Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/11/2012

Chats de rencontre

Parmi mes photos de vacances, il y en a toujours quelques-uns. Inséparables d’une ruelle, d’un jardin, d’une cour, où ils sont à leur place, où nous sommes de passage. 

chats,rencontre,photos,regard,culture

Comme l’écrit Annie Duperey dans Les chats de hasard, « Ce qui est merveilleux avec un chat, c’est qu’il n’y a rien à faire quand il vient à vous, qu’à le regarder. » Tout passe d’abord par le regard, la première accroche, l’intérêt l’un pour l’autre, le temps que vous lui accordez pour se faire à l’idée d’une rencontre. 

chats,rencontre,photos,regard,culture

Il se tourne ou se détourne, parfois s’éloigne. Souvent il ne bouge pas d’un poil. Il est à la bonne place, celle où le soleil réchauffe juste comme il faut, celle d’où il peut observer tout son monde, celle où il attend Dieu seul sait quoi. Il y reste. Alors vient la voix : vous lui parlez, il écoute. S’il l'entend comme une caresse, il ferme les yeux, l’agrée. Beaucoup de chats se contentent, à leur manière silencieuse, de vous saluer ainsi, comme pour dire « Oui, je suis ici. Je suis un chat. »

chats,rencontre,photos,regard,culture

Certains réagissent davantage. Ils s’ennuyaient, qu’avez-vous pour les distraire ? Les plus sociables viennent s’enrouler à vos chevilles, glisser leur dos sous vos doigts, miaulent on ne sait quoi qu’ils ont à vous dire. Et pour se faire bien comprendre, la petite tête dure se frotte encore plus fort à vous, et quand vous continuez votre route, le chat trottine à vos côtés, ravi de la compagnie, même éphémère. 

chats,rencontre,photos,regard,culture

Les sans maître, les errants, qui survivent grâce aux amoureux des chats, sont plus sauvages. Mais un chat est un chat, c’est-à-dire curieux, et si vous restez dans ses parages, il entame des manœuvres d’approche, prudentes. Il vous a vu partir. Il attend votre retour devant chez vous, s’éloigne aussitôt qu’il vous aperçoit, mais pas trop loin. D’un appui de fenêtre, il vous espionne, comme au spectacle. Tout l’intéresse de vos allées et venues, tout ce qui bouge est bon à prendre.

chats,rencontre,photos,regard,culture

Si alors vous vous souciez de lui, si vous lui racontez comme il est beau, comme il est brave, comme il est chat remarquable, si vous vous mettez à sa portée, la partie est presque gagnée. Le jeune chat est joueur : une baguette qui gratte le sol le fait bondir, il la suit, l’attrape, tourne et tourne autour de vous, en redemande. S’il s’effarouche aux premières approches de la main, il finit, ronronnant, par recevoir la caresse, par manifester son plaisir  il vous accepte. 

chats,rencontre,photos,regard,culture

La confiance d’un chat est un cadeau. Les photographies, instants partagés, rendent aux chats de rencontre leur regard, leur douceur, leur présence.

Commentaires

Un sujet inépuisable pour le photographe. Et pas facile: j'aime beaucoup la quatrième. La patte du chat répond aux lignes des bancs. Bonne journée Tania.

Écrit par : christw | 08/11/2012

Répondre à ce commentaire

Merci, Christw. Sujet inépuisable, oui. Le plus difficile est de capter un chat en mouvement, trop vif. Des chats dans votre galerie ? J'irai voir. Bonne journée.

Écrit par : Tania | 08/11/2012

Que tout cela est bien dit et les photos parlent d'elles-même !
Nous avons trois chattes aux caractères très différents , une chatte qui louche et qui ressemble étrangement à celle de la dernière photo , une chatte "d'intérieur qui passe son temps à dormir dans la maison , une chatte au poil angora la bouille ronde mais quelque peu farouche , et une autre chatte de gouttière qui a 11 ans et qui se porte comme un charme , toujours aux aguets .
Le matin elles attendent patiemment , chacune sur le rebord d'une fenêtre, qu'on vienne ouvrir les volets afin de venir prendre leur petit déjeuner après une nuit qu'on imagine assez agitée.
Les quelques plumes ou restes de souris , de mulots en témoignent. Elles nous déposent d'ailleurs leurs petits "cadeaux" que nous , pauvres humains , ne savons pas apprécier à leur juste valeur . N'est-ce pas pourtant l'intention qui compte?
Chez nous c'est tous les jours le "chat-chat-chat" comme dirait Gelluck.
Merci Tania , votre billet m'a mis de bonne humeur.

Écrit par : gérard | 08/11/2012

Répondre à ce commentaire

Chat-chat-chat, excellent ! Ah vos chattes à la fenêtre, je les imagine très bien, merci pour ces portraits. Nina, ma chatte unique - comme le fut Douchka, la précédente à partager ma vie - est la première à saluer mon réveil, mon retour. Chatte d'appartement, elle dépose au pied du lit ou devant la porte sa souris en peluche ou une petite flèche en caoutchouc, son jouet préféré. Une caresse à vos dames chattes ou demoiselles de compagnie.

Écrit par : Tania | 08/11/2012

Un chat regardera mourir celui qui le nourrit sans broncher, un chien interviendra... ces sales chats, qu'on les jette sur les marches d'un escalier rouge, pour l'art ? = bonne question !

Écrit par : Chats de malheur | 08/11/2012

Répondre à ce commentaire

bonjour souvent les humains aiment les chats pour leurs indépendances, leurs libertés, leurs souplesses, leurs persévérances, leurs patiences, leurs douceurs, pour leurs beauté aussi.
je possède un chat qui a été SDF pendant deux, je l'ai apprivoisé et sorti de la rue.
bonne journée
amicalement
alixe

Écrit par : alixe | 08/11/2012

Répondre à ce commentaire

je crois que mon amour des chats remonte à la nouvelle de kipling que j'ai lu tout enfant
Hélas allergie oblige chez mes filles je n'ai plus de chat dans la maison
C'est la première photo que je préfère pour ma part

Écrit par : Dominique | 08/11/2012

Répondre à ce commentaire

@ Chats de malheur : On a le droit de ne pas les aimer, pas de les maltraiter.

@ Alixe : C'est cela, bonjour à votre petit réfugié, Alixe.

@ Dominique : "L'homme était sauvage aussi...". Pour toi, Dominique, cet enregistrement du conte de Kipling - à moins que tu sois Domi, la donneuse de voix ? http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/kipling-rudyard-le-chat-qui-sen-va-tout-seul.html

Écrit par : Tania | 08/11/2012

Répondre à ce commentaire

Ma préférée est la troisième: nature un peu sauvage, un animal au caractère un peu semblable.
J'aime observer les chats mais pas plus...eux et moi nous nous tenons à une prudente distance.

Écrit par : colo | 08/11/2012

Répondre à ce commentaire

Bonsoir, Colo. Certains sont moins distants que d'autres, ils ont chacun leur caractère... et leurs habitudes, sans doute. A quoi tiennent nos préférences dans le monde animal, ressenties dès l'enfance, voilà qui est difficile à expliquer.

Écrit par : Tania | 08/11/2012

j'ai beaucoup aimé ce livre d'Anny Duperey, qui est bien plus qu'un bouquin-de-dame-à-chats ;-)

Écrit par : Adrienne | 08/11/2012

Répondre à ce commentaire

J'avais entamé "les chats de hasard" sans trop de conviction et j'ai été totalement charmée. Il m'a rappelé des souvenirs enfouis et un temps où ma relation aux chats était moins compliquée .. Et cet été j'ai été la gardienne (épuisée) de cinq petits chatons qui découvraient leur environnement, c'était un spectacle fascinant.

Écrit par : Aifelle | 09/11/2012

Répondre à ce commentaire

@ Adrienne : Bien plus, en effet. Récit de vie, observation, réflexion, et avec cette belle simplicité qui lui est propre. Bonne journée, Adrienne.

@ Aifelle : Des souvenirs enfouis... Chez nous, c'était "pas d'animal à la maison" et c'est durant l'été chez mes grands-parents que je croisais chien, chat, pigeons, poules, lapins, moutons. L'émerveillement, à notre arrivée, de découvrir la chatte et ses chatons dans le grenier !

Écrit par : Tania | 09/11/2012

Répondre à ce commentaire

Quel texte remarquable ! J'adore le style ! Si c'est du Tania, alors bravo ! On reconnaît merveilleusement les chats de rencontre, notre façon de communiquer avec eux et tout cela exprimé avec une grâce infinie.
J'adore la photo du chat prise au ras du sol. Et son regard !
Les chats sont vraiment des animaux merveilleux. D'ailleurs moi j'en ai deux.

Écrit par : Euterpe | 09/11/2012

Répondre à ce commentaire

Merci, Euterpe, j'ignorais que tu avais deux chats. Le chat plein de curiosité, je l'ai photographié à Moustiers Sainte Marie, sur un muret; il avait un regard si expressif !
Oui, le texte est de Tania - ravie qu'il te parle.

Écrit par : Tania | 09/11/2012

Sans aucun doute, ce billet est merveilleux ! Ah, cette plume si sensible de Tania... elle trempe dans l'encre du coeur et de la raison :-)

Écrit par : MH | 09/11/2012

Bonsoir, MH, merci - à l'encre à défaut de pinceaux.

Écrit par : Tania | 09/11/2012

Pendant que je lis ta belle connivence avec les chats de rencontre - dont certains que je reconnais bien!- je vois surgir du champ qui borde la maison un chien et son maître ... Regard et souvenirs s'éveillent ...
Je ne partage pas encore ta passion des chats mais tu en parles si bien que cela viendra peut-être un jour!
Chris

Écrit par : chris | 12/11/2012

Répondre à ce commentaire

Quel plaisir de lire ton commentaire, Chris ! Pour toi en particulier, je rendrai un jour hommage au chien. Chez mes grands-parents, chien et chats vivaient en bonne compagnie. Passe une bonne journée, à bientôt.

Écrit par : Tania | 12/11/2012

Je vis en compagnie de cinq chats. Ce nombre n'était pas prévu, ils (elles) se sont invité(e)s selon plusieurs scenarii. Décidée je suis à ne plus laisser de nouveau locataire s'installer. Je les aime beaucoup mais les poils et les pattes de chats à demeure...
Ce billet est très délicat.

Écrit par : Zoë Lucider | 12/11/2012

Répondre à ce commentaire

Cinq chats, Zoë, quelle maison accueillante ! De quoi élargir sa connaissance de la gent féline. Mais j'imagine aussi le reste. Parfois je serais tentée de donner de la compagnie à Nina la chatte, mais en appartement, une seule litière suffit.

Écrit par : Tania | 13/11/2012

Écrire un commentaire