Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

24/03/2015

Gaie et sociable

Dernières lignes des Essais de Montaigne   

« Les plus belles vies sont, à mon avis, celles qui se conforment au modèle commun et humain, avec ordre, mais sans rien d’extraordinaire et sans s’écarter [de ce modèle]. [Je dirai] maintenant que la vieillesse a quelque peu besoin d’être traitée plus tendrement. montaigne,les essais,en français moderne,essai,littérature française,autoportrait,philosophie,vie,vieillesse,cultureRecommandons-la au dieu protecteur de la santé et de la sagesse* – mais une sagesse gaie et sociable : 

Frui paratis et valido mihi,
Latoe, dones, et precor, integra
 

Cum mente, nec turpem senectam 

Degere, nec cythara carentem.** 

 

[Accorde-moi, ô fils de Latone, de jouir avec une santé robuste des biens que j’ai acquis et, je t’en prie, avec des facultés intellectuelles intactes ; fais que ma vieillesse ne soit pas déshonorante et qu’elle puisse encore toucher la lyre.]

* Apollon / ** Horace, Odes, I, 31, v.17-20.

Anonyme, Portrait de Montaigne, vers 1590.

 

Commentaires

c'est de tous les temps :-)
(un article de LLB d'il y a de nombreuses années titrait: Montaigne, un jeune de 400 ans)

Écrit par : Adrienne | 25/03/2015

Répondre à ce commentaire

Oh oui, on oublie les siècles en le lisant, on rencontre un homme.

Écrit par : Tania | 25/03/2015

Bonjour Tania, Montaigne doit être un des rares auteurs qui rassemble tout le monde, qui ne se sent pas concerné à un moment ou un autre des ses écrits. Je suis en train de lire (lecture du midi et des terrasses hahah) "Comment vivre ? une vie de Montaigne en une question et vingt tentatives de réponses" de Sarah Bakewell. C'est vraiment bien. à bientôt.
Claude

Écrit par : Claude | 25/03/2015

Répondre à ce commentaire

Oui, vraiment bien, je n'en ai lu que des éloges. Quelle chance de pouvoir déjà lire en terrasse !

Écrit par : Tania | 25/03/2015

Une vieillesse qui touche encore la lyre...comment ne pas adhérer joyeusement à ce désir/souhait!
Merci Tania.

Écrit par : Colo | 26/03/2015

Répondre à ce commentaire

J'adhère totalement, bien sûr !

Écrit par : Bonheur du Jour | 27/03/2015

Répondre à ce commentaire

Merci à toutes les deux & bonne journée !

Écrit par : Tania | 27/03/2015

Par la demeure des dieux on trouve une certaine idée de la société qui nous assemble mais nous divise aussi,
"celles qui se conforment au modèle commun et humain",
alors si l'on aime un homme et que l'associe à la tribu des choses, comme il est dit,
"Accorde-moi, ô fils de Latone, de jouir avec une santé robuste des biens que j’ai acquis et, "
alors votre homme est à plaindre, il est le pschiiiiit de votre être qui coule pour tous mais pas pour lui, car c'est lui qui vous donne, jusqu'au jour où la cave est vide de votre Champagne de qualité ...
vous boirez de la piquette, ou rien.

Écrit par : Neil Poopy | 02/04/2015

Répondre à ce commentaire

Pas sûre de bien comprendre votre commentaire, mais Montaigne y est visiblement source d'inspiration.

Écrit par : Tania | 03/04/2015

Écrire un commentaire