Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

28/05/2016

Sous sa coupe

Ferrari couverture.jpg

« Quel étrange mouvement que celui qui vous a jeté, à une vitesse telle qu’aucun instrument ne peut la mesurer, au cœur même de ce que vous vouliez fuir et qui vous dégoûte, là où la connaissance asservie ne vaut plus que par le pouvoir qu’elle promet de procurer. Vous feignez encore de croire qu’il appartient aux hommes de décider si cette promesse doit être tenue mais vous le savez, le pouvoir n’appartient pas aux hommes, il ignore leurs rêves de maîtrise et chemine parmi eux, à travers eux, indifférent à ceux qui le désirent comme à ceux qui le craignent, qu’il tient sous sa coupe souveraine. »

Jérôme Ferrari, Le principe

Commentaires

j'ai eu le malheur d'enregistrer la dernière émission de "la grande librairie", je l'ai regardé hier: il s'agissait des livres à lire absolument, selon cetains auteurs, libraires et critiques...
je feins de croire que j'aurai le pouvoir de lire tout ce que je veux encore lire, je feins de croire qu'il m'appartient d'en décider ;-)

Écrit par : Adrienne | 28/05/2016

Malheureusement je ne l'ai pas enregistrée - mais je ne manque pas de titres en réserve ;-) Peu m'importe, au fond, d'avoir lu tout ce qu'il faut "lire absolument" ; dans ce domaine comme dans d'autres, les rencontres se produisent ou pas. Merci en tout cas de prolonger cette citation dans un sens inattendu. Bon week-end !

Écrit par : Tania | 28/05/2016

Je poursuis sur cette voie; tu peux regarder l'émission sur Internet, http://www.france5.fr/emissions/la-grande-librairie, c'est ce que je vais faire...je l'ai décidé!:-))
Bon week-end Tania.

Écrit par : Colo | 28/05/2016

Merci de me le rappeler, j'avais la tête ailleurs ;-)
Bonne fin de soirée, Colo.

Écrit par : Tania | 28/05/2016

Ce n'est pas encourageant ce passage, mais c'est réaliste ! il faudrait méditer dessus un bon moment, je ne suis pas sûre d'être complètement d'accord avec lui.

Écrit par : Aifelle | 29/05/2016

Tu as raison. Ces pensées prêtées à Heisenberg cherchent à comprendre comment, pourquoi il a continué à travailler avec les nazis au pouvoir - autre chose serait de justifier ainsi l'obéissance.

Écrit par : Tania | 29/05/2016

Les commentaires sont fermés.