Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/03/2016

Palais de Justice

« J’ai constaté, au fil des années, que les Bruxellois n’aiment guère cette « construction babylonienne », pour reprendre la métaphore de Camille Lemonnier, et qu’ils méprisent en général Joseph Poelaert, comme s’il leur avait fait plus de mal que de bien, comme si, par anticipation, il était le responsable de la mauvaise urbanisation de leur ville.

baronian,jean-baptiste,dictionnaire amoureux de la belgique,culture,essai,littérature française de belgique,écrivain belge,histoire,art,architecture,poelaert,palais de justice,bruxelles
Palais de justice de Bruxelles,
carte postale ancienne 1923 Wikimédia Commons

Dans le langage populaire bruxellois, le mot « architecte » est même une insulte. On dit aussi skieven architek*, architecte fou, pour désigner quelqu’un qui n’a pas toute sa tête. »

Jean-Baptiste Baronian, « Poelaert, Joseph » in Dictionnaire amoureux de la Belgique

* (ou « schieven architek »)

 

Commentaires

C'est vrai qu'il a fière allure ce palais !

Écrit par : Dominique | 12/03/2016

Répondre à ce commentaire

Je me souviens que la première antenne de télévision permettant de capter les programmes journaliers français et quelques belges, deux heures par jour, datent, si mes souvenirs sont bons, de 1950 et étaient placée au-dessus du Palais de Justice de Bruxelles.

Écrit par : doulidelle | 12/03/2016

Répondre à ce commentaire

J'ajouterai pour la petite histoire que ma famille eut le privilège de bénéficier des premières émission de deux heures par jour, mon frère, radio technicien, nous ayant "bricolé une tv de 36 cm. Les relais de Belgique étaient animés par Janine Lambotte et la France nous envoyait par la tour Eiffel avec relais à Lille "36 chandelles" animé par Jean Nohain avec les débuts de Bourvil et de beaucoup d'autres vedettes de l'époque, qui sont restées célèbres.

Écrit par : doulidelle | 12/03/2016

Répondre à ce commentaire

@ Dominique : Un mastodonte dont l'avenir provoque régulièrement des débats - sécurité, frais d'entretien, changement de fonction...

@ Doulidelle : Merci pour ces souvenirs des débuts de la télévision belge, j'imagine que ces deux heures d'antenne avaient alors quelque chose de prodigieux pour les premiers téléspectateurs !

Écrit par : Tania | 12/03/2016

Répondre à ce commentaire

Je dois dire que je ne le trouve pas beau, mais que j'aimerais y entrer car il est en tout cas majestueux. Et c'est le témoignage d'une époque. Mais on dirait un mini Capitole :)

Écrit par : Edmée De Xhavée | 12/03/2016

Répondre à ce commentaire

Beau mais un peu trop colossal à mon goût, peut-être l'intérieur provoque-t-il plus d'émotions?
Époque de compétitions où il fallait du toujours plus impressionnant...

Écrit par : Colo | 12/03/2016

Répondre à ce commentaire

un 21 juillet qu'il était ouvert au public, j'y suis entrée et je l'ai trouvé plutôt impressionnant, vu du dedans (j'aurais voulu tout prendre en photo mais c'était trop énorme :-))
j'aime bien aussi voir sa belle coupole dorée quand je suis dans le train et qu'on s'approche de Bruxelles :-)

Écrit par : Adrienne | 12/03/2016

Répondre à ce commentaire

@ Edmée De Xhavée : Je n'y suis jamais entrée non plus, voici une photo étonnante de l'intérieur : https://c2.staticflickr.com/4/3244/2713385008_7318c474ba.jpg

@ Colo : Colossal, c'est le mot ! De quoi impressionner à coup sûr.
Bonne soirée, Colo.

@ Adrienne : Tu as raison, c'est un repère dans le haut de la ville - et non un repaire ;-)

Écrit par : Tania | 12/03/2016

Répondre à ce commentaire

"Architecte fou" : je prends ! Belle journée, Tania.

Écrit par : la bacchante | 13/03/2016

Répondre à ce commentaire

@ La bacchante : Pour moi, l'expression a plus de saveur en bruxellois, mais prends, prends... Bon dimanche.

Écrit par : Tania | 13/03/2016

Répondre à ce commentaire

Cette construction babylonienne, ce mastodonte, ce Capitole...à restaurer d'urgence, comme tout ce qui s'y passe à l'intérieur !!

Écrit par : witchy | 13/03/2016

Répondre à ce commentaire

@ Witchy : Un des feuilletons du patrimoine bruxellois en péril... sans parler des musées ni des tunnels.

Écrit par : Tania | 13/03/2016

Répondre à ce commentaire

Tania.., je parlais du palais de" justice", ce qui se passe dans ce vieux colosse à restaurer. La justice est à restaurer, plus précisément la justice pénale, actuellement une justice à cinq vitesses, justice pro forma, avec un rituel à limage du bâtiment croulant, la faire évoluer vers la réparation plutôt que vers la répression "et replacer la personne au centre de ses préoccupations au lieu de persister à traiter tant les victimes que les coupables comme un combustible alimentant la machine " (B. Dayez, " Où va la justice")

Écrit par : witchy | 14/03/2016

Répondre à ce commentaire

Merci de repréciser ce que tu voulais dire, qui va bien au-delà de la question architecturale. Pour la justice aussi, il y a beaucoup à faire ou refaire.

Écrit par : Tania | 14/03/2016

Répondre à ce commentaire

je ne pense pas avoir vu une seule fois le palais de justice sans les échaffaudages - j'ai été m'y promener à l'occasion d'une exposition temporaire, je m'y suis baladée dans tous les couloirs où ma curiosité m'emporta (pas uniquement le parcours de l'expo), et j'aurais très bien pu m'y cacher pour un éventuel attentat car absolument personne ne m'arrêta, même dans les lieux où le public n'était pas supposé se trouver

Écrit par : niki | 14/03/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour, Niki. J'ai retrouvé ton billet abondamment illustré, voici le lien pour les visiteurs intéressés : http://sheherazade2000.canalblog.com/archives/2009/07/17/14766157.html

Écrit par : Tania | 14/03/2016

Répondre à ce commentaire

merci tania, d'avoir pris la peine de rechercher le billet :)

Écrit par : niki | 14/03/2016

J'aime l'anecdote sur la façon dont les Bruxellois considèrent les architectes! Moi ce serait plutôt les promoteurs immobiliers qui sont dans mon collimateur!

Écrit par : claudialucia | 14/03/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire