Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/11/2012

Bauchau en louanges

Tentatives de louange (2011) est le dernier recueil poétique d’Henry Bauchau, le premier que j’ouvre : une cinquantaine de pages, vingt-quatre textes, dans le petit format de la collection « Le souffle de l’esprit ». Actes Sud l’a conçue comme « le reflet d’une ouverture des uns aux autres, à travers la prière, la réflexion, la méditation » – croyants, athées ou agnostiques y font part de leurs invocations à Dieu ou de leurs réflexions sur l’humain. 

bauchau,tentatives de louange,poésie,littérature française,belgique,vieillesse,nature,sagesse,culture

Bauchau a composé ces « prières » entre 2009 et 2011. Certaines sont dédiées à une personne ou composées « pour » quelqu’un, d’autres sont des méditations, des instants ouverts sur l’infini. Son premier texte, « Louange au Déliant », est le seul à nommer Dieu.

Seigneur, Seigneur Dieu, au-delà de tous les noms et de toute pensée
Délivre-nous ainsi que l’a souhaité Maître Eckhart
Délivre-nous non de l’amour mais des images de toi
Comme tu as délivré mes oreilles du bruit du monde
En me rendant presque sourd
Comme tu m’as libéré du délire de puissance et de possession
En me rendant presque aveugle
Séparé, enfermé en moi-même, ne m’emprisonne pas avec toi
Accorde-moi la liberté
Où parfois, en m’éveillant, je te sens si proche (…)
 

Pour vous, quelques premières lignes :

Les parachutistes savent pourquoi les oiseaux chantent (« Pourquoi les oiseaux chantent »)

Je m’éveille, je fais le salut au soleil. Le mince soleil à l’est qui filtre entre deux maisons. Je me prosterne de tout mon corps, ne le pouvant en esprit. » (« Le salut au soleil »)

Sur le grand escalier nous nous sommes assis
Que la pierre était douce, d’une chaleur humaine. (« Architectures de louange »)

Je suis nu comme un poteau de téléphone (« Céleste insuffisance »)

Et quelques derniers mots :

Heureux qui sait faire face au gel et trouver sa place abondante au soleil. (« Arbre pour la belle verrière »)

Louange à l’art des cavernes
Louange à l’artisan
Je ne connais pas d’art profane
Tout est sacré (« Exercice de louange »)

Le chant des syllabes muettes (« Les hirondelles boivent en vol ») 

bauchau,tentatives de louange,poésie,littérature française,belgique,vieillesse,nature,sagesse,culture

Henry Bauchau est ce vieil homme qui écrit, se tait, attend. A l’écoute des vibrations du monde, il regarde un jardin sous la neige comme une enfance, le printemps comme une métamorphose – « Il n’est pas permis d’être vieux ». Il devient arbre, oiseau, ciel.

Le doute l’habite : « Si le temps d’écrire revient, je doute. Je doute aussi après. Tu n’es que le locataire de la maison de l’écriture, quand tu es chevauché par le roman ou disloqué par le poème. » (« Le salut au soleil ») Le doute est un allié : « Je ne connais pas, je ne crois pas, j’espère » (« Eloge du doute »)
 

Photos : Louise Bourgeois, The Welcoming hands, 1996 (Installation au Jardin des Tuileries, Paris, 2000)

 

Commentaires

Encore un auteur dont je connais mal la poésie, bonne occasion

Écrit par : Dominique | 01/11/2012

Ce que je lis me plaît, me parle beaucoup, et les mains de Louise Bourgeois, superbes!
Merci, poco a poco, Bauchau.

Écrit par : colo | 01/11/2012

@ Dominique : C'est un petit livre à garder en poche, dans son sac, à son chevet. Bonne journée, Dominique.

@ Colo : J'ai pensé à toi en découvrant ces sculptures aux Tuileries. Baiser de pluie pour la Toussaint.

Écrit par : Tania | 01/11/2012

Je ne le connais guère non plus côté poésie, j'ai l'intention de me rattraper.

Écrit par : Aifelle | 01/11/2012

C'est son dernier recueil, j'ai aussi l'intention de remonter ce courant.

Écrit par : Tania | 01/11/2012

La poésie de Bauchau accompagne souvent mes soirées. Ce qu'il dit me parle beaucoup - je me sens très proche de sa pensée. Je suis heureuse de voir que vous faites plus ample connaissance avec lui.

Écrit par : Bonheur du jour | 02/11/2012

Merci, Bonheur du jour, à bientôt.

Écrit par : Tania | 02/11/2012

Les commentaires sont fermés.