" de la terre, on voudrait la consoler et lui "apprendre le bonheur" comme à un enfant qui apprend à endurer les petits malheurs et à "rebondir" ---

Contrairement à ce que disent certains, tous les hommes célèbres ont décrit leur vie et tout le monde s'empresse de les lire !!! ---

Écrit par : doulidelle | 04/06/2016

Chacun réagit selon sa sensibilité, sans doute, et son vécu.

Écrit par : Tania | 04/06/2016

Les commentaires sont fermés.