Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/03/2014

Montrer la voie

Gürsel affiche nazim hikmet.jpg« Le vingtième siècle attendait beaucoup des écrivains, des poètes, des penseurs qui vibraient à l’unisson. Ils devaient écrire des livres, entonner des chants, montrer la voie, éclairer le peuple et, revêtus de l’habit d’« ingénieurs des esprits », fonder un nouvel ordre mondial. Jusque-là, les penseurs s’étaient contentés d’interpréter le monde, désormais ils avaient pour mission de le changer. Ils devaient sauver tout d’abord le pays, puis l’humanité tout entière. Et moi, presque cent ans plus tard, bien incapable de sauver l’humanité, je ne pouvais même pas me sauver moi-même. J’étais là pour un poète. En fait, j’essayais de rassembler les morceaux épars d’une vie. C’était comme reconstituer un puzzle. » 

Nedim Gürsel, L’Ange rouge            Photo © Mademoiselle Istanbul

Commentaires

Ceci pose la question du rôle des écrivains et penseurs...sont-ils vraiment là pour "éclairer les peuples"?
Reconstituer son propre puzzle, belle formule, difficile réalité.
Bon week-end Tania, un beso

Écrit par : Colo | 15/03/2014

Il me semble que les écrivains et les philosophes ne jouent plus ce rôle aujourd'hui, notre époque si individualiste semble vaccinée contre les idéologies, voire désenchantée. Un article intéressant sur la question : http://www.academia.edu/4987905/Les_ideologies_apres_la_fin_des_ideologies
Joyeux week-end, Colo, un baiser en retour.

Écrit par : Tania | 15/03/2014

Je persiste à croire que les écrivains et les poètes ont un rôle essentiel dans notre monde. Ils sortent la langue de sa coquille, la défige, nous la donne à entendre autrement et par là-même, nous invitent à nous dresser plutôt que d'opter pour un tout passéiste face au monde qui va mal.
Bon week-end, Tania!

Écrit par : la bacchante | 15/03/2014

Je crois aussi à leur rôle essentiel d'éveilleurs. Mais ils ne semblent plus au service d'une idéologie comme l'était Nazim Hikmet. Bon week-end à toi.

Écrit par : Tania | 15/03/2014

Il était là pour un poète, c'est l'essentiel. J'ai envie de répéter ce qu'a écrit La Baccchante et apprécie votre terme: éveilleurs.

Écrit par : christw | 16/03/2014

Sur la voie d'un poète, sous-titre pour "L'ange rouge". Bon dimanche, Christw, beau soleil et ciel clair, nettoyé, ce matin.

Écrit par : Tania | 16/03/2014

Les commentaires sont fermés.