Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/05/2011

Scandale

« Il y a tout simplement trop peu de syllabes bien sonnantes pour maudire le scandale de sa déchéance, de son combat inégal. De son destin. Et dans son destin, celui de tout un chacun.

La langue de ma mère Couverture.png

C’est pourquoi ceci ne pouvait rien avoir de commun avec l’art littéraire mais en même temps il fallait que cela devienne une Bible en mieux, un immortel poème comme il n’en a jamais été composé. Un hymne belliqueux, enthousiaste et entraînant et impitoyable, comme pour l’été le plus fertile et le plus torride de tous les étés. Et pourtant, en même temps, je le soutiens mordicus : un témoignage sec, une addition de scènes et de tableaux dépouillés de toutes fioritures et prétentions, rien de plus : « la vie comme elle est », imparfaite, fragmentaire et chaotique. »

Tom Lanoye, La Langue de ma mère

Commentaires

Bon, apparemment mon com ne passe toujours pas, je fais un troisième essai :
Voilà un passage très beau, paraphrasé plusieurs fois... mais sans doute cela fait-il partie de son écriture baroque, ce qui n'est pas spécifique aux auteurs flamands !
Au Sud on a trop tendance à réduire la créativité du Nord à une expression breughelienne ;-))

Écrit par : MH | 07/05/2011

Répondre à ce commentaire

Yes il est passé !! t'was de moeite waard...

Écrit par : MH | 07/05/2011

Répondre à ce commentaire

@ MH : Lanoye refuse absolument "l'anorexia nervosa litteraria" et son mot d'ordre "pas un mot de trop" - "baroque" lui convient donc très bien. Merci pour la persévérance, je transmets au service technique... Bonne soirée, MH.

Écrit par : Tania | 07/05/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire