Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/04/2016

A vos claviers 4

peinture,art,culture,peintre belge,juliette wytsman
Juliette Wytsman (1866-1925)

Si cette toile vous inspire, n’hésitez pas :
à vos claviers pour lui donner un titre, raconter ou commenter.

 

Commentaires

Herbes folles et corolles blanches
Herbes jaunes et blanches ombelles
Les nues se perdent dans les branches
La nature s’éveille, toute belle
Les hommes sont devant le pain chaud
Ils se hâtent, car il fait beau

Écrit par : doulidelle | 09/04/2016

Répondre à ce commentaire

Correction : remplacer ombelle par dentelle. --- L’ombelle est une florescence en bouquet en bout de branches. … Voilà ou conduit la précipitation !!! ( poème de 8 pieds avec rimes riches, écrit en 20 minutes)

Écrit par : doulidelle | 09/04/2016

Répondre à ce commentaire

Ombrelles aurait été pas mal aussi, l'idée y était, et ça ressemblait o;)))

Écrit par : Pivoine | 09/04/2016

Pourquoi pas "ivresse végétale" ?

Écrit par : armelle | 09/04/2016

Répondre à ce commentaire

J'aime beaucoup le titre proposé par Armelle, comme le tableau : une invitation à la promenade et à quitter les chemins balisés pour traverser les hautes herbes.

Écrit par : Mina | 09/04/2016

Répondre à ce commentaire

Un champ de délicates ombrelles, parasols improvisés pour insectes fragiles...

Écrit par : Colo | 09/04/2016

Répondre à ce commentaire

Femmes peintres... Hirondelles annonçant le printemps... Jumelles... Jenny Montigny... Juliette Wytsman et son mari prenant le thé, à Auderghem... Printemps.

Printemps ! Tu peux venir !

Écrit par : Pivoine | 09/04/2016

Répondre à ce commentaire

je vote ici pour les coloris

Écrit par : Dominique | 11/04/2016

Répondre à ce commentaire

Il manque le bruit de tout ce qui vole et bourdonne.

Écrit par : K | 11/04/2016

Répondre à ce commentaire

et manque ce vent chaud d'été...il va se lever et faire bouger tout le tableau

Écrit par : Z | 11/04/2016

Répondre à ce commentaire

Nous logeons dans la petite maison blanche, derrière l'horizon. Un soleil paresseux et la rosée s'attarde : avons-nous pris les bottes des petits, pour la chasse aux œufs ?

Écrit par : christw | 12/04/2016

Répondre à ce commentaire

Cette toile dont je ne connais pas le titre, vous a bel et bien inspirés, merci à tous !
Doulidelle rime à merveille sans ombelles.
Pivoine est encourageante - le printemps l'entendra-t-il enfin ?
Armelle, bravo, tout dire en deux mots, n'est-ce pas, Mina ?
Colo tout en délicatesse, Dominique en coloriste, K-Z en duo.
Christw est même entré dans le tableau !

Écrit par : Tania | 18/04/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire