Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/09/2015

Question

de Duve couverture.jpg

 

« Quoi que l’avenir nous réserve, une chose est certaine : Homo sapiens sapiens ne restera pas définitivement inchangé. On a toutes les raisons de croire que cela ne peut être. Toutes sortes d’influences sont à l’œuvre au sein de l’espèce humaine pour modifier son pool génétique et offrir de nouvelles variantes au tri de la sélection naturelle. La question n’est donc pas de savoir si nous changerons – cela ne peut faire de doute – mais à quelle vitesse nous changerons et, surtout, dans quelle direction. »

Christian de Duve, A l’écoute du vivant, Odile Jacob, 2002.

Commentaires

c'est une de ces choses qui font que je suis bien contente d'avoir l'âge que j'ai...

Écrit par : Adrienne | 01/09/2015

Répondre à ce commentaire

Monde déroutant. Que nous réserve-t-il ? Bonne semaine, Tania.

Écrit par : Danièle | 01/09/2015

Répondre à ce commentaire

Je trouve que c'est inquiétant, mais comme Adrienne, je sais que ça ne me concernera plus personnellement.

Écrit par : Aifelle | 02/09/2015

Répondre à ce commentaire

Homo-tablettus, homo-selfius ..homo-nombrilus, homo-addictus , homo-compétitus, homo-agressifus ?... J'en passe et des encore moins glorieux . Il semble en effet que l'homo-sapiens soit en passe de devenir un "homo-vintage" que l'on ira plus voir que dans des musées ou des "zohomos"...mais il me semble que les "réserves" pour indiens par exemple axistent déjà !
C'est pour répondre également à votre article précédent . Même si comme Colo je suis du genre optimiste , il y a des jours où je me pose quand même les mêmes questions que votre "parrain".
Très bonne journée Tania

Écrit par : gérard | 02/09/2015

Répondre à ce commentaire

La direction est bonne mais la vitesse n'est pas adaptée ???

Écrit par : witchy | 02/09/2015

Répondre à ce commentaire

toc j'ai pris la référence et il est sûrement dans ma bibliothèque où je trouve presque tout

Écrit par : Dominique | 02/09/2015

Répondre à ce commentaire

@ Adrienne : Ne sommes-nous pas dans le changement, bon gré mal gré ?

@ Danièle : Une question que chaque génération se pose. Bonne journée, Danièle.

@ Aifelle : Le progrès ne ferait-il plus rêver ?

@ Gérard : Merci. Sans oublier l'homo-blogus ! N'hésitez pas à réagir aux "Propos d'un octogénaire" - hier soir, les commentaires y passaient à nouveau.
Très bonne journée à vous, le bleu est de retour dans le ciel bruxellois ce matin.

@ Witchy : Accélération continue ou coup de frein ?

@ Dominique : "Les croyances naïves de mon enfance ont été sévèrement ébranlées. Mais ma faculté de m'émerveiller est restée inchangée." (C. de Duve)

Écrit par : Tania | 02/09/2015

Répondre à ce commentaire

non le progrès ne fait plus rêver, hier encore des élèves de Terminale me disaient que tout cette évolution-robotisation leur faisait peur

Écrit par : Adrienne | 05/09/2015

Un avenir plus humain, voilà à quoi nous aspirons.

Écrit par : Tania | 05/09/2015

PRÉCISIONS IMPORTANTES : Quand le professeur parle de l'avenir potentiel de notre espèce, il le fait en savant qui envisage les possibilités probables de notre évolution qui dépend de mutations qui ne se font qu'avec des milliers d'année voire des millions d'années ... Ne soyons donc pas alarmés par un futur que ni nos descendants proches, ni même lointain, ne connaîtront ... Avec réalisme, il faut constater que l'espèce humaine actuelle, à bout de souffle, disparaîtra avant ces mutations si elle ne modifie pas son comportement actuel, en allant dans le sens que le professeur de Duve, le préconise dans ses ouvrages ... Il ne faut pas oublier que l'intelligence actuelle de l'homme résulte d'une mutation qui s'est produite, il y a plusieurs dizaines de milliers d'années et qu'il lui fallut beaucoup de temps avant la marche debout et l'usage habile des mains ... Ph. Mailleux alias doulidelle

Écrit par : Doulidelle | 02/09/2015

Répondre à ce commentaire

@ Doulidelle : Merci d'apporter ces précisions. Il est vrai que dans le chapitre "Après nous, quoi ?", il envisage les trois options : l'humanité disparaît / l'humanité reste inchangée / l'humanité évolue.

Écrit par : Tania | 02/09/2015

Répondre à ce commentaire

Chère Tania,
Voilà où je serai dans quelques jours ripess.eu/fr/nous-pouvons-faire-autrement-solikon-2015/
On ne peut être ni un optimiste béat, ni un pessimiste aigri mais tenter la lucidité pour qu'elle nous aide à diriger nos actes au quotidien. Et si possible faire ce que nous croyons utile à la sauvegarde du monde vivant. Pas facile bien-sûr mais il me semble que nous sommes beaucoup plus nombreux à être dans cet état d'esprit que la propagande ordinaire ne nous le laisse entendre.
Bien à vous

Écrit par : Zoë Lucider | 05/09/2015

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce lien, Zoë, je le reprends ici pour qu'il s'ouvre en cliquant dessus : http://ripess.eu/fr/nous-pouvons-faire-autrement-solikon-2015/

Bon travail & bonnes rencontres à Berlin au service de la solidarité !

Écrit par : Tania | 06/09/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire