Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/11/2014

Pénélope

cent noeuds,sans visage,arlette vermeiren,anne liebhager,exposition,bruxelles,schaerbeek,textile,papier,sculpture,installation,culture

 

 

« Arlette Vermeiren est une Pénélope qui n’attend pas en Ithaque un retour espéré. Ces papiers, visions d’optimisme et de musicalité, nous emportent vers de nouveaux rivages, flottant dans le moindre souffle.

Papiers de soie, papiers de soi. »

 

Jean-Pierre Vlasselaer, septembre 2014.

 
« Cent nœuds, sans visage », Maison des Arts, Schaerbeek.

 

 

© Arlette Vermeiren

 

Commentaires

et tu as pris des notes, pendant la visite?
;-)

Écrit par : Adrienne | 29/11/2014

Répondre à ce commentaire

Magnifique la rencontre de la légèreté et du figé!

Écrit par : Zoe Lucider | 29/11/2014

Répondre à ce commentaire

@ Adrienne : Pas de problème dans cette Maison des Arts - à taille humaine.

@ Zoë Lucider : Heureuse que vous le perceviez ainsi !

Écrit par : Tania | 29/11/2014

Répondre à ce commentaire

J'ai une amie qui faisait ses papiers elle-même, réalisait des ateliers d'initiation (elle n'a pas la notoriété de Arlette Vermeiren, je préfère taire son nom sans son accord). Tout un rituel, la pâte, le séchage. Les expos se combinaient d'habitude avec des peintres ou céramistes de la région.

Écrit par : christw | 30/11/2014

Répondre à ce commentaire

@ Christw : Voir l'artiste au travail avec ses papiers, voilà qui me plairait beaucoup. Votre remarque sur la fabrication du papier me rappelle les papiers chiffons d'André Colpin (un des fondateurs du Village du Livre à Redu).

Écrit par : Tania | 30/11/2014

Répondre à ce commentaire

Le côté aérien de l’œuvre donne envie de souffler un peu de vent pour voir bouger les petits papiers ;-)

Écrit par : Margotte | 01/12/2014

Répondre à ce commentaire

@ Margotte : Oui, à moi aussi ! Bonne journée, Margotte.

Écrit par : Tania | 01/12/2014

Répondre à ce commentaire

Je tiens simplement à faire remarquer que j'utilise seulement des papiers récupérés que l'on retrouve à tous coins de rue, agrumes, papiers de soie dans les boites à chaussures ou cadeaux jetés dans les poubelles, les bonbons, les amaretti, jusqu'à même les emballages des whiskaes....les papiers des pralines ou d'argent.... bref une chaine d'amis me les envois, me les donne .... ou simplement je fais les marchés et je me fournis les emballages des oranges et prochainement je récupère tous les emballages des sacs à pain pour une oeuvre énorme qui m'est commanditée pour l'exposition universelle 2015 à Milan.

Écrit par : vermeiren arlette | 01/12/2014

Répondre à ce commentaire

@ Arlette Vermeiren : Cela me touche beaucoup que vous interveniez ici en commentaire. Merci beaucoup pour ces précisions, quelle formidable chaîne de récupération pour tous ces papiers à collecter, trier, emmagasiner... Et quelle vie précieuse vous leur procurez par vos créations époustouflantes !
(Je me permets de signaler aux visiteurs de ce blog qui souhaiteraient vous en procurer que votre site comporte un formulaire de contact.)
Bon travail pour l'Exposition universelle de Milan l'an prochain (une coïncidence amusante avec le sujet de mon prochain billet jeudi).

Écrit par : Tania | 01/12/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire