Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/02/2015

Un peu de tout

En attendant de vous parler de la dernière lecture en cours, des Confessions assez longues, un peu de tout pour ouvrir cette semaine. 

Natagora 20150206_tarierpatre_Rene_Dumoulin.jpg
Tarier pâtre - Photo : René Dumoulin - http://www.natagora.be/

Commençons par les oiseaux, même si les nouvelles ne sont pas bonnes de ce côté. Natagora a organisé pour la douzième fois à Bruxelles et en Wallonie le comptage annuel des oiseaux dans les jardins. Les résultats montrent que les dix espèces « les plus courantes » recensées sont de plus en plus présentes, par ordre décroissant : le merle noir, la mésange charbonnière, le rouge-gorge familier, la mésange bleue, la pie bavarde, le moineau domestique, le pinson des arbres, le pigeon ramier, la corneille noire, la tourterelle turque. Mais c’est au détriment des autres « qui régressent parfois de manière dramatique ». Cinq espèces « qui se raréfient » : l’étourneau,  le verdier, le moineau friquet, le bruant jaune, le bruant proyer.

Au « Grand Charivari », samedi dernier, Philippe Van Parijs a défendu encore une fois son concept de l’allocation universelle, versée à chaque personne adulte, active ou non, à compléter d’un salaire ou d’une allocation selon les situations. A la fin de l’émission, Pascale Seys demande chaque fois à son invité s’il a une devise ou une maxime. Réponse de Van Parijs : « Optimist tot in de kist », optimiste jusque dans le cercueil ! Il faut du temps, au-delà d’une vie d’homme, pour que de bonnes idées deviennent réalité  – le philosophe rappelle la folle idée de John Stuart Mill d’étendre le suffrage universel aussi aux femmes. 

Philippe De Woot LLB.jpg
Philippe de Woot © Johanna de Tessieres (La Libre Belgique, 7/8/2/2015)

La Libre de ce week-end donne la parole à Philippe de Woot, docteur en droit et en sciences économiques « pures ». En décalage avec les discours ambiants en Europe, cet économiste passionné (professeur émérite à l’UCL, membre de l’Académie royale de Belgique) pense que la recherche constante des « équilibres » n’est pas la panacée. Reprenant à Joseph Schumpeter le concept de « destruction créatrice » (comme quand Apple et Samsung ont mis au point des téléphones « intelligents » qui ont fait dégringoler Nokia), il explique qu’une entreprise progresse par « rupture » et « innovation ». Lui aussi se dit optimiste : « Je crois aussi en l’espérance qui, en termes économiques, consiste à transformer la créativité humaine en progrès. »

En ce mois de février, le « mouvement citoyen Musée sans Musée/Museum zonder Museum » compte déjà quatre ans d’existence. « Il est né de l’indignation suscitée par la mise au placard arbitraire – en février 2011 – des collections d’art moderne et contemporain au sein des Musées royaux des Beaux-Arts à Bruxelles ». Effarant. Avec un optimisme qui me paraît cette fois déplacé, le promoteur de la haute tour résidentielle qui dépare à présent la vue de bien des Bruxellois cite dans sa publicité, entre autres avantages, « le futur musée MoMa » près du canal – ou comment gâcher l’espace public en se servant des projets publics.

Un petit coup de pub, pour terminer gaiement : Ingrid De Houwer, une voisine, « vraie bruxelloise, parfaite bilingue »,  crée du « made in Belgium » fait main, dans des matières 100% naturelles, des collections à découvrir sur Ortensia.be : « Dans le monde actuel, où la mondialisation et la surconsommation sont rois, il faut redonner une place à l’intemporel, le naturel et le local. Dans un monde où tout le travail manuel est délocalisé vers des pays dont la main d’œuvre est moins chère, il est temps de privilégier à nouveau la main d’œuvre locale. »

Bonne semaine & à bientôt.

Commentaires

Tiens, j'ai mis quelques mots ce matin et...rien.
Bon, je disais qu'ici par contre le nombre de verdiers augmente...un axe Bruxelles-Palma?

Sinon sortons du placard ce qui/ceux qui y ont été placés et... peut-être devrions-nous y ranger quelques uns pour un temps. Le temps de remettre un ordre plus juste et généreux dans ce monde.
Donnon à chacun sa chance, il y a tant d'innovateurs brillants mais ignorés.

Bonne semaine faite main Tania; des spéculoos maison et autres créations excitantes!

