Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/09/2012

Tambouille générale

« Aux murs, des toiles : Chagall, Léger, Modigliani. Au sol, quelques tapis effrangés. Sur les étagères, les poupées-portraits en feutre que Marie Vassilieff fabriquait puis vendait au couturier Poiret ou aux bourgeois de la rive droite qui les empilaient dans les angles droits de leurs cosy-corners. Partout, des chaises dépareillées, des poufs décousus, des centaines d’objets glanés aux Puces. 

franck,bohèmes,essai,littérature française,art,peinture,avant-garde,artistes,poésie,paris,montmartre,montparnasse,1900-1930,culture
Figures-sculptures de Marie Vassilieff (Photo Rouillac)

Derrière le bar, à la vaisselle, haute comme une demi-pomme et plus vivace encore qu’un ludion, officiait le phénix des hôtes de l’endroit. Sur deux réchauds, Marie et une cuisinière préparaient la tambouille générale. Il en coûtait à chacun quelques dizaines de centimes pour un bol de bouillon, des légumes, parfois un dessert. Les plus riches avaient droit à un verre de vin et trois cigarettes de Caporal bleu. »

 

Dan Franck, Bohèmes

 

Commentaires

héhé c'est joli, "le phénix des hôtes de l'endroit", j'aime ce genre de clins d'oeil ;-)

Écrit par : Adrienne | 15/09/2012

Répondre à ce commentaire

Cela ne t'a pas échappé ! Bonne fin de journée, Adrienne.

Écrit par : Tania | 15/09/2012

Ces mini sculptures sont magnifiques.
La table de Marie me fait penser à celle de la Jeanne de Brassens.
Beau dimanche Tania.

Écrit par : colo | 16/09/2012

Répondre à ce commentaire

En lisant cet extrait, j'ai pensé au théâtre de la cartoucherie, quand dans le hall se prépare la tambouille générale.

Écrit par : la bacchante | 16/09/2012

Répondre à ce commentaire

@ Colo : Beau dimanche, Colo. Bruxelles sans voiture aujourd'hui, ville champêtre.

@ La bacchante : Ariane Mnouchkine aux réchauds ? Voyons ce que le soleil nous réserve. Bonne journée.

Écrit par : Tania | 16/09/2012

Répondre à ce commentaire

à chacun(e) ses rêveries mais aujourd'hui, aux Puces de Saint-Ouen, le Marché Jusles Valès, avec ses 120 ,brocanteurs, n'est certes pas le moins attirant...

Écrit par : JEA | 16/09/2012

Répondre à ce commentaire

Une trouvaille aux Puces ? Bonne semaine de bric et de broc.

Écrit par : Tania | 17/09/2012

Merci de nous montrer les oeuvres de Marie Vassilieff. Elles sont craquantes ces figurines ! Je me demande si on les trouve dans un musée.

Écrit par : Euterpe | 17/09/2012

Répondre à ce commentaire

Et les cosies...toute une époque !

Écrit par : Euterpe | 17/09/2012

Répondre à ce commentaire

Comme si on y était... Deux trois images ne sauraient rapporter si bien.

Écrit par : christw | 18/09/2012

Répondre à ce commentaire

@ Euterpe : J'aimerais aussi voir de près les peintures et les sculptures de cette artiste, j'ignore où elles sont visibles. Mais je viens de trouver un site plein de ressources : http://www.museedumontparnasse.net/Histoire-s.html
(Le cosy de ma théière ordinaire vient de Russie ;-)

@ Christw : Dan Franck ouvre des portes, on entre avec lui, c'est gai.

Écrit par : Tania | 18/09/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire