Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/02/2015

Salut, fils

Chalandon poche.jpg« – Salut, fils, a dit Tyrone.
Mon traître avait entendu la fermeture éclair. Il ne m’a pas regardé. Il a ouvert le bras pour prendre mon épaule. Je suis venu à lui. Il fumait. Il m’a serré en frère. Comme il le faisait lorsque j’allais mal. Lorsque j’avais peur, quand je doutais de tout, quand parfois je croyais la guerre inutile ou perdue. Nous étions comme ça, à deux, face au lac, au milieu de son Irlande et sous son ciel. Il m’a pris par l’épaule. Il n’a rien dit, d’abord. Il a laissé le vent, la lumière effleurer les collines, les murets de pierres plates. Sa main, lourde sur mon épaule, ses yeux clos. Je l’ai regardé. J’étais fier. De sa confiance, surtout. »

Sorj Chalandon, Mon traître

Commentaires

"Il a ouvert le bras", cette expression, rare au singulier, un bras chaleureux, touche beaucoup. Comme tout l'extrait d'ailleurs.
Merci, bonne journée Tania!

Écrit par : Colo | 04/02/2015

Répondre à ce commentaire

Heureuse que tu apprécies ce passage tout en gestes, en chaleur humaine.
Bonne journée, Colo, un baiser.

Écrit par : Tania | 04/02/2015

Merci pour ton passage et le gentil commentaire que tu as déposé. Je te retourne le compliment .
"Il a ouvert les bras" me fait penser à la chaleur des "hugs" américains qui me semblent parfois plus sincères que ces "bisous" qui sont chez nous, distribués à tout va ! A très bientôt Tania (très joli prénom ou pseudo )

Écrit par : chinou | 04/02/2015

Répondre à ce commentaire

Des mots pour dire tout ce que porte le silence, très bel extrait.

Écrit par : Marilyne | 05/02/2015

Répondre à ce commentaire

un beau passage, en effet - je dois encore découvrir cet auteur, dont on m'a dit qu'il était fort sombre - ce qui me retient un peu pour le moment

Écrit par : niki | 05/02/2015

Répondre à ce commentaire

@ Chinou : Bienvenue, chinou. Une belle étreinte amicale, et pourtant...

@ Marilyne : Oui, des phrases courtes, concises, pudiques.

@ Niki : Beaucoup de tension dans ce roman, mais aussi une recherche de relations vraies, une quête "d'ailleurs".

Écrit par : Tania | 05/02/2015

Écrire un commentaire