Écrit par : Colo | 09/02/2015

Répondre à ce commentaire

question oiseaux effectivement j'ai l'impression qu'ils sont plus nombreux sur ma terrasse qu'il y a quelques années par contre comme je ne suis pas capable de toujours les différencier à part les évidents je ne sais pas si cela concerne certaines catégories

Écrit par : Dominique | 09/02/2015

Répondre à ce commentaire

Il semblerait que les merles soient très nombreux cette année ainsi que les pies, les mésanges, les rouge-gorge qui s'aventurent jusque sur nos fenêtres pour voler les croquettes des chats!
Il y a moins de verdiers en effets, moins de chardonnerets, il y a eu surtout beaucoup moins d'hirondelles que les années passées. Nous avons comme tous les ans la visite régulière d'une famille de huppes fasciées. C'est un oiseau magnifique .
http://fr.wikipedia.org/wiki/Huppe_fasci%C3%A9e

Et puis, pour la première fois cet été nous avons pu voir des "garde-boeuf" ou hérons blancs près des vaches.

Je ne connaissais ni Philippe de Woot ni Joseph Shumpeter et je trouve leurs travaux intéressants et pleins d'espoir.
Très bonne semaine Tania

Écrit par : gérard | 09/02/2015

Répondre à ce commentaire

@ Colo : Désolée pour le commentaire qui s'est envolé, il y a eu quelques problèmes sur le site ce matin. Nous avons des verdiers dans l'îlot, l'un d'eux a foncé un jour dans la baie vitrée et est tombé choqué sur la terrasse - comme j'allais le prendre en main, il est reparti, j'ai donc eu bien le temps de l'identifier.
Bonne semaine, dame Colo.

@ Dominique : Les petits oiseaux sont si vifs - avec des jumelles, c'est plus facile de les observer.

@ Gérard : Ici aussi moins d'hirondelles, de martinets - je me souviens d'un été où je n'arrivais pas à les compter dans le ciel. Jamais vu de huppe fasciée, quelle merveille !
Un économiste optimiste, il fallait que je partage cette bonne nouvelle, n'est-ce pas Gérard ? Bonne soirée.

Écrit par : Tania | 09/02/2015

Répondre à ce commentaire

ça fait beaucoup de sujets de débats et de réflexions pour un seul billet :-)
mais à propos d'optimistes, tu connais sans doute ceux-là: http://www.liguedesoptimistes.be/
bonne soirée, bonne nuit!

Écrit par : Adrienne | 09/02/2015

Répondre à ce commentaire

Bonne semaine à toi aussi.

Écrit par : Un petit Belge | 09/02/2015

Répondre à ce commentaire

Intéressant ce billet d'infos variées. Là où je suis j'ai du mal à me rendre compte de la présence des oiseaux, je les entends, je ne les vois pas toujours. Ce matin, à 5 heures, il y en avait un qui chantait de bon cœur. Je suis allée voir le site ortensia, c'est le genre d'initiative qui va dans le bon sens.

Écrit par : Aifelle | 10/02/2015

Répondre à ce commentaire

@ Adrienne : Eh bien non, je ne connais pas cette ligue, je vais faire un tour sur le site dès que possible, merci.

@ Un petit Belge : A bientôt.

@ Aifelle : Un peu fourre-tout, ce billet, oui, mais on lit, on entend tant de choses intéressantes. J'espère que tu vas bien, à bientôt "chez toi".

Écrit par : Tania | 10/02/2015

Répondre à ce commentaire

Glop, les bonnes folles idées qui font avancer les choses. Elles viennent le plus souvent d'individus qui secouent la masse et ses habitudes.
J'allais oublier le message des chats qui voudraient bien aussi qu'il y ait davantage d'oiseaux.

Écrit par : Liousha Tiki | 15/02/2015

Répondre à ce commentaire

@ Liousha Tiki : Oh oui, que d'habitudes à secouer !

Écrit par : Tania | 16/02/2015

Répondre à ce commentaire

La prochaine fois que j'ai une invasion d'étourneaux dans le jardin, tu me permets de leur donner la direction de Bruxelles?

Écrit par : Maïté/Aliénor | 17/02/2015

Répondre à ce commentaire

@ Maïté/Aliénor : J'en vois rarement passer, ils se plaisent mieux à la campagne sans doute.

Écrit par : Tania | 18/02/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire