Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

21/05/2016

Chaussures

savitzkaya,eugène,fraudeur,roman,littérature française,belgique,écrivain belge,prix rossel,culture« Marcher à travers champs en été par temps sec suppose de fines chaussures en toile à semelles de caoutchouc. Ce type de chaussures tout en étant incroyablement sensibles au chaume qui en érafle le tissu, utiles pour courir sur les toits de tuiles rouges, ne conviennent hélas pas à l’escalade ni au saut. Leur seule élégance, et efficacité, réside dans les jolies rondelles de caoutchouc à hauteur des malléoles. Certains bleus seront évités.

Le jeune garçon a chaussé ce qu’il a trouvé au pied de l’escalier. Mais, étant un enfant plutôt turbulent et rétif à toute forme de règle, il se pourrait fort bien qu’il les avait déjà aux pieds depuis un bon moment dans sa chambre et sur son lit. »

Eugène Savitzkaya, Fraudeur

Léon Spilliaert (1881 - 1946), Le chemin dans les champs

Commentaires

Un joli passage, superbement illustré. As-tu été à l'exposition sur Léon Spilliaert à la galerie Lancz ? Il y a de belles toiles aussi, et le guide de l'exposition semble très intéressant (je n'ai pas encore pris le temps de le lire entièrement)

Écrit par : Mina | 21/05/2016

un beau Spilliaert, où se trouve-t-il?

Écrit par : adrienne | 21/05/2016

@ Mina : Merci de me rappeler cette exposition, Mina.

@ Adrienne : Probablement pêché dans un catalogue de salle de ventes - collection particulière ?

Écrit par : Tania | 22/05/2016

Le plaisir de la marche dépend de bonnes chaussures :-)
Joliment illustré en image et mots, et l'espièglerie fait partie du voyage...

Écrit par : fifi | 22/05/2016

Exact, Fifi, bonne soirée.

Écrit par : Tania | 22/05/2016

Quand je pense à Spilliaert, je songe à des tableaux assez noirs et sombres. Celui que tu nous montres est très différent, et nuance mon avis sur cet artiste.

Bon week-end Tania.

Écrit par : Un petit Belge | 27/05/2016

Heureuse de te faire découvrir une autre facette de son oeuvre - un jour, je consacrerai un billet à ce peintre qui m'est cher. Bon week-end, qui commence sous un beau soleil à Bruxelles.

Écrit par : Tania | 28/05/2016

Les commentaires sont fermés.