Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/09/2014

Liberté

eugenides,le roman du mariage,roman,littérature anglaise,etats-unis,université,études,amour,mariage,culture

« L’incapacité de Phyllida à réaliser ses rêves avait forgé ceux de Madeleine. La vie de sa mère était l’exemple à ne pas suivre. Elle incarnait l’injustice que Madeleine allait réparer. Entrer dans l’âge adulte en pleine poussée progressiste, grandir à l’époque de Betty Friedan, des manifestations pour l’égalité des droits entre les sexes et des chapeaux conquérants de Bella Azbug, affirmer son identité au moment où celle-ci connaissait une profonde mutation, était une liberté digne des plus grandes libertés américaines que Madeleine avait étudiées à l’école. »

Jeffrey Eugenides, Le roman du mariage

Commentaires

Je la reconnais cette couverture, je l'ai vue en librairie. Je l'achèterai, comme je n'ai pas connu la vie estudiante pour moi ce sera franchement .. exotique, même si je l'ai déjà abordée à travers David Lodge et d'autres.

Écrit par : Aifelle | 03/09/2014

Répondre à ce commentaire

Les études à la sauce américaine, bien sûr. J'ai beaucoup aimé la grande liberté de cette période-là. Bonne journée, Aifelle.

Écrit par : Tania | 03/09/2014

Écrire un commentaire