Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/01/2016

Mélange

brafa,2016,antiquités,art,peinture,sculpture,arts décoratifs,galeries,tour & taxis,exposition,culture« Il y a eu un vrai changement de fond. Aujourd’hui, il y a une tendance au mélange des genres et des époques, de l’antiquité à l’art contemporain. La foire, éclectique, doit s’ouvrir à tous les secteurs. Les maîtres mots de la Brafa, c’est qualité et diversité. On ne propose pas de sections particulières. On aime le contraste, on aime le mélange. C’est une richesse pour chaque objet d’être dans la confrontation, la rencontre. C’est quelque chose qui a été initié par Yves Saint Laurent et Pierre Berger qui ont démontré que tous les objets de toutes les époques, formes ou qualités peuvent être associés harmonieusement. »

Harold t’Kint de Roodenbeke (Président de la BRAFA)

Photo : Tête d’Eros, 1er siècle avant J.-C., marbre blanc, romain (Galerie Axel Vervoordt)

Commentaires

Il est incontestable qu'un mélange des genres, des époques est aussi "un art" qui crée au regard une harmonie des couleurs et des formes. ...

Les intérieurs, le mobilier,la décoration proposés actuellement par les stylistes et les architectes d'intérieurs sont tellement dépouillés qu'ils déconcertent. ... Comment n'est-on pas rebuté par cet accueil "glacé" sans personnalité ? ...

Au contraire, il y a une atmosphère chaude, conviviale et intellectuellement enrichissante dans un cadre de vie où se retrouvent tous les styles et les époques et où côtoient l'insolite,la provenance, le souvenir, l'utilitaire et l'insolite des cultures.

Le seul danger est l'aspect "salle de vente ou "foutoir" qu'il faut éviter en privilégiant le "bon goût"

Écrit par : doulidelle | 30/01/2016

Répondre à ce commentaire

Tout à fait d'accord avec toi, je n'aime ni la froideur ni l'impersonnalité des intérieurs proposés dans les magazines de décoration, une mode qui semble doucement évoluer vers des ambiances plus "habitées".
Ni trop ni trop peu, à chacun finalement d'inventer un décor qui lui corresponde, comme tu le décris bien. Bonne après-midi, Doulidelle.

Écrit par : Tania | 30/01/2016

Oups, j'ai oublié un bout :

Doulidelle a tout dit !
Plutôt que l'ennui d'un style bien défini, il me semble qu'il est beaucoup plus gratifiant d'inventer son intérieur au fil du temps, comme nos vies s'inventent au fil de nos rencontres humaines.
Une harmonie toujours à refaire :-)

Peux tu effacer mon premier commentaire :-(

Écrit par : fifi | 30/01/2016

Répondre à ce commentaire

Voilà, c'est effacé, pas de problème. Harmoniser, oui, et de temps à autre changer quelque chose - pas forcément tout (déménager y aide). Bonne soirée, Fifi.

Écrit par : Tania | 30/01/2016

j'y suis allée aujourd'hui (avec ma mère, elle a admiré les bijoux :-))

Écrit par : Adrienne | 30/01/2016

Répondre à ce commentaire

Ils ont l'air d'avoir bien réussi ce mélange harmonieux!

Écrit par : claudialucia | 30/01/2016

Répondre à ce commentaire

@ Adrienne : Super ! Je n'ai pas eu le temps de m'y arrêter, sauf devant quelques pendentifs at nouveau, magnifiques.

@ Claudialucia : C'était très agréable de flâner ainsi d'une époque et d'un style à l'autre.

Écrit par : Tania | 31/01/2016

Il faut oser mélanger. Le résultat est parfois surprenant. Merci, Tania.

Écrit par : Danièle | 31/01/2016

Répondre à ce commentaire

Sans doute - le but recherché n'est pas toujours l'harmonie.
Mélanger des objets d'époques différentes correspond davantage à notre vie où les souvenirs participent au présent. Je ne pourrais pas, il me semble, vivre dans un intérieur où tout est d'une seule époque, même la nôtre.

Écrit par : Tania | 01/02/2016

je suis assez favorable au mélange des genres en art, à condition que ce soit de bon goût

Écrit par : niki | 01/02/2016

Répondre à ce commentaire

Ah le fameux bon goût, qui le détermine ? Bonne soirée, Niki.

Écrit par : Tania | 01/02/2016

Écrire un commentaire