Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/07/2013

Merveilles

« J’ai déjà raconté les merveilles des trains russes, les petites gares couleur de fraise ou de pistache où ils s’arrêtent, au milieu des forêts, leurs samovars fumants, la géométrie originale des couchettes et le pique-nique interminable mais bien ordonné que l’on consomme à bord des longs parcours, sous les yeux maternels d’une hôtesse qui veille à tout et arrange tout. Ce que je n’ai pas encore révélé, c’est la magnificence de leurs billets, aussi ornés que des billets de banque, affublés du nom pompeux de « documents de voyage », enfermés dans des étuis multicolores ; ce sont de parfaits souvenirs, avec votre auguste nom en lettres cyrilliques, les heures de départ et d’arrivée, le numéro de votre passeport et une infinité de données qui en font un document unique de votre existence. Seul le cachet du visa sur votre passeport peut rivaliser avec lui. » 

rumiz,aux frontières de l'europe,récit,littérature italienne,monika bulaj,est,europe,russie,rencontres,frontière,culture

« J’ai reçu beaucoup plus que je n’ai donné. J’ai rencontré quelques salauds, mais les personnes que j’ai trouvées sur mon chemin étaient en grande majorité de braves gens. Beaucoup d’entre elles, surtout les plus pauvres, étaient promptes à offrir à l’étranger un toit sous lequel dormir et à lui faire un petit bout de conduite sur la route. Mais de toutes ces choses, les plus précieuses peut-être, il ne reste plus rien. Sauf des bribes de notes dispersées à travers sept carnets. Je me demande si je serai vraiment en mesure de restituer la densité humaine de ce voyage. »

Paolo Rumiz, Aux frontières de l’Europe

 

Commentaires

Magnifique et émouvant voyage dans des endroits tellement "éloignés" et pourtant si près de nous.
Les cadeaux impalpables des gens pauvres sont certainement les plus beaux.
"Le cadeau d'une pensée est plus précieux que l'or." Félix Leclerc "Le calepin d'un flâneur"
Les paroles de ma mère "quand on n'a pas on donne"....
Je rajoute cet ouvrage sur ma liste. Très bonne journée Tania.

Écrit par : gérard | 03/07/2013

Bonjour, Gérard, merci d'entrer dans le sillage de Paolo Rumiz avec qui, j'en suis sûre, vous aurez envie de fraterniser. Le plus précieux de son voyage, ce sont ces rencontres, en toute simplicité - essentielles.

Écrit par : Tania | 03/07/2013

j'ai un ami qui a l'intention de faire ce fameux voyage en train pour traverser la Russie (et qui apprend le russe depuis quelques années déjà en prévision ;-))
je lui souhaite de pouvoir faire une aussi belle expérience que celle évoquée ici!

Écrit par : Adrienne | 03/07/2013

je suis retournée en arrière lire tous les billets que je n'avais pas eu le temps de lire... quelle merveille que ce blog, Tania, je ne me lasse pas de te lire et découvre chaque fois tant de qualité! vraiment bravo!

Écrit par : Adrienne | 03/07/2013

Merci, Adrienne. Bravo au voyageur qui apprend la langue de son pays de destination !

Écrit par : Tania | 03/07/2013

Les commentaires sont fermés.