Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/03/2012

L'eau et le feu

« A notre surprise, nous le voyons tirer des poches de la vieille veste de velours qu’il semble affectionner un pinceau, de l’huile, diverses fioles et il commence à travailler un petit morceau de la toile que Simon avait recouvert d’un fond sombre. La surface opaque s’anime, s’éclaire, le fond vert foncé ne disparaît pas, mais il n’est plus qu’un reflet, un fond lointain et au-dessus il y a une étendue ou une profondeur d’eau. Ce n’est qu’un petit carré dans la vaste surface recouverte par Simon. Celui-ci est impressionné par ce qu’il voit, intéressé aussi, mais il doute d’y parvenir : « C’est très délicat, dit-il, très minutieux et je n’y connais rien. » Florian ne répond pas, il secoue seulement la tête, l’air de dire : « Tu trouveras. » J’ai l’impression qu’il invite aussi Simon à inventer, à découvrir avec lui et j’ai peur pour Simon. »

bauchau,déluge,roman,littérature française,belgique,peinture,création,folie,amour,amitié,culture

« Nous voyons que le feu va devoir affronter toujours le mouvement des océans, des fleuves, des orages, et le froid des longs hivers terrestres.

Florian, Simon et moi nous élevons sur les échafaudages pour faire monter le feu. Il produit une telle chaleur, un tumulte si effrayant que nous devons nous prendre constamment par la main et respirer ensemble en nous rappelant que c’est nous qui peignons ce feu qui ne peut nous consumer. »

 

Henry Bauchau, Déluge

Commentaires

J'aime ce qu'écrit Bauchau. Un titre qui m'avait échappé et que j'espère bien trouver à ma librairie que ces derniers temps j'ai un peu oublié. Merci de sa présentation et du signe chez moi.

Écrit par : jeandler | 07/03/2012

Répondre à ce commentaire

@ Jeandler : "Le Boulevard périphérique" avait davantage fait parler de lui, j'ai découvert ce titre-ci déjà en poche (Babel) et bien sûr je lirai "L'enfant rieur" - un livre par an, après nonante ans, c'est prodigieux. Merci, Jeandler.

Écrit par : Tania | 07/03/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire