Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/03/2011

Métamorphoser

« La première fois que j’ai vu ma grand-tante préparer de l’aalangai puttu, j’avais peut-être cinq ans. Elle transformait du riz et des haricots en farine, de la noix de coco râpée en lait, le tout en une pâte et celle-ci en beaucoup de petites boules qu’elle métamorphosait, avec de la vapeur, du lait de coco et du sucre de palme, en fausses figures de banian sucrées. J’ai appris à l’époque que cuisiner, ça n’est rien d’autre que métamorphoser. Du froid en chaud, du dur en moelleux, de l’aigre en doux. C’est pour cette raison que je suis devenu cuisinier. Métamorphoser les choses me fascine. »

 

Martin Suter, Le cuisinier 

Commentaires

Il y a effectivement de l'alchimie en cuisine.
On sera assez bienveillant(e) pour ne pas me faire écrire : "en cusine de femmes" ni "en cuisine de chefs"...

Écrit par : JEA | 12/03/2011

Répondre à ce commentaire

Belle idée... le cuisinier est celui qui métamorphose les choses.
Et merci pour le lien très instructif de cette cuisine indienne végétarienne qui en plus "métamorphose les gens" ! Ce qu'on mange (goûte ou avale) nous constitue. Pfff, il y a du boulot ;-))

Écrit par : MH | 12/03/2011

Répondre à ce commentaire

J'ai adoré, dans le lien, la métamorphose de la tortue en fruit et du fruit en médicament universel!
Quelle belle illustration aussi.

Écrit par : colo | 12/03/2011

Répondre à ce commentaire

@ JEA : Les mets et les mots...

@ MH : Un art de métamorphoser que Maravan pousse très loin.

@ Colo : La cuisine sous les yeux combine les formes.

Écrit par : Tania | 13/03/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire