Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/10/2012

Non, rien que non

Lire & relire Bauchau / 2 

bauchau,antigone,roman,littérature française,belgique,culture
© George R. Anthonisen, Antigone

« Il ne faut pas que sa réponse soit possible, et mon corps, bien avant moi, sait ce qu’il faut faire. Il se jette à genoux et, le front sur le sol, extrait de la terre elle-même un non formidable. C’est un cri d’avertissement et de douleur qui brise la parole sur les lèvres d’Ismène. C’est le non de toutes les femmes que je prononce, que je hurle, que je vomis avec celui d’Ismène et le mien. Ce non vient de plus loin que moi, c’est la plainte, ou l’appel qui vient des ténèbres et des plus audacieuses lumières de l’histoire des femmes. Ce non frappe de face le beau visage et le mufle d’orgueil de Créon. Il ébranle la salle, il déchire les habits de pierre des grands juges et disloque le troupeau des sages.

Il fait pleurer Ismène, il faut qu’elle pleure, qu’elle sanglote pour être contrainte au silence et échapper à la mort qui la menace.

Je crie non, rien que non, rien d’autre n’est utile. Non, seul suffit. »

Henry Bauchau, Antigone (Actes Sud, 1997).

Commentaires

Cette semaine, France-Culture rediffuse une émission tous les soirs en hommage à Henri Bauchau, c'est un grand plaisir de l'entendre.

Écrit par : Aifelle | 04/10/2012

Ah oui, quel texte ! Je commence tout doucement à m'attiédir pour cet auteur à force de persuasion :)

Écrit par : Euterpe | 04/10/2012

Quelle force dans cet extrait.
Je ne connais pas Henry Bauchau, alors je te lis attentivement, admire les sculptures, merci!

Écrit par : colo | 04/10/2012

Voilà qui s'appelle un vrai non... très bel extrait. Merci Tania !

Écrit par : MH | 05/10/2012

Il s'agit d'un auteur qui, selon moi, doit être abordé avec l'attitude que je décris dans un billet sur la diététique spirituelle du lecteur:

http://marque-pages.over-blog.net/article-dietetique-spirituelle-3-le-lecteur-rationaliste-110679644.html

D'un aspect déroutant (et même rebutant), il gagne a être sérieusement approfondi...

Écrit par : christw | 05/10/2012

Merci Chrisw, je ferai de mon mieux!
Bon week-end à tous.

Écrit par : colo | 05/10/2012

Je ne connais pas l'auteur mais le texte est puissant comme la statue à la fois forte et pleine de grâce.

Écrit par : Armelle B. | 05/10/2012

J'ai mis sur mon blog une interview de Tom Lanoye que tu apprécies beaucoup, si mes souvenirs sont bons. Bon dimanche et à bientôt!

Écrit par : Un petit Belge | 07/10/2012

Un auteur si nécessaire... Quelle merveille pour nous qu'il nous ait laissé son oeuvre.
Bonne semaine.

Écrit par : Bonheur du jour | 08/10/2012

@ Aifelle : Excellente idée, c'était un homme d'une qualité singulière.

@ Euterpe : Son Antigone t'intéressera, j'espère.

@ Colo : Jamais lu Bauchau ? Je suis entrée dans son univers avec "Oedipe sur la route", je te le recommande.

@ MH : Merci, MH, le "non" d'Antigone n'a pas de fin.

@ Christw : "Diététique spirituelle du lecteur" est une formule inattendue, j'irai lire cela bientôt.

@ Armelle B. : Merci pour votre passage, Armelle. Bauchau est aussi poète, vous verrez si vous embarquez.

@ Un petit Belge : J'irai voir, bien sûr, beaucoup de billets à lire sur les blogs amis, beaucoup à écrire aussi !

@ Bonheur du jour : Je partage tout à fait ce point de vue, merci.

Écrit par : Tania | 15/10/2012

Les commentaires sont fermés.