Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

07/12/2015

St-Nicolas, ambiance

Le folklore bruxellois n’est pas ma spécialité, mais voici un billet clin d’œil à Claudialucia (Ma Librairie) que j’ai eu le plaisir de rencontrer ce samedi 5 décembre, pendant son séjour à la découverte de la capitale belge. Nous avons croisé par hasard le traditionnel cortège de Saint Nicolas dans les ruelles de l’Ilot sacré. Attirés par la fanfare, nous avons pu regarder une partie du cortège qui descendait la rue des Bouchers et les géants suivis de Saint Nicolas et Zwarte Piet ou Père Fouettard.

bruxelles,centre,îlot sacré,st nicolas,cortège,folklore,meyboom,décembre,culture
Gudule, dans la famille des géants de Bruxelles

Nous étions dans la commune libre de l’Ilot sacré, au patrimoine préservé depuis 1960. « La création de l’Ilot Sacré a eu des résultats remarquables : plus d’une cinquantaine de maisons ont depuis lors été restaurées dans le style "italo-flamand" qui fit jadis le charme et l’harmonie de notre vieille cité. Cet îlot jalousement préservé de l’anarchie architecturale qui a gravement défiguré Bruxelles est aujourd'hui considéré comme le quartier le plus typiquement bruxellois, le plus pittoresque, le plus animé de la capitale de l’Europe. En outre, au fil des ans, il a également acquis le titre de "ventre de Bruxelles", en raison du nombre impressionnant et de la grande variété de ses restaurants. » (Site officiel de l’Ilot sacré) 

bruxelles,centre,îlot sacré,st nicolas,cortège,folklore,meyboom,décembre,culture
Photo © Grégory Autiquet, avec l’aimable autorisation de la Ville de Bruxelles

http://www.manneken-pis.be/2015/12/06/cortege-de-saint-ni...

Le petit Bruxellois le plus célèbre, venu de la rue de l’Etuve, était déjà passé, en costume de Saint Nicolas bien sûr (il possède d’innombrables tenues, près de mille !) juché sur sa charrette poussée par l’Ordre des Amis de Manneken-Pis (photos). La fanfare précédait quelques géants de Bruxelles et les Poepedroegers, un des groupes de Compagnons de Saint Laurent plus couramment appelés Compagnons du Meyboom (la légende de cet arbre, planté chaque année au mois d’août, remonte à une querelle au Moyen Age entre Bruxelles et Louvain, elle est contée sur le site du Meyboom).

bruxelles,centre,îlot sacré,st nicolas,cortège,folklore,meyboom,décembre,culture

Saint Nicolas avait sa crosse dorée et sa mitre traditionnelles, Père Fouettard un costume rouge et bleu, une coiffe rouge sur ses cheveux crêpus. Entourés des Gardevils, ils saluaient enfants, touristes, passants, une foule joyeuse. Oublié, le niveau d’alerte 3 encore d’actualité en Belgique. La police de Bruxelles veillait sur le cortège où flottait le drapeau de Bruxelles rouge et vert avec l’archange Saint-Michel, patron de la ville. Bruxelles a retrouvé sa bonne humeur, les musées sont ouverts, bienvenue !

En Belgique, le 6 décembre est par excellence le jour des cadeaux, des jouets pour les enfants, et cette année, c’était un dimanche, parfait ! Saint Nicolas m’apporte toujours un sujet surprise en chocolat – un plaisir bien belge et qui n’a pas d’âge. Et vous, avez-vous fêté la Saint-Nicolas ?

Commentaires

Il me semble qu'on ne parle plus ou peu du père Fouettard qu'on ne voit pas près de Saint Nicolas dans le cortège folklorique. ... Il n'est plus nécessaire maintenant que les enfants sont tous "sages" !!!

Écrit par : doulidelle | 07/12/2015

Répondre à ce commentaire

L'an dernier, Père Fouettard a suscité la polémique, mais ici, il se tenait près de St Nicolas comme il est de tradition (dernière photo de droite).

Écrit par : Tania | 08/12/2015

Je me souviens avoir assisté à ce cortège il y a longtemps, alors que j'étais pensionnaire à Bruxelles. Ce fut notre but de sortie à mon amie Monique et moi. Mais j'aimais surtout le cortège de Saint Nicolas de ma ville de Verviers, avec Zwarte Piet rebaptisé Hans Crouf dont nous avions une peur délicieuse car il nous attrapait, nous les enfants supposés en besoin de punition, et nous hissait sur un char où il nous asseyait sur ... un pot de chambre! Ca faisait rire tout le monde et heureusement, ne durait pas longtemps...

Écrit par : Edmée De Xhavée | 08/12/2015

Répondre à ce commentaire

Ha ha, j'imagine la scène ! Hans Crouf : j'ignorais le nom germanique de Zwarte Piet qui te donnait une "peur délicieuse". Bonne soirée, Edmée.

Écrit par : Tania | 08/12/2015

De mon temps, le père Fouettard était agressif et laid, avec cornes et queue et faisait peur aux enfants. ... Celui de la dernière photo à l'air bien gentil et a plus l'allure d'un domestique !

Écrit par : doulidelle | 09/12/2015

Répondre à ce commentaire

Oh, un vrai diable alors, je n'en ai pas connu de pareil - il devait fameusement effrayer les enfants ! Tu as raison, celui-ci est simplement le valet de St Nicolas.

Écrit par : Tania | 09/12/2015

Pendant des années, mon amie, avec sa taille de guêpe tenait le rôle de Père Fouettard, en compagnie de Saint Nicolas... Mais je suis sûre que c'était un gentil Père Fouettard au visage enduit de noir.

Écrit par : Maïté/Aliénor | 09/12/2015

Répondre à ce commentaire

Gentil ? En tout cas, il m'a semblé... imperturbable.

Écrit par : Tania | 09/12/2015

J'aime beaucoup ces animations de rues, merci! Mais je ne me souviens d'aucun cortège de Saint Nicolas où j'habitais, près d'Anvers.
Par contre j'ai des photos et souvenirs de photos avec le Grand Saint et le Père Fouettard qui faisait hurler de peur tous les enfants. Les parents, voulant absolument la photo, les obligeaient à grimper sur les genoux du saint! Madre Mía!

Écrit par : Colo | 10/12/2015

Répondre à ce commentaire

C'était gai, ce cortège, après les journées oppressantes où il n'y avait pas grand monde dans les rues. Moi aussi, petite, je suis allée sur les genoux de St Nicolas, en pleurant, il me semble. Mais je n'ai aucun souvenir du Père Fouettard - voyons si maman se rappelle ça.

Écrit par : Tania | 10/12/2015

Ah! merci pour cet article qui éclaire ce que nous avons vu et qui me permet de constater l'étendue de mon ignorance! Evidemment nous n'avons aucun de ces personnages et aucune de ces cotumes dans le sud de la France.
C'est vrai que c'était gai Bruxelles en cette période de Noël, une ville animée et ruisselante de lumières. La joie de vivre plus forte que la peur et la haine! "Ma" Grande Place rutilante et illuminée me manque et nous en parlons tous les jours avec Francis depuis notre retour! Nous ne sommes pas encore vraiment revenus,d'ailleurs!

Écrit par : claudialucia | 10/12/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour, Claudialucia, ah je suis si contente que votre séjour à Bruxelles vous ait plu ! La pluie est de retour, heureusement vous y avez échappé.

Écrit par : Tania | 11/12/2015

Merci pour ce partage, j'adore ce genre de billets.

Écrit par : Valérie | 17/12/2015

Répondre à ce commentaire

Avec plaisir, Valérie, merci de le dire.

Écrit par : Tania | 17/12/2015

Écrire un commentaire