Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/07/2014

Avion et pollution

Pourquoi tant d’efforts contre l’utilisation de la voiture en ville et si peu pour contrer la pollution de l’air par les avions ? Le trafic aérien au-dessus de Bruxelles a fait les gros titres de la presse belge avant les dernières élections. On a davantage commenté le tracé des nouvelles routes aériennes et le problème des nuisances sonores que l’impact du trafic aérien toujours croissant sur la santé. 

Pollumètre Ibge.jpg

Source : IBGE

Bruxelles Environnement fournit chaque jour un indice de qualité de l’airmais je n’ai trouvé sur son site aucune analyse de la pollution causée par les avions. Sujet tabou ? Une campagne du réseau action climat France – « l’avion, c’est du vol ! » – fournit des éléments d’appréciation sur « le moyen de transport le plus polluant » et fait des propositions. Vous préférez une vidéo ? Autant savoir.

Commentaires

J'avais un ami qui habitait à Orsay , en bout de piste d'Orly . Un avion toutes les 30 secondes, une odeur de kérosène à ne pas mettre une narine dehors, un bruit à vous décoller les tympans. Il a dû déménager car ses enfants faisaient des crises d'asthme à répétition. D'ailleurs la ville vient de bénéficier d'un plan "d'insonorisation" pour les immeubles anciens , ça ne s'invente pas !
Le bien être de quelques uns pour la nuisance du plus grand nombre, toujours le même schéma au nom du dieu "progrès" .
En France comme ailleurs on confond très souvent vitesse et précipitation . Que ce soit pour l'avion, la voiture ou même le TGV , du moment qu'on va vite, qu'on gagne quelques minutes pour ne rien faire ensuite ou pour se rendre à des réunions qui ne servent à rien, on n'est pas peu fiers de notre "technologie" .
Et puis tant pis si au passage on provoque quelques "dégâts collatéraux" . C'est d'ailleurs le même problème pour le nucléaire, les OGM, les pesticides, les téléphones portables, j'en passe et des plus tristes.
Est-ce cela "l'évolution"??
Bonne journée Tania

Écrit par : gérard | 02/07/2014

Répondre à ce commentaire

Ton billet plus le commentaire de Gérard, qu'ajouter hélas ? Notre santé pèse très peu face aux lobbys en tout genre et au sacro-saint profit.

Écrit par : Aifelle | 02/07/2014

Répondre à ce commentaire

chaque fois que j'ai un trajet à faire, je regarde d'abord quelles sont les possibilités avec le train. Malheureusement, je suis souvent obligée de prendre tout de même la voiture (pour aller à la Monnaie dimanche dernier, par exemple, à cause de travaux sur ma ligne) ou l'avion (parce que le prix du train est le double ou le triple)

Écrit par : Adrienne | 02/07/2014

Répondre à ce commentaire

Tout z été fait pour dissuader de prendre d'autres moyens de transport que l'avion pour les moyens trajets : avant, je voyageais en train mais les prix sont devenus inabordables et les connexions impossibles ... je prenais le Calais Bâle pour aller jusque Rome voire la Sicile ... mais il n'existe plus que des "segments" de train pour ces destinations ...

Écrit par : saravati | 02/07/2014

Répondre à ce commentaire

@ Gérard : Très juste, Gérard. Insonorisation des habitations, nouveaux avions moins bruyants au décollage, la bataille contre le bruit doit être menée et on en parle, bien plus que de la pollution de l'air.
Ciel radieux sur Bruxelles ce matin et un air "assez bon" - bonne journée, Gérard.

@ Aifelle : C'est le résultat d'une vision à court terme obnubilée par la croissance à tout prix. Pour la santé, les politiques de prévention semblent si pauvres en comparaison.

@ Adrienne : Que l'avion coûte moins cher que le train, grâce au kérosène exonéré de taxes, c'est là ce que dénonce "l'avion, c'est du vol !". Quant aux prix divers et variés des places à bord d'un TGV, cela me choque aussi.

@ Saravati : En effet, Saravati. L'avion est un merveilleux moyen de transport et une nécessité, mais pourquoi le favoriser ainsi au détriment des chemins de fer ?

Écrit par : Tania | 03/07/2014

Répondre à ce commentaire

je partage cet avis sur l'avion même si certaines destinations nous y obligent - moi-même je vais aller voir mon fils à montréal et c'est difficile d'y alle rà la nage -
même chose pour certains lieux en belgique, très mal sinon plus du tout desservis par les chemins de fer :(

personnellement, je connais beaucoup de personnes qui privilégient l'avion pour le midi de la france, je trouve cela absurde, mais qui suis-je finalement pour juger autrui -
je suis une grande adepte des chemins de fer

Écrit par : niki | 05/07/2014

Répondre à ce commentaire

L'idée n'est pas de dénigrer les voyages en avion, bien sûr, mais de remettre en question les avantages financiers en faveur des compagnies aériennes qui faussent la concurrence sur les courtes distances - que fait-on du principe du "pollueur payeur" ?

Écrit par : Tania | 05/07/2014

Écrire un commentaire