Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/12/2011

Un jardin inattendu

Jusqu’au 23 décembre, vous pouvez découvrir « Le jardin d’essai » de Gérard Edsme au Centre culturel de Schaerbeek. Ce peintre né en France a longtemps résidé en Afrique. Dans ses dernières expositions, il s’attache à rendre « la poétique du lieu ». Ici, le Jardin d’essai du Hama à Alger (où il a vécu trois ans et demi), conservatoire d’espèces végétales datant de l’époque coloniale. Abandonné pendant quelques années, il a été rénové et rouvert au public. Un espace luxuriant « prétexte à peinture ».

Gérard Edsme Le bassin aux escaliers.jpg
Le bassin aux escaliers © Gérard Edsme

« Au Jardin d'essai à Alger,

Les fusains en bouquets esquissent
la géométrie dessinée d'une chanson exquise.
Et les hauts palmiers échevelés
oscillent sur le ciel déchiré. » (Gérard Edsme)

Gérard Edsme Un arbre.jpg
Un arbre © Gérard Edsme

« Un arbre », à l’entrée, ouvre ce jardin inattendu, offert au soleil. Les verts s’y éclairent de jaune, on devine derrière une pluie de lumière un bleu de Méditerranée. Toutes les œuvres exposées sont des huiles sur bois de format carré, où l’artiste cadre les verticales, horizontales et obliques d’une végétation foisonnante.

Gérard Edsme Bambous et ciel.jpg
Bambous et ciel © Gérard Edsme

« A l'ombre des fusains, dans le parfum de la térébenthine, cultiver en carré les coulures et les aplats. Sur l'esquisse arborescente poser l'or paille solaire et sur le plan du sol étendre les terres d'ombres colorées. Dessiner dans un fou fouillis le gribouillis des herbacées. » (Gérard Edsme, Chronique d’atelier)

Vernissage Gérard Edsme.jpg
Vernissage de l’exposition

L’espace sobre et aéré du Centre culturel – murs blancs ou noirs, mezzanine aux multiples fenêtres – met en valeur les œuvres de Gérard Edsme, qui y trouvent leur respiration. Avant de monter, je me suis attardée devant trois beaux panneaux de 60 sur 60, aux verts et bleus plus sombres. C’est la palette du soir, quand les arbres se serrent l’un contre l’autre, silhouettes presque humaines, quand le courant clair d’un ruisseau circule entre des pierres presque noires. C’est « Ombre et lumière », un mariage de bleu marine et de vert foncé dans les massifs d'où émergent des troncs graciles, teintés d’orange par le couchant.

 Gérard Edsme Jours sous le vent.jpg
Jours sous le vent © Gérard Edsme
 

De plus grands formats (120 sur 120) sont accrochés à l’étage où ils profitent de la lumière naturelle. « Jours sous le vent » rend hommage à la diversité végétale : lignes sinueuses, feuilles recourbées, rondeurs. Toutes les nuances du vert. Quelques éclats de rouge orangé jouent les poissons dans « Onde ». Puis le jardin se fait parc, avec une statue au centre d’un plan d’eau, ou théâtre dans « Le bassin aux escaliers ». Edsme a peint des allées très ensoleillées, d’autres plus sombres. Des fleurs de géraniums rouge clair ponctuent gaiement une improvisation estivale.

Gérard Edsme Géraniums.jpgImprovisation aux géraniums © Gérard Edsme
Photos Gérard Edsme (par courtoisie de l'artiste, présent à l’exposition le jeudi de 14 à 16 heures.)

Une petite vingtaine d’œuvres (sur les 85 réalisées là-bas) suffisent à recréer nature et clarté. Les peintures de Gérard Edsme ne montrent pas ce « jardin d’essai », le jardin les habite. N’hésitez pas à visiter ce jardin de peintre dans une petite rue schaerbeekoise qui le cache bien, pas loin de la Maison Autrique, à deux pas de l’église Saint-Servais, en haut de la fameuse avenue Louis Bertrand. Par ces journées d’automne de plus en plus courtes, vous y trouverez un amoureux de l’été, de la couleur et de la lumière.


 

 

Commentaires

j'aime particulièrement le jardin aux géraniums mais c'est un bel ensemble, un billet qui fait regretter d'être loin de chez toi

Écrit par : Dominique | 08/12/2011

Répondre à ce commentaire

Merci Tania pour ces superbes tableaux et ces très beaux écrits .
La lumière y est présente mais principalement pour souligner ces magnifiques "fouillis" ...pourtant bien ordonnés .
Par contre dans "heures d'été" elle est bien là , présente , étouffante , elle inonde tout de ses rayons dorés . On ne voit qu'elle .
Les tableaux de Gérard Edsme sont si réels !
"Improvisation aux géraniums" ressemble beaucoup à une photo de mon bassin ..par un (rare mais si précieux) jour de beau temps !

Écrit par : gérard | 08/12/2011

Répondre à ce commentaire

C'est le" bassin aux escaliers" que je préfère avec les tiges, les feuilles, les reflets qui s'effilochent en lignes droites, jusqu'à l'eau ! Je reviendrai ce soir ou demain Tania, faire plus ample connaissance avec vos pages d'une grande richesse !

Écrit par : fifi | 08/12/2011

Répondre à ce commentaire

Magnifiques ses tableaux de lumière, dommage de ne pouvoir pas les voir au vif. Merci pour ce beau écrit sur Gerard et son oeuvre

Écrit par : Isabel | 08/12/2011

Répondre à ce commentaire

Je suis admirative: cette nature en mouvement accompagnée de la recherche de nuances de verts, c'est très beau.
Merci pour cette belle présentation et pour les liens que j'ai pris le temps de lire et regarder.

Écrit par : colo | 08/12/2011

Répondre à ce commentaire

l'improvisation aux géraniums est étonnante: on ne sait s'ils cherchent les cieux ou la terre.

Écrit par : la bacchante | 08/12/2011

Répondre à ce commentaire

@ Dominique : Merci, Dominique. Tu as vu que sur le blog de Gérard Edsme, il y a beaucoup à voir pour compléter ta visite ?

@ Gérard : Ravie de partager ces heures de lumière et que chacun y trouve son beau temps.

@ Fifi : Bienvenue, Fifi. Il me plaît beaucoup aussi, c'est pourquoi je l'ai mis en premier.

@ Isabel : Bienvenue, Isabel. Les couleurs sont ton domaine, je vois, à bientôt sur ton blog.

@ Colo : De quoi s'immerger dans le végétal et ressentir la grâce des jardins. Merci, amie.

@ la bacchante : C'est tout l'art du peintre, de faire voyager le regard.

Écrit par : Tania | 08/12/2011

Répondre à ce commentaire

l'arbre symbolisant le Hama inspirerait Zoé Lucider...

Écrit par : JEA | 08/12/2011

Répondre à ce commentaire

@ JEA : Bien vu (il ne manque qu'un "r" à palabres pour contenir un arbre).

Écrit par : Tania | 08/12/2011

Répondre à ce commentaire

Tu me fais découvrir un peintre que je ne connaissais pas, j'aime beaucoup, je vais revenir dans la journée continuer la visite sur son site.

Écrit par : Aifelle | 09/12/2011

Répondre à ce commentaire

@ Aifelle : C'est un plaisir d'ouvrir aux autres la porte d'une exposition qui m'a enchantée, Aifelle. Bonne journée.

Écrit par : Tania | 09/12/2011

Répondre à ce commentaire

Le premier et le dernier ont ma préférence mais j'aime l'ensemble. Merci pour l'idée de cette belle promenade dans de subtiles tonalités de printemps. A accomplir dans la réalité aussi!

Écrit par : delphine | 09/12/2011

Répondre à ce commentaire

@ Delphine : Je ne pouvais tout illustrer, Delphine, mais il y a d'autres belles surprises dans cet ensemble, à découvrir sur place jusqu'avant Noël.

Écrit par : Tania | 09/12/2011

Répondre à ce commentaire

Pour avoir beaucoup dessiné et peint des "morceaux de jardins" je sais combien il est difficile d'obtenir une composition intéressante à partir d'un enchevêtrement de végétation. Ces peintures sont de pures merveilles. Moi aussi (comme Dominique) je regrette d'être trop loin pour venir admirer les originaux !
Merci de nous faire découvrir cela par blog interposé, Tania. Nous n'aurons donc pas tout perdu.

Écrit par : Euterpe | 09/12/2011

Répondre à ce commentaire

@ Euterpe : Avec plaisir, Euterpe. Je peux imaginer cette difficulté, qu'on éprouve déjà rien qu'à tenter de photographier un coin de végétation. Gérard Edsme joue avec art du format carré, c'est admirable, oui !

Écrit par : Tania | 10/12/2011

Répondre à ce commentaire

Merveilleuses compositions déclinées avec finesse et subtilité d'un monde aquatique et végétal qui ouvre très large les portes de l'imaginaire. Superbe.

Écrit par : armelle | 11/12/2011

Répondre à ce commentaire

@ Armelle : Merci de votre passage, Armelle, je suis heureuse que vous aussi les ressentiez ainsi.

Écrit par : Tania | 11/12/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire