Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

14/03/2016

Le nid du cygne

Ciel bien dégagé pour ce deuxième dimanche de mars : après une nuit de gel, une légère brume matinale, le thermomètre remonte lentement. Si nous allions au Rouge-Cloître cet après-midi ?

promenade,bruxelles,rouge-cloître,nid de cygne,cygne tuberculé,soleil,dimanche,nature,culture

En passant devant la maison du meunier, une pensée pour le peintre Bastien qui y a habité. Pas étonnant que cet endroit ait inspiré des artistes, le cadre est pittoresque à souhait, en toute saison.

promenade,bruxelles,rouge-cloître,nid de cygne,cygne tuberculé,soleil,dimanche,nature,culture

Beaucoup de promeneurs le long des étangs, dans les allées. Les bancs face au soleil remportent leur succès habituel et quelques pêcheurs ont même jeté leurs lignes dans les eaux tranquilles.

promenade,bruxelles,rouge-cloître,nid de cygne,cygne tuberculé,soleil,dimanche,nature,culture

Plus loin, un chemin s’écarte vers la droite et nous rejoignons un groupe d’observateurs immobiles qui gardent le silence : des photographes et des curieux se sont arrêtés pour regarder le manège des écureuils, des mésanges, des sitelles…

promenade,bruxelles,rouge-cloître,nid de cygne,cygne tuberculé,soleil,dimanche,nature,culture

Il y a là quelques troncs couchés, un fouillis de branchages, et puis, sur les poteaux en bois de la clôture au bord du chemin, des graines pour attirer la faune locale. Difficile de saisir l’instant dans ce ballet improvisé quand on ne dispose pas d’un de ces magnifiques appareils munis de téléobjectifs !

promenade,bruxelles,rouge-cloître,nid de cygne,cygne tuberculé,soleil,dimanche,nature,culture

Mais la plus belle surprise du jour nous attend plus loin : au bord d’un sentier moins passant, tout près de l’eau, un cygne s’affaire sur son nid en construction. Installé en plein milieu, il allonge le cou pour disposer les rameaux autour de lui, fait une pause pour juger du résultat, recommence, sans trop s’inquiéter du voisinage humain.

promenade,bruxelles,rouge-cloître,nid de cygne,cygne tuberculé,soleil,dimanche,nature,culture

Nous le laissons derrière nous avec regret – tant de blancheur, tant de grâce. Un peu plus loin, un panneau « zone de protection » rappelle de ne pas s’écarter du chemin et de tenir son chien en laisse, c’est bien le moins. Quelle confiance chez ce cygne envers les flâneurs du dimanche !

promenade,bruxelles,rouge-cloître,nid de cygne,cygne tuberculé,soleil,dimanche,nature,culture

Emue par ce spectacle, à présent je trouve à tout une grâce particulière, comme à cette frêle ramure au-dessus de l’eau aussi délicate qu’une dentelle.

Commentaires

Quelle grâce aussi dans tes écrits, Tania !
Merci pour cette jolie promenade, presque printanière...

Écrit par : witchy | 14/03/2016

Répondre à ce commentaire

Merci, Witchy. Presque, oui, il faudrait quelques degrés de plus et que le vent d'est déménage.

Écrit par : Tania | 14/03/2016

Comme si on y étais .... merci !

Écrit par : Maisie | 14/03/2016

Répondre à ce commentaire

Merci, Maisie, tant mieux !

Écrit par : Tania | 14/03/2016

Quelle belle rencontre,ce cygne du dimanche! Et le cloître rouge, il existe? C'est dans les environs de Bruxelles?

Écrit par : claudialucia | 14/03/2016

Répondre à ce commentaire

Très belle ta dernière photo ; on sent que le printemps va pointer son nez, mais le vent d'est comme tu le soulignes continue à nous réfrigérer. J'ai eu le même soleil hier et suis allée en baie de Somme, beaucoup de promeneurs également.

Écrit par : Aifelle | 14/03/2016

Répondre à ce commentaire

@ Claudialucia : Oui, le Rouge-Cloître se situe à Auderghem, en région de Bruxelles-Capitale. En cliquant sur le premier lien, tu trouveras davantage d'explications dans un ancien billet. Les bâtiments de l'abbaye (ce qu'il en reste) sont blancs, les murs d'enceinte en brique rouge.

@ Aifelle : Ah peut-être un billet photos bientôt chez toi ? Même temps aujourd'hui, la belle lumière et le vent piquant.

Écrit par : Tania | 14/03/2016

Jolie balade, mots et images! Faudra y retourner pour y voir des cygneaux!
Je ne connaissais pas du tout le peintre Bastien, il y a en effet de délicats et lumineux tableaux de forêts..en plus de scènes de guerre---

Écrit par : Colo | 14/03/2016

Répondre à ce commentaire

Merci, Colo, j'ai lu que ce cygne pouvait pondre de 4 à 8 œufs et que la couvaison dure plus d'un mois. Bastien a beaucoup peint la forêt de Soignes et cette maison, d'ailleurs, on l'appelle "la maison de Bastien" tout simplement.

Écrit par : Tania | 14/03/2016

belles photos, beau texte, on veut y croire, que ce cygne ne sera pas dérangé et pourra élever ses petits en toute quiétude!
c'est vrai que ça réconcilie avec beaucoup de choses, un si joli spectacle :-)
merci, Tania!

Écrit par : Adrienne | 14/03/2016

Répondre à ce commentaire

Je me suis aussi inquiétée du passage, mais j'imagine que les gardiens du site y veilleront le moment venu.

Écrit par : Tania | 14/03/2016

Les pêcheurs et leurs lignes,
puis ici
les tiennes,
merci.

Écrit par : K | 14/03/2016

Répondre à ce commentaire

A défaut du cygne, je partage avec vous un ciel très bleu mais un vent d'est harcelant et piquant. Jolie promenade. merci

Écrit par : Zoë Lucider | 14/03/2016

Répondre à ce commentaire

@ K : Merci d'aller ici à la ligne, K.

@ Zoë Lucider : Le vent d'est passe par ici aussi, mais sans laisser de commentaire. Bonne journée, Zoë.

Écrit par : Tania | 15/03/2016

en regardant tes photos je pense à Annecy où j'ai passé pas mal d'année, les cygnes se cachent dans les roselières qui ont été remises en état, ils cohabitent avec pas mal d'autres espèces

Écrit par : Dominique | 15/03/2016

Répondre à ce commentaire

En fait, un autre peintre y a habité aussi, je dirais, dans les années 90. Mon ex-mari et moi le connaissions, il nous envoyait des voeux chaque année, Désiré Haine et son épouse. Je crois que ce sont les derniers habitants de la maison du meunier. J'aime beaucoup cet endroit aussi - sauf quand on dérange les pêcheurs, ils ne sont pas toujours aimables. Mais il y a un chouette potager plus loin où l'on peut s'asseoir au soleil...

Écrit par : Pivoine | 15/03/2016

Répondre à ce commentaire

Je me trompe peut-être juste de maison... En rentrant son nom sur google, on trouve une notice nécrologique dans les archives du Soir. Il vivait au Rouge-Cloître et il me semble que c'était dans cette maison, mais après tout, je puis me tromper...

Écrit par : Pivoine | 15/03/2016

Répondre à ce commentaire

tu me donnes envie de retourner au rouge-cloître, tania - merci pour cette promenade poétique

Écrit par : niki | 15/03/2016

Répondre à ce commentaire

@ Dominique : Oui, les cygnes cohabitent avec plein d'autres espèces, nombreuses sur ce site. (En identifiant celui-ci, j'ai appris par Wikipedia que le cygne tuberculé est classé "res nullius" en France, à savoir qu'il n'appartient à personne.)

@ Pivoine : Désiré Haine a bien habité sur le site du Rouge Cloître, et bien d'autres peintres, mais tu verras en cliquant sur le lien suivant que Désiré Haine habitait une autre petite maison à toit rouge en face de l'actuel Centre d'art : http://www.rouge-cloitre.be/lieu/lieu_index.php?id=13
A sa mort, Le Soir le désignait comme "l'ermite" du lieu : http://archives.lesoir.be/le-peintre-desire-haine-n-est-plus-le-rouge-cloitre-a-p_t-19900529-Z02QDF.html
Et ici une toile de lui : http://www.artnet.com/artists/desire-haine/au-rouge-cloître-JJL6zmNzAmtQPTftWreQ-g2
Merci, Pivoine, de nous rappeler cet autre peintre du Rouge-Cloître.

@ Niki : Merci, Niki, bonne promenade là-bas un jour ou l'autre.

Écrit par : Tania | 15/03/2016

Tu es non seulement une écrivaine de grand talent mais aussi une photographe qui réalise des merveilles qui méritent un prix dans des concours...

Écrit par : doulidelle | 15/03/2016

Répondre à ce commentaire

Merci, Doulidelle, mais je reste une simple preneuse d'images (si tu avais vu ce que nous a montré sur place un aimable photographe talentueux et superéquipé !)

Écrit par : Tania | 15/03/2016

Une bien belle balade parmi une population très sympa!

Écrit par : alezandro | 15/03/2016

Répondre à ce commentaire

Merci, Alezandro, bonne soirée.

Écrit par : Tania | 15/03/2016

Spectacle étonnant et magnifique ! J'aime beaucoup tes textes illustrés !

Écrit par : maggie | 16/03/2016

Répondre à ce commentaire

Merci, Maggie. D'autres photos sur http://www.prisesdepromenades.be/pages/rouge-cloitre.html

Écrit par : Tania | 17/03/2016

Je ne connaissais pas ce parc d'Auderghem, mais par contre, j'ai lu, il y a quelques années, les mémoires du peintre Alfred Bastien qui était peintre au front durant la première guerre mondiale entre La Panne et Nieuport, et avait été chargé par le roi Albert Ier de "témoigner en peinture" de l'horreur de la guerre.

Écrit par : Un petit Belge | 17/03/2016

Répondre à ce commentaire

Ravie de te faire découvrir ce beau coin de la forêt de Soignes. Ce n'est pas un parc mais le site d'une ancienne abbaye, en partie réserve naturelle classée Natura 2000. Je te souhaite de pouvoir t'y promener un jour, on peut y accéder aussi par l'avenue de Tervueren.
Merci de rappeler le rôle qu'a joué le peintre Bastien durant la grande guerre, je ne savais pas qu'il avait écrit ses mémoires.

Écrit par : Tania | 18/03/2016

Comme c'est beau tout à ça !

Écrit par : Bonheur du Jour | 19/03/2016

Répondre à ce commentaire

N'est-ce pas ? Bon week-end !

Écrit par : Tania | 19/03/2016

@Alfred Bastien : ce ne sont pas tout à fait ses mémoires, mais son journal intime. Conformément à ses dernières volontés, ils ont été publiés par les éditions Racine en 2005 cinquante ans après sa mort. C'est une "grosse brique" qui donne des informations intéressantes sur les artistes de son époque qu'il a côtoyés, sur sa vie au front avec les soldats (j'ignore si son Panorama de l'Yser existe encore), et aussi sur son amitié avec le prince-régent-peintre Charles de Belgique durant la Régence.

Bon week-end Tania.

Écrit par : Un petit Belge | 19/03/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire