Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/07/2015

Paysages de Belgique

L’exposition d’été au musée d’Ixelles s’intitule « Paysages de Belgique » : sur l’affiche, Dunes au soleil d’Anna Boch (vers 1903), un des chefs-d’œuvre du musée, avec le dégradé mauve des ombres sur le sable, le pointillé bleu d’un horizon placé très haut sous un ciel clair tacheté de rose, une merveille. 

paysages de belgique,exposition,musée d'ixelles,été,2015,peinture,photographie,art belge,culture
Anna Boch, Dunes au soleil, ca 1903, Coll Musée d’Ixelles © photo Mixed Media

Pour découvrir cette sélection de peintures, photographies, installations, de 1830 à nos jours, j’ai commencé par les « paysages industriels ». En face d’une Vue topographique du Grand Hornu, une peinture des Hauts fourneaux à Charleroi par Maximilien Luce en 1896 jouxte une photo noir et blanc du même genre de site en 1971. Les fumées de Pierre Paulus du Châtelet (ci-dessous), panaches jaunes et bleus crachés par les cheminées d’usine, se reflètent dans l’eau où une péniche est à quai – évocation lyrique. 

Meunier montre un Paysage borain de plus loin. Le vent pousse en oblique les fumées des usines, mais au premier plan, dans un pré, un homme en noir sur un cheval blanc s’est arrêté pour écouter un paysan. Près d’un terril peint par Luce, une photo N/B de 2002 en montre un partiellement boisé. Omer Ozcetin réinvente cet univers post-industriel dans Quelque part (2004).  

paysages de belgique,exposition,musée d'ixelles,été,2015,peinture,photographie,art belge,culture
© Pierre Paulus de Châtelet, Les fumées, 1930

Si le développement de l’industrie a d’abord été sujet de fierté, les artistes se sont ensuite attardés sur la destruction des paysages, puis l’abandon des sites – une installation photographique d’un « petit maître liégeois, pauvre pitre en art, artiste de la médiocrité », comme Jacques Lizène se désigne lui-même, décline ses clichés des banlieues. 

L’impression est différente si on aborde l’exposition par la seconde entrée et les « Paysages de la nation ». Mer du Nord, Campine, vallées de la Meuse, forêt de Soignes, vallée de la Lys, Hautes Fagnes, inspirent les peintres de la jeune Belgique au milieu du XIXe siècle. Voici De Saedeleer, Claus, Hamesse, Rops, Boulenger et d’autres, plus ou moins connus.

paysages de belgique,exposition,musée d'ixelles,été,2015,peinture,photographie,art belge,culture

Côté campagne, des meules d’antan : versions réaliste (Evenepoel), impressionniste (Schlobach), post-impressionniste (Finch). Des vergers aux différentes saisons. C’est dans le groupe des marines, non loin d’Artan et d’Ensor (Le brise-lames) que figure Anna Boch, si bien évoquée par Françoise Levie dans son documentaire, « Anna et Vincent » diffusé ce mois-ci par la RTBF : Anna Boch a été la seule à acheter une toile à Van Gogh de son vivant, c’est le fil conducteur du film (à voir en vidéo ici, rediffusion sur La Trois le 10 juillet à 00h50.)  

« Paysages intérieurs, paysages imaginaires » rassemble des toiles plus modernes et deux grandes photographies panoramiques contemporaines. Hans Op de Beeck, dans Exterior (1), montre un décor d’arbres dénudés sur une scène très éclairée et, dans l’ombre des projecteurs, autour de l’estrade, des caisses, du matériel. Extérieur vs intérieur, le titre sème le trouble. A côté, Puttebos de Felten-Massinger (un duo de photographes) : un paysage campagnard dans une lumière étrange, avec un chemin, un champ de céréales, un bosquet, des arbres – un grand silence.  

paysages de belgique,exposition,musée d'ixelles,été,2015,peinture,photographie,art belge,culture
Thierry De Cordier, Mer grosse, 2011, Private collection, Courtesy of the artist and Xavier Hufkens, Brussels © photo Dirk Pauwels

Très troublant aussi, Noces de Gilbert Fastenaekens : de loin on dirait une photo en noir et blanc, mais en la regardant mieux, on distingue des couleurs dans ce fouillis de branches où poussent des bourgeons blancs. Une immersion dans le paysage. 

Au bout de la grande salle du musée d’Ixelles, l’estrade accueille des grands formats. Côte à côte, Mer grosse de Thierry De Cordier et La Vague de Constant Permeke offrent deux variations parallèles sur la lumière, le ciel, la mer, dans les tons bleus pour l’un, bruns pour l’autre.  

paysages de belgique,exposition,musée d'ixelles,été,2015,peinture,photographie,art belge,culture
Léon Spilliaert (1881-1946), Marine, nocturne, 1900 © photo Vincent Everarts

Plus de septante artistes sont conviés dans ce parcours en six thèmes. A l’étage, deux belles sections : « Nocturnes et effets de lune » avec Spilliaert, Degouve de Nuncques, Heymans, Stevens… Puis « Nuages » : une petite toile lumineuse d’Hippolyte Boulenger, un petit Magritte dans sa cage de verre, de grands ciels d’Ensor, de Degreef, de Maurice Pirenne (Les toits dans le ciel bleu). Jean-Pierre Ransonnet donne à ses photos de nuages des légendes : « l’écoute », « l’attente », « le silence »… Sur l’autre mezzanine, « Abstraction et nature » regroupe des œuvres de la seconde moitié du XXe siècle. 

Le parcours est éclectique, inégal, intéressant. Le petit journal du Musée d’Ixelles attire l’attention sur une installation que j’ai manquée, de Jean-Philippe Toussaint, créée pour cette exposition – une nouvelle inédite figure dans le catalogue et il viendra la lire le 2 août prochain dans l’après-midi, lors de la première édition de « Thé au jardin » (inscription sur le site du musée). 

paysages de belgique,exposition,musée d'ixelles,été,2015,peinture,photographie,art belge,culture
Hippolyte Boulenger, Ciel nuageux, sd, Coll Musée d’Ixelles © photo Mixed Media, Belgium 2015

En plus de « Paysages de Belgique », deux expos « bis » sont visibles aussi jusqu’au 20 septembre : « Henri-Victor Wolvens, de l’ombre à la lumière » et « Véronique Boissacq, Equations ». Sans oublier la belle collection permanente du musée. Le nouvel accrochage donne amplement de quoi se réjouir, et hors de toute canicule.

Commentaires

le permier et le dernier tableaux sont vraiment magnifiques

Écrit par : Dominique | 09/07/2015

le permier et le dernier tableaux sont vraiment magnifiques

Écrit par : Dominique | 09/07/2015

je serai à Bruxelles les 20-21 juillet mais pas de chance, l'expo sera fermée, le 20 étant un lundi et le 21 un jour férié...

Écrit par : Adrienne | 09/07/2015

Que c'est beau... je vais essayer d'y aller. J'ai de plus en plus de plaisir de découvrir notre beau pays vu par l'oeil et l'art des peintres... Un grand petit pays!

Écrit par : Edmée De Xhavée | 09/07/2015

L'introduction d'A. à la peinture s'est faite en grande partie par les tableaux d'Anna Boch qu'elle aime toujours autant.
Ce ciel nuageux, un peu tourmenté est de toute beauté, merci!

Écrit par : Colo | 09/07/2015

Quelle belle visite. Le paysage industriel m'interpelle, je serai curieuse des toiles sur le thème, l'évolution du regard.
L'exposition dure jusqu'au 20 septembre et je ne pense pas pouvoir revenir à Bruxelles avant octobre... dommage !

Écrit par : Marilyne | 09/07/2015

@ Dominique : Je les ai contemplés longuement.

@ Adrienne : Peut-être plus tard ? Si tu as un moment libre à Bruxelles le 20, tu me feras signe ?

@ Edmée De Xhavée : Je t'en souhaite déjà bonne visite, Edmée.

@ Colo : Ah, quand reverrons-nous une grande rétrospective Anna Boch ? Pas un nuage dans le ciel ce matin. Belle journée, dame Colo.

@ Marilyne : Le paysage industriel est rarement évoqué, je ne connaissais pas les toiles de Maximilien Luce dans le Borinage. Une illustration ici : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/0e/MaximilienLuce001.jpeg

Écrit par : Tania | 10/07/2015

Merci pour cette belle visite. Cela ne vous étonnera pas si j'ai un petit faible pour "Mer grosse" de Thierry de Cordier.
Très beau week-end Tania

Écrit par : gérard | 10/07/2015

@ Gérard : Une toile magistrale, oui ! Passez un beau week-end, Gérard, estival à souhait.

Écrit par : Tania | 10/07/2015

moi aussi j'ai un faible pour celle-là :-)

Écrit par : Adrienne | 11/07/2015

Spectaculaire, une mer qui soulève !

Écrit par : Tania | 11/07/2015

Une exposition qui paraît riche et variée. Aujourd'hui, c'est surprenant de voir que les peintres étaient attirés par les premiers paysages industriels. Je préfère de loin le premier tableau ..

Écrit par : Aifelle | 11/07/2015

Je n'avais pas connaissance du film dont vous proposez l'affiche : "Anna et Vincent".Trop tard pour la rediffusion RTBF mais je me le procure par la bande (ne dites rien s'il vous plaît). Ce sera l'occasion de revenir vers "Les singuliers "d'Anne Percin lu en mai et vers lequel me pousse ce beau billet.
Les toiles de De Cordier, le philosophe poète au pinceau, sont impressionnantes. Je «sens» une mer qui m'effraie.

Écrit par : christwchristw | 12/07/2015

@ Aifelle : Ces paysages industriels portaient la promesse du progrès et de la modernité, à leurs yeux un nouveau "pittoresque" sans doute.

@ Christw : Je n'ai pas encore lu le roman d'Anne Percin, merci de me le rappeler - j'ajoute ici le lien vers votre billet enthousiaste : http://christianwery.blogspot.be/2015/05/les-singuliers-anne-percin.html
L'univers de Thierry De Cordier est très impressionnant, je partage votre impression.

Écrit par : Tania | 12/07/2015

J'ai mis un lien sur mon blog vers ton compte-rendu de cette exposition qui a l'air intéressante. Bonne fête nationale et bonne semaine.

Écrit par : Un petit Belge | 20/07/2015

Merci beaucoup & bonne fête nationale demain !

Écrit par : Tania | 20/07/2015

J'ai noté cette exposition pour mon programme d'été, mais pas encore eu l'occasion de m'y rendre, tu en confirmes le projet avec cet article. Les paysages de la nation en particulier m'attirent.
Conseilles-tu également les deux expos "bis" ?

Écrit par : Mina | 21/07/2015

Wolvens certainement (voir le billet suivant). Je n'ai pas eu le temps de découvrir les photos de Véronique Boissacq. Bonne visite !

Écrit par : Tania | 22/07/2015

Visite en vue prochainement, pour découvrir enfin ce Musée d'Ixelles. Hippolyte Boulenger est originaire de ma ville, je crois, une rue porte son nom à Tournai.

Écrit par : Anne | 29/07/2015

Plages à l'infini, ciels tourmentés, que de beaux sujets pour vos peintres de talent.

Écrit par : Armelle B. | 30/07/2015

@ Anne : J'irai lire tes impressions, bonne visite si elle n'est déjà faite.

@ Armelle B. : Oui, et la belle lumière du Nord.

Écrit par : Tania | 02/08/2015

Les commentaires sont fermés.