Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/08/2012

Un sale tour

« Il eût été si simple d’effacer mes traces en niant l’existence du livre, ou de lui dire que je l’avais perdu quelque part, ou de prétendre qu’Adam avait promis de me l’envoyer mais ne l’avait pas fait. Le sujet m’avait pris par surprise et je n’avais pas été capable de penser assez vite pour me mettre à débiter une histoire inventée. Pire encore, j’avais dit à Gwyn qu’il y avait trois chapitres. Seul le deuxième risquait de la blesser (ainsi que quelques réflexions dans le troisième, que j’aurais facilement pu biffer) et si j’avais dit qu’Adam n’avait écrit que deux chapitres, Printemps et Automne, ça lui aurait évité de retourner à l’appartement de la 107e Rue et de revivre les événements de cet été-là. Mais elle attendait maintenant trois chapitres et, si je n’en envoyais que deux, elle m’appellerait aussitôt pour me réclamer les pages manquantes. Je photocopiai donc tout ce que je possédais – Printemps, Eté et les notes pour Automne – et expédiai le tout l’après-midi même à son adresse à Boston. C’était un sale tour que je lui jouais, mais je n’avais désormais plus le choix. Elle souhaitait lire le livre de son frère, et le seul exemplaire au monde m’appartenait. »

Paul Auster, Invisible 

auster,invisible,roman,littérature anglaise,etats-unis,poésie,écriture,culture


Commentaires

Maxime Leforestier :

- "Je l’ai quitté mon livre
Quand tous mes personnages
A la fin de mon livre
Tous ensemble m’ont dit
Que l’histoire était finie
Et j’ai du mal à vivre
Que j’ai du mal à vivre
Ici..."

Écrit par : JEA | 11/08/2012

Répondre à ce commentaire

Né dans un livre, né quelque part...

Écrit par : Tania | 11/08/2012

Écrire un commentaire